Où manger à Cusco ?


Nous avons réalisé une liste de restaurants à Cusco proposant une cuisine sur des concepts bien définis : classiques de la cuisine péruvienne, experts de la viande ou de la pizza, produits biologiques, burgers… Nous n’avons pas pu résister à essayer ce que nos compatriotes expatriés proposent… Retrouvez, parmi ces bonnes adresses, une crêperie franco-péruvienne et un restaurant 100% français.

Notre sélection de restaurants à Cusco

La Feria – Cuisine péruvienne

La Feria, nous en avons encore des étoiles dans les yeux. Il s’agit de notre adresse préférée pour déguster le meilleur de la cuisine péruvienne traditionnelle sur la place principale de Cuzco. L’ambiance est décontractée et on retrouve l’univers de la Picanteria façon gourmet (bons plats, chicha et atmosphère chaleureux). Comme toute bonne Picanteria, la Feria propose la Chicha de Jorra, la traditionnelle chicha des Incas. La chicha est faite maison ! Une excellente occasion de goûter cette fameuse boisson ! Elle est cuite pendant plusieurs heures grâce au four au feu de bois, que l’on peut voir à l’entrée du restaurant.  Exquis ! Le four au feu de bois lui apporte une saveur particulière et la recette du chef adoucit l’amertume habituelle de la chicha.

Dites-m'en plus

Au niveau des plats, j’ai opté en entrée pour la Causa Limeña, un grand classique de la cuisine péruvienne tout droit venu de la capitale. J’ai été bluffé par la présentation du plat ! Cette entrée est, entre autres, réalisée à partir d’une purée mélangée à une délicieuse crème de poivron jaune et coiffée d’un poulet effilé avec la crème de huacatay. De l’avocat, des tomates, de l’œuf le tout bien assaisonné… Juste un régal ! Tandis que Tim s’est régalé avec le Soufflé de Rocotto Relleno y su pastel de papa. Traduction : « le soufflé de Rocotto garni et son gâteau de pomme de terre », un autre classique de la gastronomie péruvienne provenant cette fois-ci d’Arequipa. On note les efforts du chef à moderniser la présentation des mets servis. Les plats principaux que nous avons testés étaient délicieux et bien servis : les Anticuchos et le Lomo saltado. Connaissez-vous le plat national du Pérou ? Il s’agit du Lomo saltado ! Tim est le spécialiste en la matière et celui-ci figure dans son top 3 ! Pour la première fois, on lui demande ce qu’il souhaite pour la cuisson de sa viande ! Ce qui n’est pas très courant au Pérou ! Pendant que moi j’admire, les anticuchos de mon assiette dressés comme la tour Montparnasse. Un plaisir pour les papilles et les yeux !

Le service est au petit soin et est personnalisé. J’ai beaucoup aimé leurs cartes (anglais et espagnol) qui indiquent les ingrédients de chaque plat, leurs variations possibles selon les goûts de chacun (plats pouvant être servis sans viande) et les potentiels produits alimentaires allergènes : plats contenant de la noix, plat contenant du gluten, plat contenant du lactose. N’hésitez pas à interroger votre serveur concernant les plats de la carte, il vous répondra avec plaisir !

[collapse]

Les + : la présentation et la saveur des plats, l’attention des employés à l’égard des clients, très bon rapport qualité/prix, le cadre familial et soigné, emplacement central et vue sur la Cathédrale !
Fourchette de prix : entrées de 26 à 35 soles, plats de 39 à 48 soles (excepté le cuy à 75 ou 80 soles avec une réservation préalable).
Adresse : Portal de Planes 123, Plaza de Armas, Cusco, Pérou
Site internet : La Feria
On vous laisse voir par vous-même leurs avis Tripadvisor 

Greens Organic – Cuisine biologique

Greens Organic, comme le nom le suggère, propose des plats élaborés à partir de produits biologiques. L’idée est de valoriser les produits de la Vallée Sacrée et d’encourager les producteurs à produire de manière naturelle. Greens Organic joue cartes sur table puisqu’ils indiquent le pourcentage de produits biologiques dans chaque plat sur leur carte. A ce jour, l’établissement ne parvient pas encore à trouver tous les aliments 100% biologiques pour tous les plats. Le restaurant propose une cuisine légère (ni trop sucrée, ni trop salée, ni trop gras, mais généreuse !), à la sauce cusquenniene, locale et une petite touche d’Afrique du Sud (c’est le pays d’origine du chef qui a fait la carte). On retrouve des plats aux combinaisons de saveurs surprenantes et délicieusement assaisonnées.

Dites-m'en plus

Cette carte est sans arrêt revisitée par l’équipe du restaurant, elle s’adapte à la disponibilité des produits et aux nouvelles tendances. Aujourd’hui, la carte propose des dizaines de plats végétariens et d’ici quelques mois elle va intégrer des repas vegans. Greens Organic crée de délicieux jus de fruits et cocktails. Nous avons eu l’occasion (la chance !) de goûter à l’un des nouveaux cocktails et jus de fruits. Le Punch dark réalisé à partir de rhum, de blanc d’œuf (clin d’œil au Pisco !) et ananas. Exquis !

On se sent très vite à l’aise dans ce restaurant à haut plafond avec une décoration épurée. Le service est aux petits soins, efficace et très aimable. Au niveau de la carte, c’était difficile de choisir entre tous les plats qui attiraient tous mon attention. Je me suis décidée en entrée pour le ceviche à la mangue, juste une merveille. Je recommande chaudement ! Un assaisonnement que j’ai particulièrement adoré et la portion était plus que généreuse. Je me suis tout de même laissée tenter par le curry africain, à base de semoule avec les légumes de la saison, des haricots rouges, du gingembre, du lait de coco et du piment. Savoureux ! Ça donne un bon aperçu des compositions plutôt originales des plats. On reviendrait bien pour le goûter et essayer l’un de leurs smoothies avec un sandwich en profitant de l’une des tables sur le balcon.

Greens Organic joue le rôle de leader en matière de bonnes pratiques environnementales au sein du groupe de restaurants auquel il appartient. Il met en place des solutions « eco-friendly », actuellement le restaurant se mobilise pour réduire la production de ses déchets, mais plus globalement à diminuer son impact environnemental.

[collapse]

Les + : quelques tables sur le balcon à deux pas de la plaza de Armas, plats raffinés, service sympathique, carte complète de jus de fruit.
Fourchette de prix : entrées de 21 à 41 soles, plats de 35 à 53 soles, desserts à 23 soles
Adresse : Santa Catalina Angosta 135, Piso 2, Plaza de Armas
Site internet : Greens Organic
On vous laisse voir par vous-même leurs avis Tripadvisor

Inkazuela – Cuisine d’Amérique du Sud et centrale

Chez Inkazuela, vous découvrirez les bons petits plats du Chef Felix et de sa charmante maman. Ils proposent à la carte leurs fameuses cassolettes inspirées de la cuisine caribéenne, mexicaine, espagnole, d’Amérique centrale et du sud. Avec leurs petits plats en terre cuite, le restaurant sert une variété de mets concentrés en saveurs ! On retrouve des cassolettes qui ont mijoté plus de 4 heures avec de l’alpaga, du bœuf émincé, du poulet. Chacun des plats comporte de la pomme de terre douce, du manioc, des petits légumes finement coupés (petit-pois, fève, céleri, tomate, carotte…) avec une sauce épicée bien distincte pour chaque cassolette.

Dites-m'en plus

Moi qui adore les plats en sauce, c’est le rêve. J’ai choisi la cassolette au poulet caribeño avec du lait de coco et du gingembre. Voilà un plat qui vous fait voyager ! La particularité de ce plat est de comporter 3 types de piments d’horizons différents : piment jaune en provenance de Cuba, piment rouge du Mexique et le fameux rocotto du Pérou. Ce plat est, de ce fait, l’un des plus épicés de toute la carte :). La douceur de la coco adoucit le piment et le goût du gingembre m’a transporté jusqu’en Asie. Un savant mélange réussi ! C’est d’ailleurs l’une des spécialités de la maison. L’autre cassolette qui me tentait, c’était la cassolette au vin avec de la poire et des figues. Un autre concept intéressant : la cassolette de cuy (cochon d’Inde) désossé, une bonne idée lorsqu’on s’est déjà prêté à l’exercice de manger un cuy dans un restaurant (avec les mains !). Le reste de la carte promet !

Si on n’a pas envie d’une cassolette, on peut toujours opter pour d’autres plats tout aussi bons. Tim a goûté le Lomo saltado accompagné d’un quinotto (risotto de quinoa) la viande était exquise, tendre et la cuisson était saignante comme nous (les Français !) avons tendance à l’aimer. C’est que le Chef Felix, à l’habitude de recevoir des Français et connaît nos préférences ! En cas de doute sur la carte, il pourra lui-même vous expliquer en français la préparation et les ingrédients de ses plats chéris.

En entrée, j’ai adoré la dégustation de pommes de terre accompagnées de sauce Huacatay, une idée originale pour connaître les fameuses fécules du Pérou. Tim a dégusté un ceviche de tilapia (poisson de rivière) qui était superbement assaisonné ! Une explosion de saveurs !

Chez Inkazuela, vous vous sentirez comme à la maison. La sœur de la famille vous demandera si vous mangez piquant, si oui, quel est votre degré de tolérance et vous conseillera avec plaisir les plats de la carte.

[collapse]

Les + : ingénieuse composition de saveur, l’accueil chaleureux et le cadre familial, unique possibilité de goûter aux saveurs de la cuisine des Caraïbes, du Mexique, d’Espagne, d’Amérique Centrale et du Sud à Cusco. En extra, on peut demander un pain croustillant !
Fourchette des prix : entrées de 17 à 23 soles, plats de 37 à 55 soles (cuy au four à 70 soles avec une réservation préalable)
Adresse : Plazoleta Nazarenas 167, 2do. Piso
Site internet : Inkazuela
On vous laisse voir par vous-même leurs avis Tripadvisor 

Uchu – Steakhouse péruvien

C’est the place to be pour manger de la viande ! Depuis 6 ans le restaurant Uchu, met à l’honneur les bonnes viandes provenant de la Vallée Sud de Cusco. Des animaux qui ont été élevés entre 2 000 et 5 000 m d’altitude grâce à des agriculteurs qui continuent à vivre comme les Incas le faisaient. On accède au restaurant par une jolie cour et un petit jardin où de nombreux géraniums côtoient les murs incas. L’établissement a créé un univers qui lui est propre, un style baroque avec des banquettes aux élégants motifs floraux.

Dites-m'en plus

Sur la carte on retrouve des entrées de différentes sortes et il y en a pour tous les goûts (végétariens inclus !). Des bruschettas (antipasti), des pommes de terre garnies, des ceviches, des soupes et des salades. Chaque entrée dispose de plusieurs variantes. Nous avions tous les deux choisi des bruschettas. Pour ma part, j’ai pu goûter les délicieuses bruschettas surmontées de crevettes (appelées langostinas) avec une délicieuse crème Huacatay et parmesan pour relever le tout. Franchement, j’ai été conquise. Tim quant à lui avait choisi les bruschettas à la poitrine de porc fumée.

Les plats : c’est là que tout se passe. La spécialité du restaurant est de vous laisser choisir entre deux modes de cuisson et différents types de viande. Le chef et son équipe préparent la viande que vous désirez et procède à une première cuisson. Ensuite, ils déposent la viande (une combinaison ou un seul type de viande) sur une pierrade d’une température de 280°. Le plat est servi avec la pierrade, un accompagnement que vous aurez choisi au préalable (frite, purée de roccotto, purée de camote, pomme de terre andine), une salade et des sauces sur un énorme plateau.  L’autre option est de choisir des anticuchos (brochettes) de la viande que vous souhaitez. La viande a été préalablement marinée avec la préparation du chef.

La carte des vins est riche et diversifiée. Vous aurez l’occasion de goûter aux vins péruviens, vous ne connaissez pas grand-chose aux vins péruviens ? Vous pouvez faire confiance à Luis qui connaît sur le bout des doigts sa carte des vins.

S’il vous reste une place pour un dessert, ce qui serait étonnant si vous avez déjà mangé une entrée et un plat ! On vous conseille la fameuse « Locura de chocolate » ce qui signifie « La folie du chocolat » et ce n’est pas faux ! Ce dessert est une dégustation de chocolat sous plusieurs formes : mousse au chocolat, fondant au chocolat et truffe. Les amateurs de chocolats seront séduits ! Tim a opté pour la crème à la Lucuma accompagnée d’une meringue. Un mélange réussi. La meringue sucrée rehausse le goût de la lucuma. On ne vous cache pas qu’après avoir mangé tout ça pour déjeuner, on n’a pas mangé le soir.

[collapse]

Les + : idéal pour manger de la bonne viande, choix varié de plats (même sans viande), service professionnel, carte des vins fournie, décoration soignée.
Fourchette des prix : entrées de 25 à 31 soles, plats de 47 à 65 soles, desserts de 22 à 25 soles
Adresse : Calle Palacio 135, Cusco 08000
Site internet : Uchu
On vous laisse voir par vous-même leurs avis sur Tripadvisor

Le Soleil – Cuisine française

Vous avez un coup de blues ? Vous devenez de plus en plus nostalgique de notre chère cuisine ? Ce restaurant est l’idéal pour revenir aux sources ! Déguster les plats de la cuisine française traditionnelle façon gourmet a été un réel plaisir. À vrai dire, nous étions euphoriques ! La carte propose les plats les plus connus de la cuisine française. On retrouve nos petits produits préférés venus directement de France. D’ailleurs, environ 20 % des produits de la carte sont importés, faute de retrouver la même saveur /qualité sur place. L’idée étant de rester le plus fidèle possible aux plats de l’hexagone. Vous avez envie d’un vin Bordelais ? Pas de souci, Arthur ira dans sa cave d’Ali Baba vous chercher le vin qui se mariera à merveille avec le plat que vous avez choisi. Juste parfait !

Dites-m'en plus

Arthur, c’est le propriétaire de la maison qui vous accueillera dans son spacieux restaurant à la décoration épurée. Il s’est installé depuis 2011 à Cusco et il est tombé sous le charme du pays lors de ces multiples voyages au Pérou. Un réel défi personnel s’annonce : changement de vie et ouvrir le seul restaurant français à Cusco. Élaborer des plats français tels que nous les connaissons à  3 500 m d’altitude, a donné du fil à tordre à toute l’équipe du restaurant. Les temps de cuisson étant supérieurs, la température à revoir à la hausse, le seuil d’acceptation du sel est différent … Il s’agissait donc de réadapter les recettes de la cuisine française à cet environnement. Si le sujet vous intéresse, c’est par ici. Le Chef du restaurant est Cusquenien et les membres de l’équipe qui l’entoure sont originaires des vallées environnantes. Les chefs sont tous passés par la France lors d’un stage de cuisine de plusieurs semaines, offert par le restaurant, pour apprendre les différentes techniques de la cuisine française. Bref, Arthur se démène pour offrir à tous ses clients, les plats français à la perfection.

On retrouve sur la carte, un menu en 5 temps et un menu dégustation en 7 temps (de l’amuse-bouche au dessert). De grands classiques de la gastronomie française sont proposés : escargots au beurre, filet mignon de bœuf, foie gras de canard, opéra au chocolat… On peut également opter pour la carte offrant des mets plus alléchants les uns que les autres. Il y a des plats pour les végétariens aussi bien du côté des entrées que des plats. En entrée, nous avions goûté les crevettes sautées. Un délice remarquablement bien présenté. J’ai choisi de goûter le filet confit de truite accompagné d’une sauce à la mangue, au gingembre et légumes sautés. La combinaison de la mangue et la truite étaient une excellente surprise.  Quant à Tim, il a choisi son plat préféré : la souris d’agneau ! La sauce était exquise, la purée de lentille, une merveille. Le tout bien sûr accompagné d’un pain fait maison qui a du goût ! Oui, vous avez bien lu.

Les produits sont frais et arrivent tous les jours directement du marché. D’ailleurs, le chef n’a pas le choix, Arthur ne veut pas utiliser de produit congelé, il n’a donc pas de congélateur.

[collapse]

Les + : THE cuisine française, repas savoureux et une présentation très soignée, service professionnel, bon rapport qualité-prix, tables larges et espacées les unes des autres. Le Soleil est « pet-friendly », le restaurant accueille avec plaisir les animaux des clients.
Fourchette des prix : entrées de 28 à 45 soles, plats entre 43 et 83 soles et desserts de 32 à 38 soles.  Menu dégustation 5 temps = 152 soles ; Menu dégustation 7 temps : 195 soles.
Adresse : Calle San Agustin 275Cusco, Pérou
Site internet :
Le Soleil
On vous laisse voir par vous-même leurs avis sur Tripadvisor

La Bohème «  La Bo’m » – Crêperie franco-péruvienne

La Bohème est bien plus qu’une crêperie. Le restaurant propose des galettes et des crêpes traditionnelles, mais en utilisant exclusivement des produits locaux. Cela donne une crêperie franco-péruvienne et c’est une réussite ! Comment cela se traduit ? La galette est réalisée à partir de farine de blé et de farine de Cañihua (la farine de sarrasin n’étant pas produite au Pérou). Les garnitures sont faites également avec de nombreux produits péruviens sélectionnés avec soin. Vous aurez l’occasion de goûter – entre autres – aux galettes avec du fromage andin, de l’avocat, du maïs qui a poussé dans la Vallée Sacrée comme le faisaient déjà les Incas, ou de l’olive qui prospère sur la côte du pays. Des produits qui ont des goûts bien distincts que ceux que nous rencontrons en France. C’est à la fois une retrouvaille et une exploration d’autres saveurs, dans un charmant restaurant tenu par Sarah.

Dites-m'en plus

Sarah, c’est l’histoire d’une Française qui a décidé de s’installer à Cuzco à la suite de son voyage au long cours en Amérique du Sud. Voilà 5 ans qu’elle a commencé à ouvrir un petit local en produisant des galettes et des crêpes. Petit à petit, elle a décidé d’ouvrir son restaurant dans le charmant quartier San Blas de Cuzco. Une aventure qui s’est faite au fil du temps et des rencontres, elle s’est formée, grâce à un ami cuisinier français et la voilà, aujourd’hui aussi bien aux fourneaux, qu’à la gérance de son restaurant et de son auberge de jeunesse. Aujourd’hui, Sarah emploie plus d’une vingtaine d’employés locaux, la soutenant tous les jours dans son projet. Son restaurant est en constante évolution. Depuis peu, le restaurant s’est agrandi, grâce à la création d’une terrasse couverte permettant de manger dehors avec une vue sur les toits de Cusco. Manger sa crêpe et profiter du paysage, n’a pas de prix.

Depuis l’ouverture du salon de thé (2 mois), le restaurant accueille des clients de 8h à 23h. J’ai testé l’une de leurs infusions : l’infusion de Momo ! Romarin, fruit de la passion, gingembre, citron et miel… Un délicieux et surprenant bouquet de saveurs ! Sarah est toujours à la recherche de nouveaux produits à intégrer dans sa carte et si possible des aliments biologiques.

Le restaurant est juste superbe ! La cuisine est ouverte et l’art textile péruvien est à l’honneur. Chaque détail compte. Les nappes sont colorées, ajustées et personnalisées pour la crêperie. Les céramiques, les uniformes des employés, les murs, les chaises tout est à la mode de la Bohème. Et nous on adore !

Venons-en à la carte. Le restaurant propose un plat du jour incluant une galette, une boisson (un jus de fruit maison) et une boisson chaude. Pour les plus gourmands, on peut choisir parmi l’une des galettes et des crêpes de la carte. Tim a choisi la galette aux 4 fromages, composée d’un fromage bleu, de parmesan, du fromage frais et andin, œuf, tomates, huile d’olive et basilic. Une galette copieuse et savoureuse ! De mon côté, j’ai essayé la galette salée du jour : poireau, oignon caramélisé, fromage andin, tomate et œuf.  Un régal ! J’ai complètement flashé sur la crêpe Qosqo Maki accompagnée de chocolat, de mangue et de maracuya (fruit de la passion). D’ailleurs, si on opte pour cette crêpe 3 soles sont reversées à l’association Qosqo Maki (accueil de jeunes en difficulté). Une crêpe généreuse dans tous les sens du terme !

[collapse]

Les + : ambiance conviviale et chaleureuse, possibilité de manger dehors (espace couvert), galettes copieuses et appétissantes.
Fourchette des prix : galettes entre 13 et 17 soles, crêpes entre 12 et 15 soles.
Adresse : Carmen Alto 283, San Blas, Cusco
Site internet : Crêperie La Bo’m
On vous laisse voir par vous-même leurs avis sur Tripadvisor

Pachapapa – Cuisine péruvienne traditionnelle

Pachapapa, c’est le restaurant proposant de la cuisine traditionnelle péruvienne au cœur du quartier San Blas. Quoi de plus agréable que de déjeuner dehors sous l’un des nombreux parasols de la terrasse. On vient à Pachapapa pour profiter de son patio et déguster l’une des spécialités péruviennes que propose la carte. L’ambiance est paisible et même relaxante avec le son de la harpe andine d’un musicien Cusquénien résonnant dans la cour à l’heure du déjeuner. On se retrouve face au four géant d’adobe, utilisé -entre autres- pour cuire le fameux cuy (cochon d’Inde) pendant une 1 heure. Une pause repas agréable !

Dites-m'en plus

Le restaurant se trouve dans le quartier très tranquille et à la fois touristique de San Blas à Cuzco. Si vous passez par la place San Blas, vous passerez obligatoirement devant Pachapapa. Ce restaurant est ouvert maintenant depuis plus de 18 ans à Cuzco. Autant dire qu’ils ont de l’expérience dans les cuisines. L’un des chefs a d’ailleurs 15 ans d’ancienneté et il connaît les spécialités péruviennes sur le bout des doigts. Ce restaurant fait partie de l’un des plus anciens groupes de restauration de la capitale Inca.

Les touristes péruviens et de tous horizons viennent profiter du cadre et goûter à l’un des plats que propose la carte. Celle-ci vous permettra de découvrir l’une des nombreuses spécialités gastronomiques du Pérou. En entrée, le restaurant propose la fameuse salade « Solterito », une salade composée de fèves, tomates, oignons, maïs et de fromage (queso paria), le tout assaisonné d’une vinaigrette, de coriandre et de persil. Un délice ! Et puis, j’avoue que je n’ai pas vraiment l’habitude de manger des fèves alors que c’est excellent ! Tim a opté pour l’une des spécialités de la maison : le pachachoclito. Essayez de prononcer à voix haute cette entrée 🙂 Il s’agit de maïs sauté à la poêle avec de la panure, des fines herbes et du sel. Simple, mais efficace ! Une bonne opportunité pour essayer le fameux maïs péruvien qui représentait plus de 65% de l’alimentation des Incas !

En plat, j’ai testé le « Pachapapa », il s’agit d’un assortiment de spécialités péruviennes. On retrouve le Tamales (maïs moulu farci au fromage), le rocotto relleno (piment farci) – ce qui, vous vous en douterez, est un plat épicé, un anticucho d’alpaga (brochette de viande d’alpaga), une pomme de terre gratinée avec du fromage andin et de la laitue. Inutile de vous dire qu’après ce plat, je n’avais plus faim. Quoique… il reste toujours une petite place pour le dessert hihihi ! J’ai bien fait, car je me suis régalée avec le manjar de quinoa. Il s’agit de quinoa au lait concentré, servi avec des tuiles croquantes. Une excellente surprise ! Tim m’a laissé goûter à son Turon de chocolate et c’était excellent.

[collapse]

Les + : cuisine péruvienne et pizzas, patio très agréable, service sympathique et le manager peut expliquer les plats en français.
Les fourchettes de prix : entrées entre 21 et 35 soles, plats entre 35 et 47 soles et desserts entre 16 et 20 soles. Cuy à 72 soles (réservez à l’avance !)
Adresse : Plazoleta San Blas 120Cusco, Pérou
Site internet : Pachapapa
On vous laisse voir par vous-même leurs avis sur Tripadvisor

Papacho’s – Hamburgers

Papacho’s est connu pour ses délicieux hamburgers… les meilleurs de la ville dit-on. On ne vous dira pas le contraire ! Ce restaurant propose une carte de burgers et de plats à partager savoureux et généreux, le tout signé Gaston Acurio (célèbre chef péruvien). L’ambiance pop – rock décontractée du restaurant Papacho’s offre un espace agréable et une jolie vue sur la place des Armes (la place principale de la ville). On retrouve des burgers aux recettes traditionnelles, tandis que d’autres sont revisités aux couleurs du drapeau péruvien comme le burger Cusco (le steak est remplacé par un lomo saltado).  Tous les produits proviennent de la Vallée Sacrée, on a ainsi l’occasion d’essayer les divines pommes de terre du coin en version frite.

Dites-m'en plus

Le créateur de la carte, comme signalé plus tôt est Gaston Acurio. Il s’agit d’un chef péruvien qui a su ces dernières années, valoriser son expérience dans le monde entier et offrir ses propres créations. Son créneau est de valoriser les produits péruviens à travers ses propres recettes, mais aussi de réinterpréter les classiques de la cuisine péruvienne. Il possède aujourd’hui de nombreux restaurants dans le monde (dont 1 à Paris !). Le concept de Papacho’s repose sur une cuisine américaine avec les fameux burgers, des milkshakes, des sandwichs, des sundaes ou encore des cheesecakes. Mais la carte ne se limite pas à ces classiques, on retrouve aussi des plats aux saveurs péruviennes.

Si on déjeune au Papacho’s, on risque de passer beaucoup de temps à choisir soigneusement l’un de leurs exquis cocktails ou boissons non alcoolisées. Il est difficile de choisir entre les dizaines de cocktails proposés, les jus de fruits, les thés froids ou les limonades. J’ai testé le thé froid de canneberge, divin. Tim a quant à lui essayé le jus de Fressini constitué de jus de fraise, de mandarine et d’extrait de citron, un mélange réussi. Plusieurs entrées peuvent se partager (ou pas !) sous formes d’apéros, au choix : tartines, tortillas, mini-burgers, wings, chips… Nous nous sommes laissés tentés par les « Tapitas Papacheras », des petites tartines gratinées garnies de bacon, de fromage, de crème fraîche, de menthe accompagnée de sauce au rocotto. Simple, mais un vrai régal !

Concernant les plats, je me suis sentie obligée (bien sûr…) de goûter à l’un des burgers. Il faut dire que ça me manquait un peu, voilà un peu plus d’un an que nous n’avions pas dégusté un bon burger. Alors, quand nous avons appris qu’il s’agit des meilleurs burgers de Cuzco, nous avons sauté sur l’occasion. Et puis, avant de partir lorsque nous vivions à Paris, nous avions un peu testé toutes les adresses à la mode des meilleurs burgers. Je devenais une petite spécialiste et je commençais à reproduire des recettes, bref. Leurs burgers sont une réussite, certes, il n’y a pas de cheddar ni de fourme d’Ambert, mais ils ont réussi à réaliser de bons burgers en mariant des produits locaux de très bonne qualité. Dédicace aux oignons frits, énormes et croquants, le pain qui est un des seuls produits finis achetés par le restaurant est très bon.

[collapse]

Les + : burgers au top, cadre agréable, service sympathique, quelques tables sur le balcon avec une très belle vue sur la place (pensez à venir tôt pour en profiter !)
Les fourchettes de prix : entrée à partager de 24 à 49 soles, burgers de 29 à 39 soles + accompagnement à part à 15 soles,  plats de 34 à 53 soles.
Adresse : Portal de Belen 115 Plaza de ArmasCusco
Site internet : Papacho’s
On vous laisse voir par vous-même leurs avis sur Tripadvisor

La Bodega 138 – Pizzeria et pâtes

Vous avez dit les meilleures pizzas de Cuzco ? La rumeur dit vrai, il s’agit d’une très bonne adresse pour manger de bonnes pizzas. La Bodega 138 propose bien plus que des pizzas, on retrouve aussi de succulentes pâtes faites maisons, des salades composées et des soupes. On apprécie le cadre agréable du restaurant et la variété des bières artisanales proposées. On compte sur la carte des boissons, 109 bières différentes ! Rien que ça ! Seules 10 sont importées (de Belgique évidemment), sinon elles proviennent toutes du Pérou. On peut même choisir parmi 8 bières pression provenant des vallées entourant Cuzco et Lima. Une bonne soirée pizza + bière peut-être en perspective. C’est aussi l’un des seuls restaurants proposant un brunch et ce, avec une carte qui nous donne bien envie de passer le dimanche à se goinfrer.

Dites-m'en plus

Depuis 2011, la Bodega 138 a ouvert ses portes dans la rue Herrajes, numéro 138 bien sûr ! Le restaurant est notamment reconnu pour ces pizzas et ses pâtes fraîches. Comment  peut-on dire qu’une pizza est bonne ? Vous serez nombreux à me dire la pâte bien sûr ! La pâte des pizzas est fine et croustillante, personnellement c’est comme ça que je les aime ! Ensuite, on peut parler de l’excellente garniture de la pizza et de la superbe qualité des produits. Pour cela, nous avons le choix entre 34 pizzas différentes. Autant dire qu’il y en a pour tous les goûts !

Tim qui a opté pour la pizza a été conquis par la recette originale de la pizza Sambucus. Elle est garnie d’oignon, de bacon, de fromage bleu, de mozzarella et de sauco. Ce dernier ingrédient est une baie de couleur violacée, on la connaît sous le nom de sureau. On la retrouve plus souvent sous forme de marmelade et c’est personnellement devenu ma confiture du moment. Ce mélange sucré / salé donne une saveur singulière et originale à la pizza.

De mon côté, j’ai choisi l’une des pâtes « caseras » (faites maison) du restaurant. Encore une fois, on a le choix, n’arrivant pas à me décider entre les 17 plats constitués de pâtes (tagliatelle, penne, fetuccini, lasagne, raviole…), j’ai demandé conseil à l’un des serveurs de l’établissement. J’ai suivi ses conseils et j’ai été ravie ! Le plat « Nadarita », composé de tagliatelles, de crème fraîche, d’ail, de champignons sautés, de persil et de fines herbes. C’est un délice!

Nous étions impressionnés par la variété et la quantité des bières artisanales proposées par le restaurant. Ce n’est pas forcément très commun de retrouver ce type d’offre au Pérou. D’ailleurs, c’est l’un des seuls établissements à proposer une si grande gamme de bières artisanales. Tim s’est senti chargé de goûter l’une d’entre elles. Encore une fois le serveur a pu nous conseiller d’après ses goûts et lui a proposé la bière « Shaman ». Il s’agit d’une Indian Pale Ale provenant de Huaraz. Tim a adoré ! Du côté de la carte des vins, on peut choisir au verre ou à la bouteille des vins péruviens, des vins chiliens et des vins argentins.

Enfin, ce qui nous plaît beaucoup sur la carte du restaurant, c’est que le prix est unique par type de plat. Par exemple, les pizzas ont toutes le même prix. Inutile de regarder les prix, on choisit celle que l’on souhaite vraiment. Buon appetito !

 

[collapse]

Les + : proposition de plats gluten free, très bonnes pizzas et pâtes fraîches, cadre sympa, variété de bières impressionnante.
Fourchette de prix : salade et soupe à 26 soles, pizza individuelle (copieuse) à 39 soles, pâtes maisons 29 soles, brunch 20 ou 25 soles.
Adresse : Herrajes 138, Cusco
Site internet : La Bodega 138
On vous laisse voir par vous-même leurs avis sur Tripadvisor

Même si nous avons collaboré  avec ces restaurants, notre expérience et notre opinion (et notre estomac !) nous appartiennent. Nous décrivons toujours en toute franchise ce que nous vivons à nos lecteurs. Pour en savoir plus, retrouvez notre politique éditoriale et nos mentions légales (en bas de page) concernant tous nos articles.

Partager sur Pinterest :

pi-restaurants-cuzco
Où manger à Cusco ?
4.8 (95%) 4 votes

Cet article vous a plu ? Un petit partage nous le fera savoir et nous encouragera à enrichir ce blog :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *