Guide ultime pour visiter l’île de Pâques avec un petit budget


Visiter l’île de Pâques (ou Rapa Nui) était, pour nous deux, un rêve qui venait de nos enfances respectives. Nous ne voulions pas faire l’impasse dessus. Et si on vous dit « l’île de Pâques », vous pensez : Cher ? Moaï ? Méga cool ? C’est quoi ça ? Oui l’île de Pâques a un coût et peut faire mal au porte-monnaie. Du coup, si vous aussi vous rêvez de visiter l’île de Pâques à petit prix, vous êtes sur la bonne page ! Retrouvez notre guide spécial petit budget à l’île de Pâques et partez à la rencontre des moaïs, ces mystérieuses statues géantes.

Où se trouve l’île de Pâques ?

L’île de Pâques se situe en plein océan Pacifique, c’est l’une des îles habitées les plus isolées du Monde. L’île la plus proche est celle de Pitcairn à 2000km à l’ouest. Pour vous donner une meilleure idée, Tahiti se trouve à plus de 4000km à l’ouest et le Chili est à plus de 3500km à l’est. Ce caillou qui sort de l’eau est en fait le résultat d’éruptions volcaniques successives de 3 volcans principaux : le Maunga Terevaka, le Poike et le Rano Kau. La superficie de l’île est d’environ 160km², ce qui en fait une île assez rapide à parcourir.

À quel pays appartient l’île de Pâques me direz-vous ? Et bien même si Rapa Nui se trouve géographiquement en Océanie, elle est Chilienne depuis 1866 ! Eh bien comme on dit, je me coucherai moins bête.

Quelle est la meilleure saison pour aller à l’île de Pâques ?

Le climat de l’île est subtropical, les températures moyennes en été oscillent entre 15° et 28° tandis qu’en hiver il fait entre 14° et  22°. « L’été » étant en janvier et février et « l’hiver » en juillet et août. Toute l’année, il peut y avoir d’importantes averses. Les mois de mai et de juin sont dits les mois les plus pluvieux. Nous y étions pourtant lors de la première semaine de juin et nous n’avons pas eu une goutte de pluie dans la journée. Par contre, on a eu de grosses averses dès que la nuit tombait. Vous l’aurez compris, il n’y a pas vraiment de saison à privilégier ou à éviter.

Je dirais que le climat peut-être un facteur à prendre en compte selon les activités sportives que vous souhaitez faire sur place. Par exemple, si vous voulez parcourir toute l’île en randonnée, évitez les mois de janvier et février pour éviter de fondre sur place. Si vous êtes en camping, soyez prêts, dans tous les cas, à affronter des averses.

Alors quand aller sur l’île de Pâques ? Si vous avez bien lu au-dessus, la météo ne sera pas forcément un facteur décisif pour organiser son voyage sur l’île de Pâques.  Cependant, si vous avez envie d’être un peu plus tranquille sur l’île et ne pas dépenser toutes vos économies, il faudra prendre en compte la saisonnalité touristique de l’île et ses événements majeurs. La haute saison est de janvier à mars (les mois où les températures sont les plus élevées). Pendant les 15 premiers jours de février, lors du festival Tapati Rapa Nui, l’île est remplie de touristes du monde entier et les prix flambent. Autant vous dire que si vous vouliez l’île pour vous tous seul, c’est foutu ! Pour les mêmes raisons, évitez la semaine de Pâques (oui, oui !)

Comment aller sur l’île de Pâques ?

Moai Avec Avion Sur L île De Pâques

C’est tentant, nan ?

Dans le cadre d’un tour du monde, d’un voyage à long court ou encore de ses vacances au Chili, les voyageurs se demandent souvent par quel moyen et d’où peut-on partir pour aller à l’île de Pâques. On vous parle des différentes options !

Il n’y a pas de secret. Pour payer moins cher son billet d’avion, il faudra anticiper cet achat !

Aller à l’île de Pâques depuis Santiago de Chile en avion

Depuis la capitale chilienne, Santiago de Chile, il y a des vols tous les jours avec la compagnie Latam.

Vous voulez jeter un œil pour voir les prix des vols sur Momondo ? C’est par ici ! En cherchant un peu, on peut trouver des vols aller-retour à moins de 300€ ! Le moins cher qu’on ait vu était à 294€ A/R par personne. Qui dit mieux ? Vous pouvez aussi essayer de passer directement par Latam.

Aller à l’île de Pâques depuis Santiago de Chile en bateau

Il existe une possibilité d’aller à l’Île de Pâques en bateau ! Ça laisse rêveur non ? En fait, pas tant que ça. Soit vous avez énormément de chance et vous trouvez de gentils propriétaires de voilier qui veulent bien vous prendre en bateau-stop ; soit vous vous payez une croisière de luxe ; soit ce sera avec la marine du Chili …

On est quand même allé chercher des infos sur l’option militaire. Il faut envoyer un courrier à la marine chilienne en demandant les dates du prochain départ du bateau (il y a un départ par an!) et s’il est possible d’embarquer. Il faut quand même savoir que les militaires et scientifiques sont prioritaires, viennent ensuite les membres de la famille des militaires, puis les habitants de l’île de Pâques et enfin les touristes éventuels. Peu de chance donc d’avoir une place à bord. Maintenant, à vous de voir ! En tout cas, sachez que ce bateau fait souvent une halte sur des îles de l’archipel Juan Fernandez avant de faire cap vers l’île de Pâques. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez réussi 🙂

Aller à l’île de Pâques depuis Tahiti

Il est aussi possible d’aller à l’île de Pâques depuis Tahiti. Soit vous y vivez (et on est un peu jaloux), soit vous êtes de passage lors de votre tour du monde. Dans tous les cas, sachez qu’il y a aussi des vols depuis Papeete également avec la compagnie Latam. Pour vous donner une idée, on a pu trouver des vols à 442€ aller-retour. À vous de trouver de meilleurs prix en regardant sur Momondo avec les dates que vous souhaitez.

Aller à l’île de Pâques depuis Paris

Si vous rêvez de l’île de Pâques et que vous pensez y aller depuis Paris, c’est aussi possible. En revanche, il n’y a pas de vol direct et il n’est pas rare d’avoir 2 escales. Bref, un long trajet, mais rien d’impossible. Là encore, il faudra bien chercher sur des comparateurs de prix pour trouver un billet pas trop cher de Paris à l’île de Pâques. Le moins cher que j’ai vu était à 904€. Jetez un œil sur le comparateur de vol Momondo, on peut parfois y trouver de vrais bons plans 😉

Combien de temps faut-il prévoir sur l’île de Pâques ?

Cela dépend de vos centres d’intérêt ! L’activité phare est de voir les moaïs bien évidement, néanmoins, sur l’île on peut aussi : se baigner, faire de la plongée, se balader à cheval, faire du vélo, randonner, se relaxer tout simplement …

Nous sommes restés 1 semaine sur place. Notre idée de départ était de faire le tour de l’île à pied et camper au fil de nos envies… Finalement, ayant eu des petits soucis de santé, nous avons fini par louer une voiture. On voulait louer un scooter, mais le permis moto était obligatoire…

Venir à l’île de Pâques pour 2 jours nous semble vraiment trop court. Il faudra alors respecter un timing à la seconde près, aucun imprévu, passage éclair sur certains lieux, une organisation millimétrée pour rentabiliser votre temps sur l’île. Sincèrement, je ne vous conseille pas si peu de temps, il serait dommage de venir jusqu’à l’île de Pâques pour marcher aux pas de course.

Si vous êtes pressés par le temps et que vous souhaitez seulement voir les moaïs, 3 jours complets vous permettront de profiter de ces géants sans trop vous presser et envisager une baignade par exemple. Cela dépend vraiment de la façon dont vous souhaitez visiter l’île. Il est évident que si vous envisagez la location de vélo, 3 jours ne seront pas de trop pour voir les moaïs et prendre votre temps sur chaque site.

5 jours sur l’île de Pâques donnent une certaine liberté sur l’organisation de votre séjour. Il fait trop chaud aujourd’hui et vous êtes fatigués du vol ? On ne s’angoisse pas et on va se baigner ou voir un site dans le coin ! Vous aimeriez voir le coucher de soleil sur telles ou telles statues ? Laissez-vous une marge, cela vous permettra de ne pas stresser et de profiter de l’ambiance paisible de l’île.

Je pense que c’est le nombre de jours idéal si on a un petit budget et que l’on veut tout de même profiter un maximum de l’île.

7 jours sur l’île de Pâques, c’est prendre le temps de prendre le temps. L’île dégage une ambiance assez sereine, en 7 jours, j’ai trouvé que nous avons eu le temps de nous imprégner de cette atmosphère. Nous avons pu voir et revoir certains moaïs, ne rien faire une matinée ou deux, nous baigner, nous promener, prendre le temps qu’il fallait pour chaque site…

Que voir à l’île de Pâques ?

Carte Touristique De L'île De Pâques Principaux Sites Touristiques

Copyright © Eric Gaba

Hanga Roa, l’unique ville de Rapa Nui

Hanga Roa est LA ville de l’île. C’est là qu’on arrive en avion, c’est là qu’on se ravitaille et c’est généralement là qu’on dort. Vous l’aurez compris, c’est le point de rassemblement sur Rapa Nui. Au sein d’Hanga Roa, on trouve le port, un marché alimentaire, un marché artisanal, une église, un cimetière et l’aéroport un peu à l’écart.  On trouve également toutes les agences pour louer vélos, scooters et voitures. On peut voir plusieurs moaïs, certains dans les jardins des habitants, sont faux évidemment, mais on peut en voir de vrais près du port et en longeant la côte vers le nord. Notamment vers l’Ahu Vai Uri.

Ahu Vai Uri

Coucher De Soleil Avec Des Gens Sur L'ahu Vai Uri à L'île De Pâques

Nous ne sommes pas seuls sur le coup !

Avant de parler de l’ahu Vai Uri, peut-être devrais-je expliquer ce qu’est un ahu. C’est un terme qui revient souvent pour nommer les sites archéologiques de l’île. Et pour cause, l’ahu est en fait la plateforme cérémonielle sur laquelle se trouvent les moaïs ! L’ahu Vai Uri est donc l’ahu le plus proche de la ville. On peut y aller en marchant sans problème. Sur place, on peut voir 4 moaïs dressés, un moaï manquant et un détruit. De là, on peut également voir l’Ahu Tahai et l’Ahu Ko Te Riku avec chacun un moaï dressé. La particularité de l’Ahu Ko Te Riku est que ses yeux ont été restaurés. Ils sont faits de corail pour la partie blanche et d’obsidienne pour la pupille. Il faut savoir qu’avant 1978, on ne savait pas que les moaïs avaient des yeux. C’est lors de fouilles qu’un œil a été retrouvé dans le sable.

Voilà pour la partie historique. Maintenant, il faut aussi savoir que c’est l’un des plus beaux spots pour admirer le coucher de soleil sur l’île de Pâques. On peut voir le soleil disparaître derrière ces majestueux moaïs, c’est un spectacle incroyable que nous ne sommes pas prêts d’oublier !

Ahu Nau Nau

Plage D'anakena, Sable Et Cocotiers Sur L'île De Pâques

La plage d’Anakena, (presque) l’unique plage de l’île

Un autre Ahu magnifique ! L’Ahu Nau Nau est celui qui se trouve près de la plage d’Anakena. Six moaïs sont dressés sur leur ahu et 4 d’entre eux ont retrouvé leur chapeau ! Ces chapeaux sont appelés Pukao est sont fait de scorie rouge. Une roche volcanique rouge qu’on ne peut trouver que dans un seul volcan de l’île, le volcan Puna Pau.

Ahu Akivi

Moaïs De L'ahu Akivi Sur L'île De Pâques Pendant Le Coucher De Soleil

Les moaïs de l’Ahu Akivi

On continue dans la série des plus beaux sites archéologiques de l’île de Pâques avec l’Ahu Akivi. Cet ahu comporte 7 moaïs majestueusement dressés. La particularité de cet Ahu ? C’est le seul où les moaïs sont tournés vers l’océan plutôt que vers les terres. Autre particularité ? Ils regardent exactement dans la direction du coucher de soleil lors de l’équinoxe de printemps. Un site magnifique à voir plutôt en fin de journée pour profiter des rayons du soleil couchant sur les moaïs.

Ahu Vinapu

Ajustement De Pierres De L'ahu Vinapu Sur L'île De Pâques Similaire Aux Constructions Incas

Un air de Machu Picchu ?

L’Ahu Vinapu comporte des moaïs, mais ils ont été renversés et regardent maintenant le sol … Ce qui fait sa particularité, c’est surtout la structure de son Ahu. Son centre cérémoniel a été construit selon une méthode bien particulière ressemblant à celle des … Incas ! Et oui, lors de notre voyage, il nous a été donné d’observer de nombreuses constructions incas, comme les Chullpas de Sillustani ou même le Machu Picchu au Pérou. On retrouve exactement les mêmes constructions à base de pierres imbriquées.

Ahu Tongariki

Quinze Moaïs De L'ahu Tongariki Vu De Côté Sur L'île De Pâques

Le top du top des moaïs

Dernier Ahu dont je vais vous parler, mais pas des moindres puisqu’il s’agit du plus grand Ahu de l’île de Pâques ! 15 moaïs se dressent fièrement sur leur plateforme cérémonielle dont le plus gros jamais érigé sur son ahu. Il pèse à lui seul 84 tonnes et se trouve à plus d’un kilomètre du lieu où il a été sculpté. Une prouesse assez impressionnante non ? Le coucher de soleil est mémorable ! Oui à l’Île de Pâques vous n’aurez pas l’occasion de vous ennuyer en soirée !

Les autres Ahu

Ahu Han Te'e Et Ses Moaïs Renversés Face Contre Terre Sur L'île De Pâques

Les moaïs de l’Ahu Han Te’e n’ont pas la chance de voir la mer… Quoique ce n’est pas plus mal, ils évitent l’érosion

Il existe bien d’autres Ahu, mais la plupart n’ont pas été restaurés et leurs moaïs gisent souvent tristement face contre terre. Ah oui, parce que pendant une sorte de guerre entre de clans sur l’île, les moaïs ont été renversés.  À vous de voir si vous avez assez de temps pour faire le tour complet de tous les Ahu de l’île de Pâques 🙂

Le volcan Rano Raraku

Chemin Dans La Carrière De Moaïs Sur Le Volcan Rano Raraku, Un Site Majeur De L'île De Pâques

Quizz : combien de moaïs comptez-vous ?


Têtes De Moaïs à L'intérieur Du Cratère Du Rano Raraku Sur L'île De Pâques

Dans le cratère du volcan, le zoom est bien utile pour pouvoir distinguer les moaïs du paysage

C’est l’un des sites majeurs de l’île de Pâques. Cet endroit est tout simplement incroyable ! C’est un volcan dont le cratère héberge aujourd’hui un lac, mais c’est surtout là que les moaïs étaient sculptés ! Sur place on retrouve des moaïs dans tous les coins, beaucoup sont terminés et dressés, mais quelques-uns sont encore couchés, reliés à la roche mère du volcan. Ces moaïs n’ont pas été terminés et ont permis aux archéologues de mieux comprendre comment ils étaient sculptés et ensuite dressés. On trouve des statues aussi bien à l’extérieur du volcan qu’à l’intérieur du cratère. C’est vraiment un lieu magique !

Maunga Terevaka, le village d’Orongo et la légende de l’homme-oiseau

Le volcan Maunga Terevaka est situé au sud-ouest de l’île de Pâques. Le cratère, qui s’est en partie effondré, héberge un lac avec un écosystème unique. En haut de ce volcan a été érigé le village d’Orongo. Il s’agit d’un village créé après le culte des moaïs. C’est là qu’est née la légende l’homme-oiseau ou Tangata Manu. Il s’agit d’une légende polynésienne qui a pris le pas sur la vénération des moaïs. Chaque année, des hommes de Rapa Nui devaient aller sur un îlot situé en face de l’île de Pâques. Une fois sur cet îlot, celui de Motu Nui, les hommes devaient attendre et récupérer le premier œuf de sterne (une espèce d’oiseau) pour le ramener sur l’île de Pâques. Le premier à réussir devenait alors chef pour une année et devait assurer la paix entre les clans.

Musée anthropologique du père Sebastien-Englert

Moaï Femme Ou Extraterrestre Musée Archéologique De L île De Pâques

Moaï identifié comme étant de sexe féminin

C’est LE musée de l’île. L’endroit à visiter absolument pour mieux comprendre l’histoire de la culture Rapa Nui. Le musée rassemble de nombreux vestiges et héberge le seul et unique moaï identifié comme étant de sexe féminin ! Le musée regorge d’informations et on peut facilement y passer une demi-journée. Un point intéressant, les informations sont disponibles en français !

Le volcan Puna Pau

Le Puna Pau est le volcan d’où étaient extraits les chapeaux des moaïs, les pukao. La roche produite par ce volcan était rouge et c’est ce qui fait la particularité de ces chapeaux. Le Puna Pau se trouve un peu plus dans les terres par rapport à la ville et est visitable. On peut encore voir de nombreux pukao sur le site, certains pèsent plus de 10 tonnes !

La grotte Ana Kai Tangata

Il s’agit d’une grotte qui s’est formée naturellement lors des éruptions volcaniques. Elle a visiblement été utilisée par les Rapa Nui, mais on ne sait pas exactement dans quel but. On peut encore aujourd’hui voir quelques peintures sur les parois de la grotte, mais beaucoup ont disparu avec le temps. On voit essentiellement des peintures d’oiseaux, probablement des frégates ou des sternes.

Qui a vécu sur l’île de Pâques ?

Aussi connue sous le nom de Rapa Nui, l’île de Pâques aurait été peuplée à partir de l’année 450 avant J-C. Une étude a pu démontrer un grand changement de végétation lié à l’activité humaine autour de cette année. Encore plus intéressant, c’est à cette époque qu’une plante originaire du Chili aurait fait son apparition. D’autres études affirment que les premiers habitants seraient arrivés bien plus tard, autour de l’année 1200 depuis la Polynésie à bord de pirogues. À cette époque, c’est une sacrée prouesse de navigation !

Mais alors, ceux qui sont venus vers l’année -450 seraient Polynésiens ou Sud-Américains ? On n’en sait rien. Tout ce qu’on sait, c’est que des plantes chiliennes ont été ramenées sur l’île. Peut-être par des Sud-Américains, ou peut-être des Polynésiens étant déjà venus en Amérique du Sud. Ce qui est tout à fait possible aussi vu que des analyses génétiques ont pu démontrer que parmi des tribus brésiliennes pourtant isolées du reste de la population, certains individus étaient d’origine polynésienne. Bref, vous l’aurez compris, leurs origines sont assez complexes. Ce qui est sûr, c’est que les individus arrivés dans les années 1200 étaient bel et bien Polynésiens.

L’île de Pâques a été « découverte » par les Européens en 1722. De là, des maladies auxquelles les Rapa Nui n’étaient pas immunisés commencèrent à se propager et à tuer les Pascuans. Plus tard, en 1862, des esclavagistes embarquent une bonne partie de la population de l’île pour les mettre au travail forcé dans des mines péruviennes. La plupart des esclaves sont morts là-bas. Certains survivants ont été libérés puis ramenés sur l’île avec, eux aussi, leur lot de maladies venues du continent. Quelques années plus tard, il ne restait plus qu’une centaine d’individus sur l’île…

Comment les moaïs étaient-ils déplacés ?

Tim Tient Un Moaï Entre Ses Doigts Sur L'ahu Tongariki à L'île De Pâques

C’est en réalité Timothée qui s’en charge

Il y a eu bien des suppositions sur la façon dont ces statues géantes étaient déplacées. Certaines racontent qu’on faisait glisser les moaïs sur la boue les jours de pluie, d’autres que les forêts ont été décimées pour faire rouler les statues allongées sur des rondins de bois. En fait, l’explication est plus simple. On sait grâce à la tradition orale que les moaïs marchaient ! Non, non, nous ne sommes pas devenus complètement fous. En fait, les archéologues ont analysé que le centre de gravité de ces statues était particulièrement bas et que la base était arrondie. Il suffisait alors de les balancer pour les déplacer, un peu comme un culbuto. Pour vous donner une meilleure représentation, imaginez-vous en train de déménager tout seul en galère avec votre frigo. Vous allez le balancer d’un côté puis de l’autre pour le déplacer. Vous voyez ? Et maintenant, si on vous propose une démonstration du déplacement des moaïs avec le GIF ci-dessous, c’est plus clair ?

Deplacement De Moai Statue De Ile De Paques

Mesdames et Messieurs, sous vos yeux ébahis : la marche du moaï !

Comment fonctionne le ticket d’entrée de l’île de Pâques ?

Vue De Loin Sur L'ahu Tongariki, Le Plus Grand Ahu De L'île De Pâques

L’île de Pâques n’est pas dégeu n’est-ce pas ?

Il s’agit d’un ticket d’une valeur de 80$, valable pendant 10 jours, il donne le droit d’accès à tous les sites de l’île.

–          On ne paye plus rien une fois sur place, on peut retourner où l’on veut SAUF à Orongo (village et centre cérémoniel) et à Rano Raraku (volcan et lieu de production des Moaïs) qu’on ne peut visiter qu’une fois. Ce sont les sites phares de l’île qui laissent un souvenir indélébile, prenez le temps de les visiter, leurs accès sont uniques.

–          On peut acheter ce ticket dès que l’on arrive sur l’île, un comptoir est disponible à l’aéroport Mataveri (l’unique aéroport de l’île). Pensez à avoir du liquide sur vous et surtout, la somme exacte !

–          Ce ticket, c’est comme un passeport. On doit le garder sur soi, un gardien du parc est susceptible de déposer un tampon et de vérifier la validité de votre ticket.

–          Les sites sont ouverts de 8h à 20h.

Comment organiser ses activités sur l’île de Pâques ?

Nous sommes venus en juin, donc en dehors de la grosse saison touristique (janvier et février) de l’île et nous n’avons éprouvé aucune difficulté pour organiser notre séjour au fil des jours, de nos envies et de la météo.  L’île est petite, toutes les agences sont regroupées à quelques exceptions près sur la même rue d’Hanga Roa, il est donc très facile d’interroger les agences (location de voiture, guides, balades à cheval, sorties plongée, snorkeling, etc.) et de s’organiser la veille pour le lendemain. À moins d’avoir un besoin spécifique (une visite guidée avec un guide francophone par exemple) et peu de temps sur l’île, ne vous tracassez pas.

Si vous voulez jeter un œil aux excursions et packages proposés sur l’archipel, vous pouvez regarder chez Viator par exemple, le site recense de nombreuses activités 😉

Quels sont tes conseils pour visiter l’île de Pâques ?

Moaïs De L'ahu Vai Uri Le Matin à L'île De Pâques

Les moaïs peuvent devenir d’énormes silhouettes

Vous vous rendrez compte que l’île est petite et qu’en soit, il n’y a pas trente mille façons de découvrir l’île. Voici quelques conseils qui pourront peut-être vous guider pour élaborer votre propre programme :

–          Répartissez les activités en fonction de votre moyen de locomotion. À pied, vous pouvez facilement visiter les sites situés autour de la ville d’Hanga Roa et vous rendre jusqu’au volcan Rano Kau pour ensuite visiter le village d’Orongo, la balade est très jolie.

–          Ne pas louper l’unique musée de l’île ! Si vous décidez de visiter de façon autonome l’île, le musée apporte d’excellents repères historiques, des informations claires concernant les Moaïs et plusieurs objets archéologiques sont exposés. Envisagez de visiter le musée au début de votre séjour pour mieux comprendre ce que vous verrez ensuite.

–          Prenez en compte l’orientation du soleil si vous voulez de belles scènes pour vos photos. Les moaïs ne bougent pas… À contre-jour, les moaïs ressemblent donc plutôt à des cailloux bizarres posés à la verticale. Enfin, c’est un peu exagéré, mais vous avez l’idée.

–          Si vous comptez être autonome tout au long de votre séjour, vous pouvez vous procurer un petit livre en français sur Amazon qui explique l’histoire de l’île, ses moaïs et met à disposition des informations pratiques pour organiser son séjour. Les sites disposent de panneaux d’informations assez ridicules. La majorité est illisible et l’autre moitié… comment dire ? On ne risque pas de s’endormir dessus. Ce qui est d’ailleurs, je trouve, complètement inadmissible au vu du prix d’entrée du parc. Bref, ça serait dommage de se retrouver face à ces moaïs, de ne pas comprendre leurs histoires et eux, ils ne vous diront pas un mot.

Comment se déplacer sur l’île de Pâques ?

Voiture De Location Sur L île De Pâques Au Chili

1, 2, 3, CHRONO ! 24h pour profiter de la voiture sur l’île de Pâques

Pour louer un vélo une journée sur l’île de Pâques, il faut compter entre 12 000 à 15 000 CLP (16€ à 20€). Nous n’avons pas opté pour cette solution pour des raisons de santé. Néanmoins, c’est l’option que nous aurions choisie pour visiter une bonne partie de l’île. L’île est relativement plate, ce n’est pas les Alpes donc, mais il y a tout de même « de bons faux plats » ou encore le site Rano Kau (volcan) qui est accessible après une bonne grimpette.

Alors que nous étions véhiculés, nous avons vu quelques voyageurs un peu galérer, il faut dire que le soleil tape fort et les faux plats ont dû les achever. Si vous optez pour le vélo, soyez prêts à vous lever tôt et soyez un minimum entraîné. Les vélos ne sont pas tous de dernières générations, testez-les avant de les louer.

Des agences proposent la location de scooters entre 20 000 à 25 000 CLP (26 à 33€) pour une journée. Comme nous ne pouvions louer de vélo, nous pensions louer un scooter, mais nous n’avons malheureusement pas pu. Nous étions munis d’un permis international, néanmoins notre permis B basique ne nous permettait pas de louer un scooter. Impossible de négocier, les loueurs refusent si on n’a pas le permis moto.

Combien ça coûte de louer une voiture sur l’île de Pâques ?

Louer un véhicule pour une journée revient à 35 000 CPL (environ 47€). Il y a quatre sièges, un petit coffre, c’est souvent un petit 4×4 Suzuki, mais bon, le plus important c’est qu’elle roule ! Si vous voyagez seul, sachez que d’autres personnes voudront sûrement louer un véhicule, essayez de vous rapprocher d’eux pour partager les coûts de la location. N’hésitez pas, à votre arrivée, à interroger les autres touristes (peut-être même dans la salle d’embarquement ou vos voisins d’avion). Je suis sûre que beaucoup de «backpackers » seront ravis de partager une voiture. À savoir également, les routes sont de bonne qualité et sont goudronnées donc pas de soucis de ce côté. Par contre, on conduit très prudemment car les routes sont étroites. Et puis, le paysage est superbe, on a souvent les yeux à droite, à gauche et un peu sur la route quand même !

De l’auto-stop sur l’île de Pâques ? Pourquoi pas ! Nous l’avons testé un peu malgré nous, quelqu’un nous a gentiment proposé de nous emmener d’un site à l’autre. On pense que c’est possible d’envisager le stop sur l’île comme un mode de déplacement complémentaire. À condition d’être un tant soit peu flexible sur son planning de visite et de disposer d’une petite semaine. Un moyen de déplacement possible pour se rendre à la plage Anakena depuis le centre par exemple.

La vie est-elle chère sur l’île de Pâques ?

Oui, l’île de Pâques affiche des prix plus élevés que le continent chilien. Il faut parfois se démener pour trouver les meilleurs prix de l’île. Mais cela reste possible avec de l’organisation et un peu de patience. La notion de « cher » et « pas cher » étant tout de même subjective, on a décidé de vous partager les prix qui étaient pratiqués :

Exemples des tarifs de produits alimentaires sur l’île de Pâques :

–          Un menu « economico » (économique) coûte 8 000 CLP (10,50€) comprenant un plat et un petit dessert. Alors que sur le continent on retrouve ce type d’offre pour 6 000 CLP (plat et mini dessert).

–           Il faut compter 2€50 pour une bouteille d’eau de 2 litres. L’eau est soi-disant potable sur l’île. Logeant chez l’habitant, ce dernier nous a conseillé de ne pas boire l’eau qui peut rendre les étrangers malades. Je précise que lui non plus ne la buvait pas. La meilleure solution pour éviter l’achat de bouteilles aux prix excessifs et la production de déchets, c’est de privilégier une gourde avec filtre incorporé.

–          Boire un petit jus de fruits revient à 3 000 CLP (soit près de 4€)

–          S’acheter une petite boîte de thon au supermarché de l’île coûte 1 800 CLP (2,40€).

–          Si on a envie d’acheter un petit souvenir pour la famille, le T-shirt sympa avec des moaïs ou le paréo coûtent chacun 15 000 CLP (20€). Le petit Moaï en porte-clé à 1 000 CLP (1,30€).

–          Pour se rafraîchir et se faire plaisir, la glace 1 boule est à 2 500 CLP (soit 3€30) et 2 800 CLP (3,70€) pour 2 boules.

–          Les empanadas (version chilienne) les plus économiques que nous ayons trouvées coûtaient entre 1 800 et 2 000 CLP (autour de 2,50€).

Où dormir à l’île de Pâques ?

Nous avons eu l’énooooorme chance de trouver un Couchsurfing sur place ! Nous avions rencontré des voyageuses qui avaient réussi à trouver un hôte avec deux mois d’anticipation. On s’est dit, pourquoi pas nous ? 1 semaine en Couchsurfing sur l’île de Pâques, nous étions aux anges ! Comment ça marche le Couchsurfing ? On en parle sur notre rubrique « Voyager autrement ».

L’hébergement sur l’île de Pâques peut vite devenir le poste de dépense le plus important du budget. La solution la plus économique, c’est le camping. « Oui, mais je n’ai pas de tente… » figurez-vous qu’il est possible de louer des tentes sur place. Alors à moins d’avoir besoin d’une tente de 10 personnes, avec un auvent dernier cri et barbecue incorporé, vous trouverez bien ce qu’il vous faut le temps de quelques nuits. Vous pouvez voir les prix du camping Mihinoa et du camping de Tipanie Mohana sur Booking. Le prix des chambres sur le même site oscille entre 45 € et 460€ pour deux, il y a quand même du choix. Si vous comptez visiter l’île de Pâques prochainement, c’est un point qu’il faudra prévoir avec un peu d’anticipation.

Méfiez-vous des mois de janvier et février où les hébergements sont vite pris d’assauts et affichent des prix plus élevés.

Je conseille aux petits budgets de chercher en priorité un hébergement où il y a une cuisine à disposition. Cuisiner nous a permis d’économiser quelques euros et de manger nos vivres ramenés du continent chilien (hihi).

Que prévoir dans ses bagages pour l’île de Pâques ?

L’île de Pâques est une terre chilienne, autrement dit, il faut se conformer aux lois chiliennes concernant le transport de marchandises. Il n’y a pas de soucis pour ramener des aliments secs depuis Santiago de Chile à l’île. En revanche, si on vient des îles polynésiennes, les choses se compliquent. Je pense notamment aux aliments qui doivent être emballés et certains qui ne sont pas autorisés tout court. Rendez-vous sur le site de la douane chilienne pour en savoir plus.

Depuis Santiago de Chile, nous avions emmené dans nos sacs :

–          Des paquets de spaghettis

–          Du riz

–          Des légumes (carottes, concombres, poivrons…)

–          Du fromage (comme tout bon français qui se respecte)

–          Quelques conserves et sauces

–          Du vin pour notre hôte Couchsurfing

–          Des barres de céréales et des céréales

Crèmes solaires et casquettes sont plus que conseillées !

Où faire ses achats ?

Il semblerait que le supermarché le moins cher de l’île de Pâques se trouve sur  la rue commerciale principale, il s’appelle « Beto ». On retrouve (presque) tous les produits alimentaires d’un petit supermarché au Chili, mais avec des prix bien plus élevés (mais moins que les supermarchés voisins).

Comment retirer de l’argent à Rapa Nui ?

Il y a deux banques sur l’île de Pâques. Elles se trouvent toutes les deux l’une à côté de l’autre au niveau de l’office de tourisme (impossible de les manquer !). Il s’agit de Banco Santander et Banco Estado. Pensez tout de même à venir avec un peu de liquide pour éviter de vous retrouver à sec, si les machines sont en rades ou ne disposent plus d’argent.

Y a-t-il accès à Internet sur l’Île de Pâques ?

L’île bénéficie d’une couverture Entel (opérateur téléphonique). Il y a aussi la possibilité d’avoir accès à internet au niveau de l’Office de tourisme, que vous soyez à l’intérieur ou à l’extérieur de l’édifice, on capte le signal. Parfait, pour recevoir ses messages Whatsapp et consulter des informations sur le web. En revanche, le réseau est vite pris d’assaut par (tous) les touristes de l’île.

Rencontrez un moaï près de chez vous !

Sachez également que si vous voulez voir un moaï de près, sans faire des milliers de kilomètres, c’est possible. Il y en a un extrêmement bien conservé au British Museum à Londres, mais aussi au musée du Quai Branly à Paris ou encore aux musées royaux d’art et d’histoire de Bruxelles. D’ailleurs, le gouvernement chilien essaye de faire pression sur le Royaume-Uni pour récupérer son précieux moaï unique au monde. En effet, il a été sculpté dans du basalte, une roche bien plus résistante que la roche habituellement utilisée et les gravures qu’il porte en son dos sont remarquablement bien conservées.

Enfin, si vous êtes déjà au Chili, il y en a dans la capitale et à Viña del Mar.

Est-ce que ça vaut le coup l’île de Pâques ? C’est une question à laquelle nous avons plusieurs fois répondu, sans hésitation, OUI.  Oui parce qu’on aime l’archéologie, s’émerveiller devant des heures devant un passé encore inconnu, se sentir tout petit face aux Moaïs, la nature, se déconnecter, les côtes déchiquetées, les petites routes, se sentir (presque) au milieu de nulle part et puis…  on ne résiste pas aux têtes toutes mignonnes des Moaïs (oui, je les trouve très charmants !). L’île de Pâques est un endroit qui nous fascinait et que nous voulions absolument voir. Nous n’avons pas été déçus ! En revanche, passez votre chemin si vous pensez trouver les plus belles plages du monde, voire de magnifiques poissons et coraux ou encore vivre votre plus belle expérience de surf !

Partager sur Pinterest :

Bucketlist île De Pâques Chili

Pinterest Ile De Paques Chili

Comment Les Moais Ont Ete Deplaces Pinterest

Des liens d’affiliation sont présents dans cet article. Si vous passez par ces liens pour acheter un bien ou un service, ça ne vous coûtera pas plus cher, mais nous touchons une (petite) commission.
Guide ultime pour visiter l’île de Pâques avec un petit budget
4.7 (93.33%) 6 votes

Cet article vous a plu ? Un petit partage nous le fera savoir et nous encouragera à enrichir ce blog :)

Commentaires

  1. Vous avez tellement bien fait d’y aller ! Ça devait être impressionnant à voir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *