Le Mont Bromo, un paysage à couper le souffle


Le Mont Bromo a été l’un des paysages qui nous a le plus convaincus de nous rendre en Indonésie. Si vous hésitiez encore à passer par l’Île de Java lors de vos vacances en Indonésie, le Mont Bromo pourra sûrement vous convaincre. Et puis finalement, il est assez facile d’accès même pendant un court séjour.

C’est quoi le Mont Bromo au juste ?

Utilisez votre souris sur la photo ci-dessous pour voir où se trouve le Mont Bromo et obtenir des informations supplémentaires.

Déroulement de la visite du Mont Bromo

Nous avons encore une fois choisi la facilité pour nous rendre au Mont Bromo en passant par une agence locale.

En effet, il est possible d’utiliser les transports en commun à partir de Yogyakarta. Prendre le train jusqu’à Surabaya, puis un autre train jusqu’à Probolingo et finalement croiser les doigts pour trouver un minibus qui vous mènera au bord de la caldeira du Tengger. Finalement, le faire par nous-mêmes ou passer par une agence revenait pratiquement au même en matière de durée et de coût. Sauf que dans le cas de l’agence, on évitait les galères des correspondances et on était sûr de trouver facilement un endroit où dormir.

Passer par une agence pour ce type d’excursion, c’est aussi plus rassurant, pour profiter au maximum des sites.

Nous avons réalisé sur place que nous n’étions finalement pas les seuls jeunes à nous organiser de la même façon. Le voyage n’a pas non plus été 100% zen, mais dans l’ensemble, nous ne regrettons pas du tout cette option.

 1er jour : Yogyakarta à Cemoro Lawang

La durée du voyage est de 12 heures (si tout va bien).
Arrivée à l’hôtel autour de 21h (vous avez le choix entre différents hôtels lors de votre réservation auprès de l’agence).

Sur la route…

Le minibus est venu chercher les différents participants de l’excursion à leurs hébergements respectifs. Nous nous sommes ensuite arrêtés pour faire le plein d’essence… C’était parti pour 12 heures de trajet. 

Mini bus de six personnes en indonésie

La voiture peut accueillir jusqu’à 8 personnes dont le chauffeur (le conducteur + 1 personne devant et deux rangs de 3 places).

Les chauffeurs s’arrêtent à la pause déjeuner dans un restaurant où plein d’autres touristes font l’arrêt. Ce n’était pas très bon et vraiment très cher pour le pays. Normalement, il y a toujours des warung un peu partout dans les villages et au bord des routes. Sauf que, évidemment, le chauffeur (ou le restaurateur …) s’arrange toujours pour que les touristes n’aient pas d’autre choix que de manger dans ce restaurant.

L’hôtel à Cemoro Lawang.

Les deux dernières heures de trajet étaient assez flippantes. Des routes très sinueuses, étroites, sans aucune visibilité, un chauffeur pied au plancher et des passages de routes défoncées. Et le top c’est qu’il faisait nuit et qu’on ne voyait pas à plus de 5 mètres devant (là j’en rigole, mais sur le moment on serrait un peu les fesses). Petit à petit, on dépose les autres visiteurs aux hébergements dans les villages perchés et je me souviendrai encore longtemps d’un Allemand qui nous dit en partant « Good luck ! Maybe tomorrow ? » hahaha !

On arrive autour de 21h à l’hôtel. L’agence propose plusieurs établissements qui se trouvent à Cemoro Lawang et les villages voisins. Les prix varient selon leurs gammes et le choix se fait aussi selon les disponibilités de l’hébergement. Mais ne vous faites pas d’illusions, les hébergements sont globalement tous assez minables. Ils savent bien que les touristes ne sont que de passage pour une nuit et que l’offre est assez restreinte dans le coin. Ils ne font pas vraiment d’effort, mais ça nous suffit très bien pour les quelques heures de sommeil que nous aurons.

Nous logions au Wisma Tengger. Il y avait deux lits doubles, pas de lavabo. Il faisait un peu frisquet et la douche était glaciale, mais ce n’était que pour une nuit. Ouf ! On dîne dans un minuscule restaurant/warung qui se trouve chez des habitants à deux pas de l’hébergement. Il faut bien sûr éviter le restaurant de l’hôtel s’il y en a.

 

2ème jour : Réveil à 3h00 pour se rendre à Penanjakan en jeep + Vue sur le Mont Bromo + Ascension Mont Bromo

Penanjakan est le point de vue le plus haut qui donne sur la caldeira du Tengger et le fameux Mont Bromo.
La durée du transport en jeep dure un peu plus de 30 min.

Réveil à 3h, on monte dans la jeep, il fait noir et on traverse la forêt puis le désert.

Il faut le dire c’était quand même sympa ce petit tour en jeep en plein milieu de… rien. On essayait de deviner les formes qui nous entouraient mais l’obscurité ne laissait rien paraître.

Traversée pour atteindre le Mont Bromo

Il nous dépose et au bout de 15 minutes de marche vous arrivez aux points de vues. Il y a deux points de vues à Penanjakan, le premier était noir de monde c’était horrible. Beaucoup de touristes européens (pas mal de francophones d’ailleurs 😉 ) et des touristes locaux.

Néanmoins sur le premier point de vue qui se présente à nous, le soleil se lève à gauche et permet d’observer de très belles couleurs dans le ciel. Ensuite, on s’est mis sur l’autre point de vue (légèrement plus bas) où il n’y avait encore personne ! C’était parfait, on était aux premières loges. Peu à peu, d’autres touristes nous ont rejoints pour profiter d’un spot plus calme pour faire des photos.

Le paysage apparaît petit à petit, c’était magique !

Une fois le soleil levé, la foule se dissipe peu à peu.

A 6h nous avions rendez-vous avec le chauffeur et nous avons repris la jeep. Nous avons fait un arrêt intermédiaire pour voir en premier plan le Mont Batok et son paysage lunaire. Nous avons ensuite repris le véhicule pour pouvoir arriver 20 minutes plus tard au pied du Mont Bromo. Nous avons alors une bonne heure pour nous balader sur les lieux, grimper sur le bord du cratère fumant du Bromo et redescendre.

Il y a une petite dune et on accède aux escaliers, donc c’est vraiment easy !

L’accès au cratère par les escaliers n’est pas d’une difficulté « physique » excessive, c’est très accessible. L’escalier est divisé en deux, un côté pour les personnes qui montent et l’autre côté pour les personnes qui descendent. Une petite dizaine de minutes (en prenant son temps) suffisent pour monter les marches et accéder au cratère. Il y a un peu de fumée, ça sent un peu le soufre mais il faut juste se déplacer suivant la direction du vent. Le bruit est impressionnant ! Les entrailles du Mont Bromo vrombissent en permanence !

CRATERE DU MONT BROMO

Nous repartons pour récupérer nos affaires à l’hôtel à Cemoro Lawang et repartons dans la foulée pour 7 heures de trajet pour pouvoir voir le volcan Kawah Ijen.

Nos conseils pratiques

Visite

  • Au niveau du point de vue Penanjakan, il fait quand même bien froid et il y a du vent à 4h du matin. En plus, on ne bouge pas vraiment pendant 1h30 environ. Nous avions chacun un pantalon de type randonnée, un t-shirt + polaire + imperméable /coupe-vent … et on n’avait pas très chaud 🙂
  • Privilégiez le second point de vue. Il est aussi bien que le premier et n’est pas envahi de touristes. Il se trouve en contrebas du point de vue principal, sur la droite quand on regarde la caldeira.

Hébergement

  • Wisma Tengger est l’un des hôtels le plus près du Mont Bromo, mais n’offre qu’un confort et une propreté très sommaires. Tout comme la plupart des autres hébergements du coin d’après nos échanges avec d’autres touristes. Si vous souhaitez partir en solo, il faut peut-être tenter sa chance pour dormir chez l’habitant. Mais attention là aussi, nous avions bien senti qu’il y avait une sorte de « mafia » locale qui nous dirigeait vers les hôtels et restaurants d’hôtel. « This is the only restaurant » ou encore « All the restaurants are closed » …

Dormir dans le minibus

  • Nous avions fait cette excursion au début de notre voyage. Du coup, nous étions encore un peu sonnés par le décalage horaire, nous avons donc pu en profiter pour dormir.  Par contre, nous ne vous cachons pas que ça bouge pas mal. Ce n’est pas insurmontable loin de là, c’est surtout l’arrivée à Cemoro Lawang qui bouge beaucoup.

L’agence

Le trajet s’est bien passé, nous avons pu voir les sites que l’on souhaitait, etc… Seulement à notre surprise, nous étions deux minibus a partir. C’est-à-dire une quinzaine de touristes (7 personnes + 1 chauffeur par véhicule) a avoir choisi ce package. Sachant que nous étions au mois de septembre ! Nous n’étions donc pas vraiment en mini groupe …
Le nom de l’agence est Bima Transport, vous pouvez voir leur brochure à la fin de cet article.

Les tarifs

Comme vous pouvez le voir sur la brochure à la fin de cet article, découvrir le Mont Bromo et le Kawah Ijen vous coûtera : 1 090 000 IDR à payer à Yogyakarta + 217 000 IDR à payer au Mont Bromo + 100 000 IDR à payer au Kawah Ijen ce qui revient à 1 407 000 (soit un peu moins de 100€) par personne au total.

Ce tarif comprend : le transport de Yogyakarta à partir de l’hébergement jusqu’à Cemoro Lawang + nuit à l’hôtel + ticket d’entrée Mont Bromo (217 000 IDR à donner sur place) + parcours en jeep (point de vue de Penanjakan, cratère du Mont Bromo, retour à l’hôtel) + transport en minibus jusqu’à l’hébergement à Sempol + nuit à l’hôtel + transport de Sempol jusqu’au Kawah Ijen + ticket d’entrée Kawah Ijen (100 000 IDR à donner sur place) + Blue Fire au fond du Kawah Ijen + transport de Sempol à Denpasar avec ferry inclus et bus jusqu’à Denpasar.

Vous l’aurez compris, ce tarif ne comprend pas les repas et les locations de masques à gaz pour le Kawah Ijen. Prévoyez à manger ou n’hésitez pas à chercher d’autres petits restaurants ou warungs que ceux que vos chauffeurs ou vos hébergements vous imposeront.

Juste quelques détails qui ont rendu le voyage moins agréable :

  • Des chauffeurs qui parlent très peu voire pas du tout. Aucune explication sur le déroulement du trajet. On s’arrêtait et on changeait de chauffeur… comme si comme ça. On ne comprenait pas trop ce qui se passait… La plupart connaissaient quelques mots anglais de base mais ils ne nous adressaient pas la parole. On aurait dit que ça les faisait plus chier qu’autre chose… Un peu dommage.
  • Lorsque nous nous sommes arrêtés pour déjeuner : 1 seul restaurant et rien d’autre aux alentours avec des prix multipliés par 3 voire plus…
  • Une déconvenue lors de la suite de cette excursion : la formule comprenait le Mont Bromo + le volcan Kawah Ijen + transfert jusqu’au ferry + bus dans le ferry+ bus jusqu’à Denpasar centre. Sauf que le bus s’arrête à l’entrée de Denpasar (Bali) à Mengwi nous obligeant à prendre un taxi puisqu’il n’y avait que ça pour aller sur Ubud. Frais supplémentaires de 150 000 IDR après négociation. Vu les chauffeurs de taxis insistants et à l’affût, ça doit être la petite arnaque habituelle pour touristes.

Cet article vous a plu ? Un petit coup de pouce nous le fera savoir et nous encouragera à enrichir ce blog :)

Commentaires

  1. Merci pour votre retour d’expérience!

    • Merci Papito38 ! Si besoin d’autres informations pour l’ascension du mont Bromo, n’hésitez pas à nous contacter. Bon voyage 🙂

  2. Merci pour ces informations très utiles. Je me rends compte que les itinéraires sont similaires mais il y a quand même pas mal d’expériences différentes selon si on s’organise seul ou si on contacte un TO.
    Pour ma part j’ai contacté de nombreux TO et habitants mais ça reste très cher. Les moins cher sont les habitants (hôtes AirBNB) mais ils proposent une organisation très fatigante avec de nombreuses heures de train et voitures …
    Un ami de ma copine a gardé de très bon contacts avec son ancien guide et il a réussi à le contacter.
    Je vais voir ce qu’il peut me proposer et vous dirais un peu ce qu’il en est.

    • Oui c’est vrai qu’il y a plusieurs solutions, tout dépend après ce qu’on préfère privilégier : le temps, l’argent, le confort… Lorsque nous étions à Yogyakarta, nous avons rencontré un couple de Néerlandais qui avait choisi la formule : yogyakarta à Malang, puis Probolinggo. Mais comme les trains ne correspondent pas forcément ils avaient dû rester une nuit à Probolinggo. Je ne connaissais pas l’option avec les habitants !
      Ce serait avec plaisir que nous lirons ton retour là-dessus Seb, parce que, s’il y a bien une chose à faire avant de visiter l’Indonésie c’est de jeter un oeil sur l’excursion Bromo + Kawah Ijen.

  3. Bonsoir,
    Je prépare mon voyage pour Octobre prochain.
    Je tenais à vous dire que votre site est super et les photos donnent vraiment envie! Ajouté directement dans mes favoris 😉
    Quelle est le nom de l’agence par laquelle vous êtes passés? Je ne l’ai pas trouvé ou j’ai mal lu…

  4. Bonsoir Alexandra,

    Merci pour le compliment 🙂
    C’est vrai que nous n’avons pas précisé le nom de l’agence qui propose des circuits vers le Mont Bromo et le Kawah Ijen, on peut le voir sur la brochure à la fin de l’article, il s’agit de l’agence « Bima Transport ». On peut réserver la visite du Bromo et de l’Ijen directement auprès de l’office de tourisme de Yogyakarta.
    L’article vient d’être modifié avec plus d’infos dans les conseils pratiques.

    Merci !

  5. Les photos sont sublimes, ça donne vraiment envie d’aller en Indonésie !

  6. Ah j’ai vécu exactement la même chose (à quelques détails prêts)! Votre post m’a littéralement replongé en Indonésie ! Avez vous fait le mont Rinjani ? Une pure merveille!

  7. Absolument magnifique. Merci pour ce récit et ces photos. Vous aviez réservé les 3 jours (bromo + ijen) directement à l’agence une fois sur place ou sur Internet avant l’arrivée ?

    • Merci du compliment ça nous fait plaisir :). Oui le Mont Bromo c’était génial ! Notre réservation, c’était lorsque nous étions sur place à Yogyakarta. L’office de Tourisme est situé dans la Jalan Malioboro, une rue très commerçante (marché, warungs à gogo…), tu peux voir exactement sur la carte dans cet article une mini carte de Yogyakarta, l’un des points noir est l’Office de Tourisme.

  8. Bonjour,

    Nous voulons justement faire ce tour.
    En revanche, je ne comprends pas le tarif.
    Vous avez noté que cela coûte 1 090 000 RP de yogya puis 217 000 au mont bromo et 100 000 a kawa ijen. Je ne retrouve pas ces montants sur la brochure que vous avez mis en PDF.
    Les montants inscrits sont juste pour l hôtel ?
    Par ailleurs peut on réserver depuis la France ?
    Merci !

    • Bonjour Marie,

      En effet, tu devras débourser 1 090 000 IDR à Yogyakarta, puis tu devras payer encore 217 000 IDR/personne une fois arrivée au Mont Bromo, puis 100 000 IDR/personne une fois arrivée au Kawah Ijen. C’est pour cela que le total final s’élève à 1 047 000 IDR.
      Par ailleurs, tu retrouveras la notation « 217 000 » et « 100 000 » sur la première page de la brochure ajoutée au stylo.
      Le montant de 1 047 000 IDR/personne comprend l’ensemble des prestations hormis les repas et la location de masques à gaz.
      Pour la réservation, vous pouvez essayer de réserver via le site de l’office de tourisme de Yogyakarta (nous avons réservé sur place à l’office de tourisme) : http://www.jogjakartatouristinformation.com/volcanoestour.html Attention, les tarifs sont sûrement plus intéressants sur place.
      En espérant avoir répondu à tes questions,
      Bon voyage !

  9. Hello,

    Merci pour toutes ces infos précieuses 🙂
    Je pars en septembre en Indonésie et je pensais aussi faire le tour Bromo et Ijen. Mais pour éviter le long trajet en minibus, j’aurais préféré prendre un train… Sais tu si des agences locales proposent des tours avec le transport en train plutôt qu’en mini-bus ?

    Merci 🙂

    • Salut Raphaelle !

      Je t’avoue que je ne sais pas, mais à priori ça paraît compliqué surtout que le train ne va que jusqu’à Probolinggo. Je pense que c’est plus envisageable dans la mesure où tu voudrais le faire sans agence, tu peux ensuite faire appel aux services d’un taxi / minibus au départ de Probolinggo.
      On avait pensé à cette option, mais c’était un peu plus pratique de passer par une agence et ça ne coûtait pas beaucoup plus cher. A vous de voir.
      Bon voyage !

  10. Je prépare également un voyage pour le mois d’octobre pour Java Bali, Lombok et les Gili et je suis vraiment contente d’avoir trouvé votre site qui me facilite bien la tâche ! Donc félicitations, c’est bien conçu, agréable à visiter et plein d’info détaillées..en bref merci et bonne continuation !

    • Ah ah merci c’est sympa Marion. Peut être que les photos d’Argentine te donneront envie de découvrir l’Amérique du Sud !

      Bon voyage en Indonésie !

  11. Oceane Chantenay : 9 octobre 2016 à 5:10

    Salut
    D’abord merci pour cet article qui va beaucoup me servir pour mon voyage en Novembre.
    Je voulais savoir si c’était normal que le retour se fait à Bali ? C’est vrai que ce serait super arrangeant pour la suite de mon trip d’enchaîner sur Bali.

    • Salut !
      Oui, la plupart des agences qui proposent l’excursion vers le Mont Bromo et le Kawah Ijen proposent également un transfert vers Bali, mais c’est à toi de choisir si tu le veux ou non.
      Bon voyage !

  12. Bonjour à vous,

    Merci pour votre article, enfin un article ultra complet 🙂 Nous sommes en tour du monde, et nous cherchons comment visiter le Mont Bromo depuis Yogyakarta pour arriver ensuite sur Bali. Votre « package » paraît intéressant (et surtout plus facile que tous ceux qui l’ont fait par eux mêmes) mais avez-vous eu le temps de profiter? Il y a beaucoup de temps de voyage pour peu de temps sur place. Selon vous, ça mérite vraiment la peine ?

    • Hello Anaïs !
      On a clairement eu le temps d’en profiter dans le cadre d’une visite « classique ». On monte jusqu’au cratère, on redescend en glissant dans les cendres, on fait un peu le tour et voilà. Par contre, il faut évidemment se lever tôt pour profiter du lever de soleil sur la Caldeira du Tengger 😉
      C’est sûr que si le but est de rester plusieurs jours pour essayer de capter la meilleure lumière pour rendre hommage à ce magnifique Mont Bromo, il vaut mieux s’y rendre par ses propres moyens.
      Si vous n’avez pas déjà vu beaucoup de volcans, ça vaut vraiment la peine. C’est très accessible et le paysage est incroyable.
      Bon voyage !

  13. Bonjour ! Ce blog tombe à pic, je suis en pleine organisation pour 3 semaines en Septembre. Véritable mine d’or, très bien fait :). Cet article me fait appréhender la visite des Monts Bromo et Kawa Ijen.. Je voulais savoir, nous sommes 4 à voyager avec des valises, sera-t-il possible de les prendre avec nous lors des 2 jours de « visite » ?
    Merci d’avance !!

    • Salut Kamélia !
      Pas de souci, nous étions avec des sacs à dos, mais le principe est le même. Tout est chargé dans le minibus et déposé à l’hôtel. Vous revenez les chercher après les visites ou alors elles restent dans le minibus 😉
      Bon voyage !

  14. Bonjour !
    Super billet ! Merci beaucoup pour les infos ça me sera utile pour mon voyage en mai ! Je voulais savoir si vous pensez qu’il est possible de camper au Bromo (sans guide idéalement). L’idée serait de louer du matériel à Malang puis de passer la nuit près du Bromo afin de profiter du lever du soleil avant de se diriger vers le Ranu Kumbolo !
    Merci et bonne continuation !

    • Bonjour Christophe !

      C’est une chouette idée,j’imagine que oui dans un coin… mais franchement n’ayant jamais campé (camping ou sauvage) en Indonésie, nous ne pourrons pas t’aider plus sur ce point…Désolée

  15. Bonjour,

    merci pour cet article très intéressant…
    je ne vois pas la brochure de votre agence, l’avez-vous retirée ?
    avez-vous réservé ce tour du Mont Bromo avant votre départ ou une fois sur place ?
    Vu qu’il s’agit des sites les plus visités, n’y a-t-il pas de risque de ne plus avoir de place dans les hôtels si on ne réserve pas à l’avance?
    merci pour votre réponse.

    • Salut Virginie!

      L’agence de la brochure se trouve juste en dessous de notre encart dédié aux « Conseils pratiques ».
      Nous avons réservé ce tour sur place le samedi soir pour le lundi. Si tu réserves auprès d’une agence, tu n’as pas à réserver par toi même les hôtels. Par contre, quand tu choisis ton tour avec l’office, il te laisse le choix entre différents hôtels (surtout au niveau de la catégorie). Il est donc possible que l’un d’entre eux soit remplis et que par défaut tu doivent choisir un autre. Sinon, si tu souhaites faire l’excursion par toi même, je n’ai pas de réponse.
      Honnêtement, après avoir échangé avec d’autres touristes, les hôtels se valent plus ou moins.

      Bon voyage !

      • Slt Cécilia Et Merci pr tes commentaires, ma copine et Moi souhaitons y aller en septembre, On hésité un peu sur quelle agence choisir, Comment se fait Il Que bimo ait de si mauvaises notes Et commentaires sur trip advisor ? Aissam

      • Bonjour Aissam,
        Merci pour ton commentaire.
        Concrètement, je ne recommande pas spécialement cette agence pour les raisons que j’ai cité dans l’encadré. Le jour où nous y sommes rendus, ils ont remplis leurs parts du contrat. L’expérience varie aussi selon le guide que tu auras… L’idée était seulement de mettre leur programme afin d’avoir un aperçu de comment le tour est vendu. Je dirais que le mieux, si vous arrivez 2 jours sur place avant la date de départ de l’excursion est de réserver sur place. Vous pourrez réellement comparer les agences
        Bons préparatifs !

  16. Hello!! Merci pour cet article très complet 🙂
    Par contre, petite interrogation, stupide peut être, mais le trajet en minibus jusqu’au Mont Bromo qui est quand même long, est ce qu’il y a des pauses pipi prévues? :Pour en dehors de la pause déjeuner…
    Aussi, je pense acheter de la cocculine vu que la fin du trajet semble être ‘sportive’, on ne sait jamais !!!

    • Salut Cécile !

      De mémoire, nous ne nous arrêtions pas en dehors des déjeuners. Néanmoins, avant d’arriver au Kawah Ijen nous nous sommes arrêtés pour un point de vue par exemple.
      Je suis également sensible au mal des transports, et par chance, cela n’est pas arrivé une seule fois en Indonésie. Malgré la conduite « sportive » des conducteurs sur l’île de Java.

      Bon voyage !

  17. Bonjour,

    Merci pour cette article.
    Prévoyant avec ma cousine ce meme parours en septembre également.
    Ne peut-on pas prendre l’avion de Yogyakarta à Surabaya et ainsi continuer pour les Bromo et Hjien.
    Les 100€ comprenaient le trajet Yogy Bali, les visites et les hotels ?
    Cordialement

    • Bonjour Nas,

      On ne s’est pas du tout penché sur cette option, mais ça doit tout à fait être faisable j’imagine 😉
      Les 100€ comprenaient tout ce qui est indiqué à la fin de l’article dans l’encart « nos conseils pratiques », section « tarif ».

      Bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *