Voyagez sur une autre planète à San Pedro de Atacama


par

San Pedro de Atacama fait partie des sites incontournables du Chili. C’est un petit village perché à plus de 2000m d’altitude au Nord du Chili. Si on vient visiter San Pedro de Atacama, c’est pour en prendre plein la vue. Et on peut dire qu’on a été servis. Si on souhaite se retrouver seuls face à ses merveilles, c’est un peu compliqué. On trouve un nombre incalculable d’agences qui proposent pratiquement toutes les mêmes excursions dans des minibus. Les minibus arrivent pratiquement tous en même temps et repartent de même. Heureusement, on a une solution. Comme on est un peu agoraphobes sur les bords, on cherche toujours les bons plans pour éviter la foule. Du coup, on a trouvé une super manière de découvrir San Pedro de Atacama et ses environs pour deux fois moins cher qu’avec des agences et sans se bousculer entre touristes. Pas plus de suspens, le bon plan, c’est de louer une voiture et la partager. Plus on est de fous, plus on rit et moins c’est cher alors on était 5. Une bonne équipe et une bonne ambiance.

Notre programmme pour 3 jours à san Pedro de Atacama en voiture de location

JOUR 1 – Calama – Vallee del Arcoiris – Pétroglyphes de Yerba Buena – San Pedro de Atacama – Ojos del Salar y la laguna Cejar – Laguna Tebenquiche

 De Calama à la Vallee del Arcoiris

Ce voyage commence à Calama. Une ville minière sans grand intérêt. C’est là qu’on s’est donné rendez-vous avec nos futurs compagnons de voyage pour louer la voiture. On se retrouve tous, on fait rapidement connaissance, le feeling passe bien, on va à l’agence de location à l’ouverture pour prendre la voiture que nous avions réservée sur internet. Une employée de l’agence nous dit qu’on ne rentrera pas tous toutes nos affaires avec nos gros sacs à dos et nous propose un autre modèle pour le même prix. Jackpot ! On avait loué un 4×2 essence 5 places et on se retrouve avec un 4×4 diesel 7 places beaucoup plus haut de gamme pour le même prix ! Elle s’est apparemment trompée de prix, mais on avait déjà signé le contrat de location. On repart avec cette super voiture sans payer de surplus. Nous sommes aux anges !

location-de-voiture-chili-san-pedro-de-atacama

On part donc tous ensemble avec le sourire jusqu’aux oreilles parce que c’est pratiquement la première fois qu’on monte dans une voiture aussi luxueuse. Bref, après avoir  fait plus ample connaissance et fait mumuse avec les options de la voiture, toit ouvrant, siège chauffant, etc., on arrive à notre première étape : la Vallee del Arcoiris ou Vallée de l’arc-en-ciel.

Indications - Plan de route

Distance Calama à Vallee del Arcoiris : 90 kilomètres
État des pistes : La route 23 est de très bonne qualité et plutôt rectiligne de Calama jusqu’au croisement pour accéder à la Vallée. Ensuite, on poursuit sur une route de qualité moyenne et quelques courbes serrées. Enfin, sur les 5 -10 derniers kilomètres c’est de la piste de moyenne qualité.

El Valle del Arcoiris et les Pétroglyphes de Yerba Buena

C’est un des spots les moins connus de San Pedro de Atacama. C’est l’un des derniers tours que les agences ont ajouté à leur programme. Comme c’est sur la route de Calama à San Pedro de Atacama, on en profite pour y faire un tour. On commence par une petite balade autour des pétroglyphes de Yerba Buena. Il s’agit d’une zone rocheuse où des nomades venaient s’abriter et se reposer. Au fil des années, ils ont laissé de nombreuses gravures sur les parois rocheuses. La plupart représentent des Vicuñas (cousin du lama), mais d’autres symboles ont des significations plus étranges. Un chien ? Un singe ? On ne sait pas trop, mais il est assez peu probable que des singes aient vécu dans cette zone aride.

petroglyphe-yerba-buena-chili-san-pedro-de-atacama

On reprend la route pour quelques petits kilomètres jusqu’à El Valle del Arcoiris (la vallée de l’arc-en-ciel). Cette vallée porte bien son nom, car on y trouve des roches très colorées. Du jaune, du vert, du bleu, du rouge, du violet… Toutes les couleurs y passent. Ce n’est pas sans nous rappeler la Quebrada de Humahuaca en Argentine avec sa montagne des 7 couleurs et celle des 14 couleurs. On profite du cadre de la tranquillité pour pique-niquer ici.

louer-une-voiturechili-san-pedro-de-atacama

On tombe un peu par hasard sur un point de vue sur la route pour aller à San Pedro. Ce point de vue donne sur la « Cordillera de la sal ». On peut voir une véritable mini cordillère de sel. Nous arrivons ensuite au village de San Pedro de Atacama où nous ferons une courte pause pour notre check-in à l’hébergement.

chili-san-pedro-de-atacama-cordillera-de-la-sal

Indications - Plan de route

Distance Vallee del Arcoiris à San Pedro de Atacama : 60 kilomètres
État des pistes : retour par la même route qu’à l’aller puis route 23 (très bonne qualité)
Arrêt sur la route : Cordillera de la Sal. Un espace est prévu pour garer sa voiture. Comptez 20 minutes d’arrêts, on peut marcher quelques minutes pour d’autres points de vue.

San Pedro de Atacama à Ojos del Salar y la laguna Cejar

On enchaîne l’après-midi sur les Ojos del Salar (yeux du salar) et la Laguna Cejar. Les Ojos del Salar sont, comme leur nom l’indique plus ou moins, deux trous d’eau en plein milieu d’un désert de sel. Il y en a un de chaque côté de la route. Le ciel se reflète dedans et c’est plutôt agréable de s’y poser au calme. Nous avons eu la chance de passer entre les vagues de touristes, car ce lieu est l’un des incontournables de San Pedro Atacama. Mais en début d’après-midi, il semblerait qu’un minibus arrive toutes les 20 minutes.

ojo-del-salar-chili-san-pedro-de-atacama

Sur le chemin, environ 12km avant les Ojos del Salar, nous nous sommes arrêtés à la Laguna Cejar. Cette lagune laisse la possibilité de se baigner. La Laguna Cejar à la particularité d’être tellement concentrée en sel qu’on y flotte très bien. Les communautés locales ont obtenu le droit de gérer l’accès aux différents sites. Ce qui devrait théoriquement être une bonne nouvelle pour les habitants. Sauf que pour celui-ci, ils se sont lâchés sur le prix : 15 000 pesos l’entrée par personne (20€). Autant vous dire qu’on a rapidement fait demi-tour. D’autant plus qu’une petite dizaine de bus étaient déjà sur place. Aucun de nous n’avait envie de payer aussi cher pour une baignade de quelques minutes dans une eau à même pas 10°C … On a d’ailleurs appris par la suite que cette lagune a déjà été fermée à cause de fortes concentrations en arsenic … Bref, on flottera dans la mer morte dans un futur voyage hypothétique.

Indications - Plan de route

Distance San Pedro de Atacama à Ojos del Salar : 30 kilomètres
Distance des Ojos del Salar à la Laguna Cejar : 12 kilomètres
État des routes : route de bonne qualité sur 50%, puis pistes bien entretenues sur l’autre moitié.

Laguna Tebenquiche

laguna-tebenquiche-reflet-chili-san-pedro-de-atacama

On décide de finir la journée à la laguna Tebenquiche pour assister au coucher de soleil. Nous avons la chance de ne pas avoir de vent. La cordillère se reflète à la perfection sur la lagune. On y restera une bonne heure à marcher autour de la lagune et assister au coucher du soleil. Les couleurs changent rapidement et il est temps de rentrer à San Pedro de Atacama pour notre première nuit.

Indications - Plan de route

Distance des Ojos del Salar à la Laguna Tebenquiche : 5km
Distance de la Laguna Tebenquiche à San Pedro de Atacama : 35km
État des routes : piste plutôt droite avec une petite zone délicate en arrivant à la laguna Tebenquiche. Il faut rouler un peu plus doucement, car il y a des trous un peu n’importe où sur une piste semi-goudronnée.

JOUR 2 – Laguna Chaxa de la Reserva de los flamingos – Piedras Rojas – Quebrada de Jere

Laguna Chaxa dans la Reserva de los flamingos

flamencos-laguna-chaxa-reflet-chili-san-pedro-de-atacama

Nous nous levons assez tôt pour être à l’aube à la Laguna Chaxa. C’est à ce moment qu’on a le plus de chance de voir les fameux flamants roses. Quelques heures plus tard, ils seront déjà partis dans un endroit plus tranquille sans touristes. Il y a dans cette lagune, les trois espèces de flamants roses qu’on peut voir au Chili (il y en a 6 en tout). Le flamant rose de James, le flamant rose Chilien et le flamant rose Andin. Nous les voyons de très près, le cadre est superbe et leur façon de se déplacer est très élégante ! Nous ne nous lassons pas de les observer pendant presque 2 heures.

flamants-roses-laguna-chaxa-san-pedro-de-atacama-chili-GIF

Ils viennent dans cette lagune, car ils y trouvent une source importante d’alimentation. Les lagunes sont pleines de mini crustacés appelés artémies. Ce sont d’ailleurs ces crustacés qui, riches en carotène, donnent leur couleur aux flamants. On peut d’ailleurs voir ces artémias se concentrant dans de sortes de puits connectés au lac. Nous partons tranquillement lorsque les flamants roses se déplacent de plus en plus au fond de la lagune puis la quittent.

faune-flamants-roses-laguna-chaxa-reflet-chili-san-pedro-de-atacama

Indications - Plan de route

Distance de San Pedro de Atacama à la Laguna Chaxa : 63 kilomètres
État des routes : route 23 jusqu’au village de Toconao de très bonne qualité et droite. Ensuite une route un peu plus étroite suivie d’une bonne piste.

Piedras Rojas

Après avoir vu la laguna Chaxa, nous voulions voir le site de « Piedras Rojas », qui se trouve à 150km de San Pedro de Atacama sur la même route que la laguna. Malheureusement, une vague de froid s’était déclenchée quelques semaines avant et une quantité de neige très importante était tombée. De nombreux sites étaient alors inaccessibles, dont les geysers du Tatio, Piedras Rojas et les lagunas altiplanicas (Miñique et Miscanti). C’est pour ça que nous avons retardé notre venue à San Pedro de Atacama. Nous attendions que les routes soient dégagées. Une fois sur place, on nous a dit que l’accès à Piedras Rojas était dégagé et que nous pourrions y aller.

hiver-chili-san-pedro-de-atacama

Ce qu’on ne nous a pas dit, c’est que l’accès était en fait « partiellement » dégagé et que le site était toujours couvert de neige … Du coup ce n’est plus vraiment Piedras Rojas, mais plutôt Piedras Blancas, la lagune était complètement gelée et il a fallu marcher quelques kilomètres avant d’y accéder. Cela dit, la route pour y aller est superbe. Une fois en haut, tout est couvert de neige, on se croirait dans un désert gelé. Les vigognes, elles, n’ont pas l’air d’être dérangées par la neige.

Actualité du 8 janvier 2018 :

Il semblerait que le site soit fermé jusqu’à nouvel ordre à cause d’une dégradation du site (graffiti)…

vicunas-chili-san-pedro-de-atacama
route-piedras-chili-san-pedro-de-atacama

Indications - Plan de route

Distance de la Laguna Chaxa à Piedras Rojas : 119 kilomètres.
État de la route : Nous avons emprunté un raccourci qui nous a été conseillé par l’un des guides de la laguna Chaxa. Celle-ci est de moins bonne qualité que les autres pistes, nous avons roulé assez doucement. Du coup, je ne sais pas si c’était un gain de temps. Ce raccourci permettrait de gagner quelques kilomètres et de ne pas revenir sur nos pas. Avec un véhicule classique, je ne recommande pas ce raccourci. Ensuite, la route est en très bon état (route 23) avec quelques courbes et on prend de la hauteur. En arrivant près du site, la route se transforme en piste de terre de bonne qualité.

Quebrada de Jere

quebrada-de-jere-chili-san-pedro-de-atacama

Il nous restait encore un peu de temps avant la tombée de la nuit. Nous en avons alors profité pour visiter la Quebrada de Jere sur la route avant de rentrer à San Pedro de Atacama. Il s’agit d’un petit site qui abrite une végétation assez étonnante (on est bien dans une zone désertique) au fond d’un canyon où coule une rivière. Des Atacaméniens y auraient vécu. On retrouve d’ailleurs quelques pétroglyphes et de petites grottes qui servaient à stocker des aliments pour le bétail. Nous passons 1 heure sur le site (ce qui est suffisant), on profite du coucher de soleil. Le site est sympa, mais ce n’est peut-être pas un incontournable de San Pedro de Atacama. D’ailleurs, ça doit être un des sites les moins connus du coin. On rentre à San Pedro de Atacama. Une courte nuit nous attend, puisque nous planifions d’aller tôt le lendemain aux geysers du Tatio.

Indications - Plan de route

Distance de Piedras Rojas à la Quebrada de Jere : 115 kilomètres
Distance de la Quebrada de Jere à San Pedro de Atacama : 38 kilomètres
États des routes : route 23, en très bon état.

JOUR 3 – Geysers du Tatio – Vallée de la Mort – Vallée de la Lune

Geysers du Tatio

site-geyser-de-tatio-chili-san-pedro-de-atacama-GIF

Nous avons choisi de voir les geysers del Tatio à la fin de notre séjour pour nous acclimater avant. En effet, les geysers se trouvent  à environ 4 200 m d’altitude. Il est plutôt déconseillé d’aller voir les geysers dès le premier jour si vous venez d’un endroit proche du niveau de la mer. Si vous venez de l’Altiplano bolivien, il ne devrait pas y avoir de problème 🙂

Si vous n’êtes pas acclimatés, mais que vous n’avez pas le temps, prenez avec vous de la coca, ou mieux, faites-vous un thé de coca avant de partir et mettez ça dans un thermos. Hydratez-vous régulièrement. Évitez toutes les boissons alcoolisées et le café qui ne feraient que vous déshydrater davantage. Prenez du paracétamol au cas où et surtout de quoi grignoter des aliments sucrés.

Les geysers du Tatio, sont plus actifs au lever du soleil. C’est la différence de température entre la nuit et le jour qui les rend plus puissants. À cette latitude, le soleil se lève autour de 6h30. Les geysers se trouvent à environ 1h30 – 2h de San Pedro de Atacama. Je vous laisse calculer l’heure du réveil, mais ça pique… Bref, on prend la route très tôt, d’autant plus que beaucoup de gens sur place disent que la route est dangereuse, qu’il faut prendre un tour, etc… En fait, la route n’est pas plus dangereuse que n’importe quelle route de montagne. Il faut juste avoir des phares bien réglés, ne pas rouler comme un abruti et tout se passe bien. Honnêtement, on peut même y aller en Twingo (nous en sommes témoin !), pas besoin de 4×4.

On arrive dans la nuit à plus de 4200 mètres d’altitude (environ 2000m de plus qu’à San Pedro de Atacama). On paye l’entrée du site (voir la rubrique « Budget pour visiter… »), on se gare et on sort faire les premières photos avant que le soleil sorte de derrière les montagnes. Nous sommes pratiquement les premiers, les agences arrivent petit à petit. Le site se remplit dès les premiers rayons de soleil.

Petit à petit, le soleil se lève et les geysers commencent à devenir de plus en plus actifs. Certains font seulement quelques bulles alors que d’autres crachent de la vapeur à plusieurs mètres de hauteur. C’est vraiment impressionnant de pouvoir voir toute cette activité qui se déroule sous nos pieds.

visiter-geysers-de-tatio-chili-san-pedro-de-atacama-GIF

Une fois le soleil levé, l’activité des geysers continue, mais est beaucoup moins intense, les touristes repartent vers les bassins d’eau chaude à proximité. Ça nous tentait bien au début, mais vu la surfréquentation, on a tous décidé de continuer notre route.

D’ailleurs, on ne s’en était pas rendu compte à l’aller puisqu’il faisait nuit, mais la route est superbe ! Nous arrêterons plusieurs fois pour prendre des photos et observer les canards. C’était magnifique !

route-geysers-de-tatio-chili-san-pedro-de-atacama

Indications - Plan de route

Distance de San Pedro de Atacama aux geysers del Tatio : 78 kilomètres
États des routes : bon état, une route avec de nombreux virages serrés, la signalisation est bonne et il suffit de rouler doucement et avec prudence. Rien d’insurmontable comme le prétendent les agences de voyages de San Pedro de Atacama.

Sandboard dans la vallée de la Mort

Après avoir vu les geysers, à notre retour à San Pedro de Atacama, nous décidons de louer des sandboard et aller glisser sur les dunes de la vallée de la mort. Le nom peut faire peur comme ça, mais apparemment c’est une modification du nom original qui était « Valle de marte » ou Vallée de Mars en français, ce qui colle tout à fait au paysage. On met donc les planches dans le coffre et c’est parti pour une séance de glisse de dingue (ou plutôt de dégustation de sable).

chili-san-pedro-de-atacama-pucara-quitor-vallee-de-la-mort

Il faut savoir que personne d’entre nous n’a déjà fait de snowboard alors on essaye tant bien que mal. Finalement, le sable et l’inclinaison font que la descente n’est pas extrêmement rapide, on a donc un peu de temps pour essayer de se stabiliser. Évidemment, on mange tous du sable (à cause du vent, mais aussi des gamelles), mais c’est une expérience bien sympa. Le seul problème, c’est qu’il faut remonter la planche en haut de la dune. À 2400 mètres d’altitude, ce n’est pas hyper évident, surtout quand on n’est pas acclimatés, mais c’est marrant quand même.

sandboard-valle-de-la-mort-chili-san-pedro-de-atacama

Indications - Plan de route

Distance de San Pedro de Atacama à la Vallée de la mort : 3 kilomètres
États des routes : route 23, très bon état

Coucher de soleil dans la vallée de la Lune

Après nous être bien éclatés à glisser sur du sable et surtout à en manger, on décide d’aller voir la Valle de la Luna et y rester pour le coucher de soleil. On parcourt la vallée de la lune en voiture, on s’arrête à certains endroits pas forcément exceptionnels comme « Las Tres Marias » qui sont en fait 3 cailloux verticaux. Mais on s’arrête aussi dans des endroits plus sympas comme « las cuevas de sal » ou les grottes de sel en français. On déambule dans un labyrinthe naturel de sel, on marche dans passages très étroits (il vaut mieux être un peu souple) et on sort sur un joli point de vue sur la cordillère de sel.

On grimpe ensuite sur un point de vue assez impressionnant ! On peut voir une bonne partie de la vallée de la Lune et le soleil commence à se coucher. On se croirait vraiment sur une autre planète, c’est magnifique. Nous étions un peu justes au niveau du temps, nous avons dû repasser par San Pedro de Atacama, car une de nos covoitureuses ne se sentait pas bien. Prévoyez au minimum 2 heures pour profiter pleinement de la Vallée de la Luna avec une voiture et vous arrêter au niveau des différents points d’intérêts.

valle-de-la-luna-chili-san-pedro-de-atacama

Indications - Plan de route

Distance de la Vallée de la mort à la Vallée de la lune : 12km
États des routes : les 5 premiers kilomètres ce font sur une route asphaltée, ensuite c’est une piste large et de bonne qualité.

Jour 4 : Retour à Calama

Voilà, c’était notre dernière journée à San Pedro de Atacama avec la voiture de location. On rend (un peu honteux) notre beau 4×4 blanc plein de boue, mais bon, c’est bien à ça que ça sert un 4×4 non ? J Pas de soucis au niveau du contrôle nous voilà soulagés 🙂

On retourne ensuite à San Pedro de Atacama en bus pour se reposer et faire une dernière balade, cette fois-ci à pied. De San Pedro de Atacama, nous comptons prendre un bus pour Uyuni en Bolivie.

Pukara de Quitor

chili-san-pedro-de-atacama-pucara-quitor

La Pukara de Quitor se visite très facilement depuis San Pedro de Atacama à pied. Il faut marcher environ 3km vers le nord, le chemin est très bien indiqué sur l’application Maps.Me. Quand on accède à la Pukara (ce mot signifie forteresse), on peut alors monter vers un point de vue plutôt agréable pour pique-niquer, c’est d’ailleurs ce qu’on a fait. Il y a des bancs et un endroit pour manger à l’ombre. Heureusement, on avait acheté quelques vivres avant, mais surtout une fougasse de la boulangerie française de San Pedro de Atacama. Oui oui, vous avez bien lu. Retrouvez cette bonne adresse dans nos conseils pratiques.

Sortie astronomie, observation des étoiles

Nous avons opté pour une activité astronomique le dernier soir. En effet, San Pedro de Atacama est réputé pour avoir l’un des ciels les plus purs de la planète. La faible quantité d’humidité et la concentration moins importante d’oxygène dans l’atmosphère favorisent l’observation des astres célestes. Nous allons donc faire le tour des agences qui proposent ce tour et nous réservons. On a un point de rendez-vous, et de là, un voiture nous emmène un peu plus loin pour éviter la contamination lumineuse de la ville.

Nous sommes accueillis par un petit buffet avec de quoi grignoter et boire (boissons chaudes et vin). Le guide parle espagnol et anglais et nous fait un petit speech sur les constellations et la voûte céleste en général. La deuxième partie consiste à observer certaines constellations, voire planètes, à travers plusieurs télescopes (5 au total).

Bon, effectivement, on voit un peu mieux avec le télescope, mais rien d’exceptionnel non plus. Si vous n’avez jamais regardé à travers un télescope, ça peut valoir le coût. Sinon, ce n’est pas vraiment dingue… Et voilà, c’est terminé, on rentre à San Pedro de Atacama, on ne vous le cache pas, un peu déçus par les explications très succinctes. Peut-être que d’autres agences proposent de meilleurs tours, mais comme les prix sont les mêmes partout, difficile de savoir.

Notre top 5 des lieux à visiter à San pedro de Atacama

geyser-chili-san-pedro-de-atacama-GIF

Vous n’avez pas 3 jours à consacrer à San Pedro de Atacama et ses nombreuses merveilles ? Dommage, vous devrez faire de terribles choix. Si cela peut vous aider, voici notre top :

Top 1 : les Geysers del Tatio

Quand la terre prend vie et montre son activité permanente, on ne reste plus ébahis face à un paysage, mais à un spectacle. Les jets de vapeur et les sons qu’ils produisent créés une ambiance surnaturelle, nous nous retrouvons comme des enfants à la moindre projection d’eau. D’autant plus que le chemin de retour est juste spectaculaire.

Top 2 : la Laguna Chaxa

Il est difficile de départager ces deux premiers sites. Nous adorons observer les animaux et les flamants roses savent nous charmer. La beauté de la lagune n’est pas en reste. Le reflet de l’eau et le sel entourant le lac créent un paysage extraordinaire.

Top 3 : la Vallée de la Lune

Les montagnes qui se transforment de façon étrange en énormes dunes de sable, le sel produisant un sol blanc presque scintillant, le contraste avec les montagnes de couleur ocre est fascinant. La balade dans la grotte de sel fait également partie du charme de la Valle de la Luna.

Top 4 : la Vallée de la Mort

À San Pedro de Atacama chaque formation géologique est incroyablement différente d’une autre et c’est le cas pour la Vallée de la Mort. Vue de dessus ou de l’intérieur des gorges, la Vallée de la Mort offre un paysage fantastique.

Top 5 : la Laguna Tebenquiche

C’est le genre d’endroit où on se dit que la nature est quand même sacrément dingue. Malgré les autres visiteurs, on se sent hypnotisés par le miroir d’eau naturel produit par la lagune et les contours de chaque montagne se reflétant parfaitement. Un panorama splendide !

Et les lagunas altiplanicas (Miñique et Miscanti) ?

Malheureusement, nous n’avons pas eu la chance d’observer ces belles lagunes. La route n’était pas accessible (à cause de la neige) et les lagunes étaient glacées.

Et vous, quel serait votre top 5 ?

Nos conseils pour visiter les alentours de San Pedro de Atacama avec une voiture de location

Avoir une voiture de location pour visiter San Pedro de Atacama, ce n’est pas vraiment un luxe. En effet, si vous souhaitez voir un minimum de sites, la facture sera salée si vous passez uniquement par des agences.

Vous serez bien contents de vous retrouver avec vos nouveaux compagnons et profiter des sites avec un peu plus d’intimité.

Avant de réserver

  • Avant d’effectuer la réservation pour votre véhicule, pensez à regarder la méteo sur Windguru. Et surtout, si comme nous, vous y êtes en juin et août, vérifiez qu’il n’y a pas eu de grosses chutes de neige.
  • Pensez à louer votre véhicule entre 2 jours et 2 semaines à l’avance selon la période de l’année. En juin, nous avions réservé deux jours plus tôt sans soucis.
  • Il existe une agence de location de voiture sur San Pedro de Atacama, autant vous dire que c’est l’endroit le plus onéreux pour louer votre véhicule.
  • Louer un 4X2, un 4×4 ou une citadine ? Les trois sont possibles ! Avec un 4×2, vous vous assurez de passer plus facilement sur les pistes en mauvais état, mais globalement, tous les sites sont assez facilement accessibles, sauf la Valle del Arcoiris qui présente 2 passages à gué un peu délicats où il vaut mieux avoir un véhicule un minimum surélevé.
  • Envisagez deux conducteurs, pour que vous puissiez alterner et profiter davantage des paysages.
  • Il existe aussi la solution du van Wicked Campers, mais c’est plus cher. À vous de voir si c’est plus intéressant pour économiser des nuits en hébergement.

Organisez-vous un minimum

  • Vous souhaitez trouver des compagnons de voyage ? Essayez du côté des groupes Facebook où les membres sont actifs (Les français au Chili), des forums de voyage, le site couchsurfing en publiant un événement. Comptez plus ou moins une semaine pour constituer un groupe et gérer la logistique de votre road-trip (hébergement commun ? lieu de rendez-vous, disposition particulière de chacun, définir les immanquables).
  • Pour profiter au mieux de cette aventure, nous vous conseillions de constituer un plan de route de base. Les distances sont parfois longues, ce serait dommage de louper un arrêt !
  • Utiliser l’application Maps.me (gratuit). Vous téléchargez l’application et les cartes nécessaires avant votre trip. Sur place, il suffit d’activer votre GPS (pas besoin d’internet) pour connaître votre position sur la carte. Il y a pas mal d’indications sur place, mais il est arrivé que nous consultions l’application pour être sûrs. Ça vous donne aussi le nombre de kilomètres à effectuer et l’altitude à laquelle vous vous trouvez.
  • Il y a la possibilité de suivre les minibus, mais du coup, vous suivrez la foule. Ce serait dommage, vu que l’idée de louer une voiture (en plus d’économiser de l’argent) est justement d’éviter les agences.
  • Prévoyez un minimum les sites que vous souhaitez voir et mettez-vous d’accord avec vos futurs compagnons de route. Étant donné le nombre de sites aux alentours de San Pedro de Atacama vous serez sûrement amené à faire des choix avec le temps qui vous est imparti.
  • Ne prévoyez pas trop de distance par jour. C’est fatigant et il peut toujours y avoir un pépin sur la route
  • Méfiez-vous des temps estimés par les cartes, celles-ci ne prennent pas toujours en comptent l’état des routes / pistes.

Vous avez d’autres conseils à ajouter à cette liste ? N’hésitez pas à nous le signaler en commentaire 🙂

Budget pour visiter San Pedro de Atacama avec une voiture de location

Pour vous donner une idée de ce qu’on a dépensé pour visiter San Pedro de Atacama et ses alentours, voilà un récapitulatif :

 Tarifs des sites touristiques de San Pedro de Atacama (juin 2017)
1 € = 740 pesos chiliens.

  • Valle del Arcoiris : gratuit
  • Pétroglyphes : bureau fermé -> gratuit
  • Ojos del Salar : gratuit
  • Laguna Tebenquiche : 2000 pesos par personne
  • Laguna Chaxa : 2500 pesos par personne
  • Quebrada de Jere : 1500 pesos par personne
  • Geysers del Tatio : 10000 pesos par personne
  • Valle de Marte ou valle de la mort : 3000 pesos par personne
  • Valle de la Luna : 3000 pesos par personne
  • Pukara de Quitor : 3000 pesos par personne
  • Location de Sandboard avec casque : 4000 pesos par planche pour une demi-journée
  • Tours astronomiques : 18000 pesos par personne

 

Coût d’une location de voiture pour visiter San Pedro de Atacama

  • Location de voiture : 119 280 pesos pour 3 jours chez Econorent à Calama soit 162 €
  • Essence : 33 000 pesos (un plein) soit 45 €
  • Tout ça à diviser entre les passagers donc un peu plus de 30 000 pesos par personne pour 3 jours. Ce qui correspond un peu plus de 40€ sans les entrées ou 100€ avec toutes les entrées, le sandboard et le tour astronomique (sans ces 2 dernières activités, comptez 30€ de moins). Difficile de faire moins cher. On a calculé qu’en faisant la même chose uniquement avec des agences, ça nous aurait coûté au moins 170€ par personne. La différence, c’est que, certes nous n’avions pas de guide, c’est un peu fatiguant pour le conducteur, mais on était seulement 5, on s’arrêtait où on voulait et on restait le temps qu’on voulait sur les sites.

Voilà, le Chili, c’est fini, on passe la nuit autour d’un feu dans le patio de l’hostel, un bus pour la Bolivie nous attend à 5h du mat’ pour rejoindre Uyuni (après 10 heures de bus). Ça promet … On garde en tout cas de très bons souvenirs de San Pedro de Atacama malgré certains sites bloqués par la neige. L’endroit est magnifique, les paysages sont tous incroyablement différents, on dirait vraiment un autre monde. On a adoré.

Nos conseils pratiques

Quelle est la meilleure période pour visiter San Pedro de Atacama ?

Ou plutôt la mauvaise période ! En hiver (juin-août environ) des chutes de neige importantes peuvent bloquer les routes vers certains sites comme les Piedras Rojas ou les Lagunas Altiplanicas qui sont les sites les plus hauts. En juin 2017, pendant près de 3 semaines ces sites n’étaient pas accessibles et certains passages de frontières avec l’Argentine et la Bolivie étaient également fermés. Cependant, la météo à San Pedro de Atacama est plutôt agréable toute l’année. Il peut juste faire un peu froid en hiver.

Activités

  • Comme nous avons tout fait par nous-mêmes avec une voiture de location (hormis la visite astronomique évidemment), nous ne pouvons que trop vous conseiller ce mode de visite. Cela étant, si vous préférez passer par des agences, ce n’est pas ce qu’il manque dans le village de San Pedro de Atacama. Elles sont plus ou moins toutes alignées sur les tarifs et proposent à peu près toutes la même chose et les mêmes tours. À vous de faire un benchmark de chacune pour voir ce qu’elles ont de plus à offrir que les autres.
  • Il est aussi possible de louer des vélos pour parcourir les environs. On ne l’a pas fait, mais ça peut être une bonne idée pour découvrir les sites proches. Attention bien sûr à prévoir suffisamment d’eau et de crème solaire 😉
  • Il fait très très froid le matin lorsque le soleil ne montre pas le bout de son nez, prévoyez plusieurs couches et un manteau ! Gants, bonnet… la totale J

Restauration

  • Clairement, San Pedro de Atacama n’est pas réputé pour son faible coût de la vie. Il vaut mieux prévoir quelques provisions de votre précédente étape. Nous avons fait le plein dans un supermarché de Calama. Prévoyez aussi des bidons d’eau ou achetez les sur place, ce sera toujours moins cher que des petites bouteilles.
  • Si, comme nous, vous devenez nostalgiques de la gastronomie française, vous pourrez trouver de quoi reprendre des forces à San Pedro de Atacama dans « La Franchuteria ». Au menu, baguette, fougasses, pains au chocolat, croissant, etc. Ne nous remerciez pas 😉

Hébergement

En ce qui concerne l’hébergement à San Pedro de Atacama, il y a l’embarras du choix, mais tout est assez cher (en comparaison du reste du pays). Si vous ne voulez pas réserver (attention, car il y a souvent du monde, les chambres les moins chères sont prises d’assaut), on avait trouvé des auberges de jeunesse pas trop chères près de la caserne des pompiers.

Transport

Si vous ne louez pas de voiture et que vous vous demandez comment rejoindre San Pedro de Atacama, sachez qu’il y a des bus qui font la liaison avec plusieurs villes.
San Pedro de Atacama – Calama au Chili. San Pedro de Atacama – Salta en Argentine ou encore San Pedro de Atacama – Uyuni en Bolivie. Pensez à vous renseigner sur place, les bus ne partent pas forcément tous les jours vers Salta par exemple.

pinterest-san-pedro-incontournables
pinterest-louer-une-voiture-san-pedro-de-atacama-chili
Voyagez sur une autre planète à San Pedro de Atacama
4.7 (94.29%) 7 votes

Cet article vous a plu ? Un petit partage nous le fera savoir et nous encouragera à enrichir ce blog :)

Commentaires

  1. Un grand grand merci pour votre article,
    il ne pouvait pas être plus clair et précis, grâce à vous j’ai les idées beaucoup plus claires et vous me confortez dans l’idée de louer une voiture.
    Super site, superbes photos merci merci !!!
    Justine

    • Hello Justine !

      Ravis que cet article puisse t’aider. N’oublie pas de télécharger l’application Maps.Me et la carte du Chili, ça pourra bien t’aider sur la route 😉

      Bon voyage !

  2. Whaouu,
    Super ce que vous avez pu faire !!!
    Du coup je pense que je vais aussi opter pour une location de voiture à Calama avec la même agence, mais j’ai une petite question technique, sur le site Econorent ils ne parlent à aucun moment de franchise ou de rachat de franchise … Est ce que vous pouvez me dire grossomodo combien ça coute en assurance ? parce que vu les pistes et les caillasses j’imagine que c’est plus sur de ne pas risquer 1800€ en cas de problème de carrosserie …
    Merci mille fois
    Gael

    • Salut Gael !

      Aucun souvenir des coûts liés à la franchise. Je te conseille de les contacter directement. Sur leur site en haut à droite, il y a tous les numéros et leur mail 😉

      Bon voyage !

  3. Superbe compte rendu. Merci et continuez vos partages. Alain

  4. Salut les voyageurs, merci pour vos articles, on les suit avec grand plaisir tout au long de notre voyage! une mine d’or d’informations vraiment utiles! Pour la location de voiture à Calama, est ce que c’est obligatoire de prendre un 4×4? Vous parlez de voiture donc je suppose que ce que vous avez loué n’était pas un 4×4. Merci beaucoup!!

    • Salut Anne !

      En réalité nous étions partis pour louer un 4×2, mais nous avons eu un surclassement auprès de l’agence (j’en parle brièvement dans « Calama à Valle Arcoiris »). En photo, au début de l’article tu peux voir de quel type de véhicule il s’agit. Il est tout à fait possible de louer une voiture classique, il faudra juste être plus patient et plus prudent sur certaines pistes. Je te déconseille, par exemple, de te rendre à la Vallée de l’Arcoiris avec ce type de véhicule. Néanmoins, tu pourras te rendre facilement et sans crainte à la Vallée de la Luna et de la mort et aux Geysers del Tatio. Les routes étant asphaltées et très bien signalées. Tu prendras plus ton temps pour te rendre sur les autres sites 🙂 Le 4×2 offre plus de confort et peut-être moins d’inquiétude, cela est une bonne alternative au 4×4. Le 4×4, c’est clair que c’était top (le véhicule que nous avions donc), mais le coût est bien plus élevé. Pour info, nous avions vu un véhicule similaire à une Twingo sur la route de Piedras Rojas et un van basique (le véhicule n’étant pas très élevé non plus) sur la route des geysers de Tatio 🙂 Donc tout est possible !

      Bon voyage !

      • Merci Tim pour ta réponse super complète 😉 Si on arrive a trouver des compagnons on louera sûrement un 4×4 😉

  5. Bonjour,

    Merci beaucoup pour cet article détaillé qui va nous être d’une grande aide ! 🙂

    Une petite question: où gariez-vous la voiture pour la nuit ? Est-ce facile de stationner dans San Pedro de Atacama ?

    Je vous remercie par avance pour votre réponse.

    Camille_

    • Bonjour Camille,

      Merci pour ton commentaire 🙂
      Nous étions logés à quelques cuadras du centre et notre hostel disposait d’un espace pour garer la voiture. Il y a également un parking dans le centre. Ce que je te recommande c’est de voir auprès de ton hébergement s’il dispose d’un espace voire d’un parking/garage disponible. En général les hébergements en plein centre n’ont pas de parking car il n’y a pas de place (rues en sens unique et étroites).
      Bon voyage 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *