Le maté, une véritable institution en Argentine !


Peut-être avez-vous déjà entendu parler du maté, mais saviez-vous qu’il s’agissait d’une tradition très forte en Argentine ? Lorsque vous vous rendrez en Argentine, vous verrez obligatoirement des argentins qui semblent s’être fait greffé un thermos et un étrange récipient. On vous en dit un peu plus sur le maté (se prononce ainsi mais s’écrit « mate »), la bombilla et la yerba maté.

Le maté d’hier à aujourd’hui

Commençons d’abord par un rapide historique du maté. La plante se nomme « yerba mate » et est originaire d’Amérique du Sud et plus exactement du Paraguay et du nord de l’Argentine. Les Guaranis (peuples amérindiens vivant aux emplacements actuels du Paraguay, nord-est Argentin, sud Bolivie et sud Brésil) utilisaient déjà cette plante bien avant l’arrivée des Européens mais en mastication. Les Jésuites, venus « évangéliser » les amérindiens (les sortir de la barbarie d’après eux …) au début du 17ème siècle, ont étudié les coutumes guaranis pour mieux les comprendre. La plante yerba mate a ainsi été cultivée et répandues aux pays alentours. Son utilisation a également été modifiée pour être consommée en infusion. Aujourd’hui, à cause de la déforestation, la plante est menacée dans son habitat naturelle. On retrouve essentiellement la yerba mate dans des exploitations à plus ou moins grande échelle sous la forme de petits arbustes. Cependant, si vous visitez les ruines des missions jésuites, vous pourrez voir des arbres de yerba mate de plusieurs mètres de haut et sans doute vieux de plusieurs centaines d’années.

Pourquoi boire du maté ?

Il est prouvé que le maté aide à lutter contre la fatigue et favorise la concentration, mais il est aussi traditionnellement consommé pour réduire les maux de têtes, la douleurs liées aux rhumatismes, favoriserait la perte de poids et aurait des propriétés anticancéreuses grâce à ses antioxydants !

Une plante magique ? Peut-être, mais attention car ces vertus sont essentiellement liées à sa teneur en caféine. Attention donc si vous êtes sensibles à cette substance et n’en abusez pas 😉

yerba mate preparation herbe plante boisson traditionnelle argentine

Le kit du parfait petit préparateur de maté

Passons maintenant au matériel nécessaire à la consommation du mate : le « mate kit » ! Pour consommer la yerba mate, il faut :

kit-mate-herbes-boisson-traditionnelle-argentine-recipient-thermos-bombilla
  • Un thermos (pour garder l’eau au chaud)
  • Un mate (c’est le nom du récipient)
  • Une bombilla (un genre de paille-filtre pour ne pas aspirer les herbes, mais seulement l’eau infusée)
  • De la yerba mate (si vous avez bien suivi, c’est la plante qu’on va faire infuser)

Comment préparer le mate ?

Une fois que vous avez votre mate kit prêt, voilà comment préparer le mate comme un pro :

1. Remplir d’herbes votre mate au 3/4 (tout dépend de la taille du mate et de vos préférences), creuser une sorte de puits sur le côté et insérez-y la bombilla .

Preparation mate boisson traditionnelle argentine yerba bombilla

2. Insérez la bombilla dans le puits tout en conservant cet espace plus creux, près de la « paille ».

Preparation mate boisson traditionnelle argentine yerba bombilla 2

3. Dans ce puits que vous venez de creuser, versez délicatement de l’eau chaude, mais pas bouillante ! Attention, l’eau bouillante pourrait nous seulement vous brûler, mais va également « brûler » les herbes, c’est-à-dire qu’elles vont perdre leurs propriétés et leur goût beaucoup plus rapidement. En Argentine, il est courant de voir des bouilloires électriques avec option « mate » qui vont chauffer l’eau à la température idéale.  Sinon, il est possible de porter l’eau à ébullition et d’y ajouter un peu d’eau froide. Il faut également faire attention à la quantité d’eau versée ; le haut du tas de yerba mate ne doit pas être recouvert d’eau.

Preparation mate boisson traditionnelle argentine yerba bombilla eau chaude 3

4. Une fois le mate prêt, le préparateur boit puis rempli à nouveau d’eau et fait passer à la personne à sa gauche. Pourquoi à gauche ? Parce que c’est comme ça ! Il y a généralement deux variantes : soit le préparateur s’occupe de remplir le mate à chaque fois (c’est ce qu’on a le plus souvent vu pour l’instant), soit c’est celui qui vient de boire qui s’en occupe. Tout le monde partage alors la même bombilla, si vous êtes malades, abstenez-vous 😉

mate-et-bombilla-boisson-traditionnelle-argentine-passage-au-suivant

Tout ça bien sûr, c’est pour préparer le maté parfait. Dans la pratique, il est bien plus souvent servi un peu à la va-vite, un peu comme sur le gif ci-dessous :

cinemagraph-comment-boire-le-mate

Au bout d’un moment, la yerba mate perd de sa saveur. Le rituel recommence alors ou s’arrête. Ça peut durer des heures alors installez-vous confortablement.

Les variantes du maté

Le maté se consomme de bien des façons, selon les goûts ou les régions, la préparation peut se faire différemment. Comme pour le café, il existe différentes moutures de maté, du plus fin au plus grossier. Il est assez courant d’ajouter d’autres herbes ou épices dans le mate. On ajoute par exemple de la cardamome, de la cannelle, de l’anis, du gingembre, de la menthe ou même des plantes médicinales.

On peut également ajouter du sucre, de la stevia ou du miel pour obtenir une boisson plus douce. Certains ajoutent parfois des zestes d’agrumes dans le thermos pour que la boisson soit un peu plus parfumée.

anis-etoile-yerba-herbe-mate-preparation-epice

Les 3 erreurs à ne pas commettre

  • On ne remue jamais la bombilla dans le maté
  • On ne dit pas merci quand on rend le maté sinon cela signifie que l’on n’en veut plus
  • On ne s’endort pas sur son maté, on le boit et on fait tourner

Notre premier maté, c’était à Buenos Aires, lors de notre première semaine de voyage. Mariano, notre hôte de Couchsurfing nous propose de partager un maté avec son ami d’enfance à quelques cuadras (pâtés de maisons) de son appartement. On accepte volontiers, son ami, nous propose de goûter le maté que sa famille à l’habitude de faire. C’est à dire avec des herbes de maté, un peu de sucre après quasiment chaque personne et une eau brûlante. Autant vous dire, que c’était donc très sucré et que le goût amer des herbes ne nous a pas dérangé. Ce qui nous a un peu plus dérangé par contre, c’était l’eau brûlante. Cela nous incite alors à prendre avec précaution les prochaines gorgées qu’on partagera avec les Argentins. Aujourd’hui, on a notre propre maté (récipient) que l’on utilise régulièrement. Nous on l’aime amer, sans sucre. On adore y ajouter des épices et pourquoi pas un peu de miel si on a envie d’un maté un peu plus doux.

Pour l’anecdote, Antoine Griezmann (vous savez, celui qui a marqué 6 buts pendant l’Euro 2016 et désigné meilleur joueur de la compétition par l’UEFA) consomme régulièrement du maté. Son talent serait-il lié à sa consommation de maté ? haha 🙂

Mate et bombilla boisson traditionnelle Argentine classique en bois clair
mate-et-bombilla-boisson-traditionnelle-argentine-mate-en-bois-et-argent
Mate et bombilla boisson traditionnelle Argentine recipient bresilien
mate-et-bombilla-boisson-traditionnelle-argentine-mate-en-bois-et-cuir
Mate et bombilla boisson traditionnelle Argentine en bois grave
Mate et bombilla boisson traditionnelle Argentine en corne de taureau blanc
mate-et-bombilla-boisson-traditionnelle-argentine-calebasse-rouge-gravee-caminata-sabatina
mate-et-bombilla-boisson-traditionnelle-argentine-classique-en-metal-et-cuir
mate-et-bombilla-boisson-traditionnelle-argentine-mate-en-metal-et-cuir
Mate et bombilla boisson traditionnelle Argentine classique en bois
mate-et-bombilla-boisson-traditionnelle-argentine-mate-en-metal-et-cuir-forme-corne
Mate et bombilla boisson traditionnelle Argentine couleurs salta
mate-et-bombilla-boisson-traditionnelle-argentine-metal-cuir-noir
Mate et bombilla boisson traditionnelle Argentine recipient large de jujuy
Mate et bombilla boisson traditionnelle Argentine en calebasse
mate-et-bombilla-boisson-traditionnelle-argentine-calebasse-gravee-symbole
Mate et bombilla boisson traditionnelle Argentine en ceramique de cafayate
mate-et-bombilla-boisson-traditionnelle-argentine-mate-en-inox
Mate et bombilla boisson traditionnelle Argentine motif fleuri
mate-et-bombilla-boisson-traditionnelle-argentine-mate-en-metal-et-cuir-grave-forme-tour
Mate et bombilla boisson traditionnelle Argentine valle del sol en ceramique
Mate et bombilla boisson traditionnelle Argentine en corne de taureau blanc et noir
mate-et-bombilla-boisson-traditionnelle-argentine-calebasse-et-argent
mate-et-bombilla-boisson-traditionnelle-argentine-en-metal-et-os
mate-et-bombilla-boisson-traditionnelle-argentine-mate-en-bois-avec-degrade-violet-a-rose
Mate et bombilla boisson traditionnelle Argentine en canne de tucuman
mate-et-bombilla-boisson-traditionnelle-argentinemate-en-inox-et-cuir-grave
Mate et bombilla boisson traditionnelle Argentine terere bresilien rio grande
mate-et-bombilla-boisson-traditionnelle-argentine-metal-couture-cuir-blanc
Mate et bombilla boisson traditionnelle Argentine colore moderne
Mate et bombilla boisson traditionnelle Argentine en bois clair simple

Cet article vous a plu ? Un petit coup de pouce nous le fera savoir et nous encouragera à enrichir ce blog :)

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Commentaires

  1. Je vois de plus en plus le maté en magasin bio pour favoriser la perte de poids. Il faudrait que je goûte un jour, mais je veux le goûter de façon traditionnelle avec cette petite paille et si possible sur place haha

    • Hola Bérénice !
      Effectivement, la préparation traditionnelle du maté est plus sympathique !
      Si tu viens en Argentine, un Argentin te l’apprendra avec plaisir 🙂

  2. Oh je m’en rappelle quand j’étais au Pérou cet été, j’avais rencontré un paraguayen qui avait ça avec lui justement 🙂
    Très intéressant comme article en tout cas 🙂

    • Hola Camille,
      Merci ! Effectivement, le maté se consomme aussi au Paraguay, en Bolivie, au Chili et au sud du Brésil.
      Parfois, ils consomment une variante du maté qui s’appelle le « terere ». Le principe est similaire sauf qu’au lieu de l’eau chaude, ils utilisent de l’eau très froide ou même des jus de fruit 🙂

  3. Hello !

    Pour ma part, je l’aime bien avec du miel ou des feuilles de menthe ! Je l’ai testé froid et avec du jus de fruit

  4. Que de belles photos ! Je crois que j’ai trouvé ce qui ne marchait pas dans les commentaires, c’est le plugin @CommentLuv !

    • Effectivement, ce plugin m’a déjà posé souci, je pensais que le problème était résolu. Je vais voir ce que je peux faire pour arranger ça. Merci pour ta vigilance 🙂

  5. Hyper complet cet article ! Du coup, dans quelle région d’Argentine trouve-t-on le meilleur maté (en termes de qualité de plante) ?
    Vous en avez refait en France ? Et si oui, le maté qu’on trouve en France a-t-il le même goût que là-bas ?

    • Merci Nath 🙂
      Pour moi la meilleure région pour le maté est celle où il est le plus cultivé, c’est à dire Misiones. C’est le meilleur climat pour cet arbre. Il y a plus de choix, plus de petits producteurs et l’herbe à maté est parfois séchée au soleil, ce qui lui donne une toute autre saveur.
      Pour ta 2ème et 3ème question, je ne pourrai pas te repondre car nous ne sommes pas encore rentrés en France. Mais je pense que les herbes qu’on trouve en France sont les mêmes. Ce sont par contre sûrement les plus industrielles et produites à grande échelle.

  6. Bonsoir,

    J’ai jamais goûté, mais si j’ai la possibilité dans l’avenir pourquoi pas. D’après les commentaires précédents, on peut en trouver en magasins bio, alors peut être je vais tester.

    merci et bonne continuation

    • N’hésite pas à tester, préparer le maté est un peu délicat au début, mais ça vient vite.
      On consomme très régulièrement du maté ici. C’est délicieux et c’est toujours un bon moment partagé 🙂

  7. j’ai connu le maté en allant au Paraguay, c’est marrant car les paraguayens disent que le maté viennent de chez eux et les argentins disent le contraire. C’est impressionnant de voir tout le monde qui a son maté à la main. C’est un élément obligatoire du quotidien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *