On s’en est pris plein les yeux dans la Quebrada de Humahuaca


La fameuse Quebrada de Humahuaca, déclarée patrimoine UNESCO depuis 2003. Et on comprend vite pourquoi ! C’est splendide ! On ne s’en lasse pas ! De Purmamarca en remontant vers le nord jusqu’à Humahuaca en passant par des villages comme Maimara, Tilcara, Humahuaca et Uquia, on découvre de belles montagnes ! Il suffit de suivre la route 9 coincée dans la Quebrada et de profiter des paysages.

Si vous souhaitez poursuivre votre visite du Nord-Ouest Argentin, nous avons également raconté notre roadtrip dans la boucle sud de Salta. Pour cette zone, une voiture est plus que recommandable, même si le stop peut éventuellement marcher avec beaucoup de patience.

Bon clairement, ce qui semble le plus facile pour visiter la Quebrada de Humahuaca, c’est d’avoir une voiture de location ou sa propre voiture pour pouvoir s’arrêter quand on le souhaite sur la route. Mais vous allez voir, c’est tout à fait possible aussi sans voiture. Nous étions à quelques kilomètres de Tilcara (retrouvez notre article dédié à Tilcara) dans notre Wwoofing (Juella), du coup on en a profité pour visiter la Quebrada en bus. C’est possible de faire du stop, mais vu le prix de l’omnibus (entre 0,5€ et 2€ selon les portions), on ne s’en est pas privé. Suivez notre parcours pour découvrir la Quebrada de Humahuaca en bus.

Comment se rendre à la montagne des 14 couleurs ou « Hornocal »

Notre Wwoofing étant situé en plein dans la Quebrada de Humahuaca, nous nous sommes d’abord dirigés vers Humahuaca pour prendre le bus sur la route 9. Il y a un bus omnibus qui s’arrête ou qui nous dépose où on le souhaite, il suffit de lui faire signe. Pour nous, c’était à partir du village de Juella (10 km environ de Tilcara). Pour profiter du paysage quand on va vers le nord, il faut privilégier les sièges du même côté que le chauffeur (sens Tilcara à Humahuaca). Et nous voilà partis pour 40 km avec des arrêts pratiquement toutes les 2 minutes. Le côté positif, c’est qu’on a le temps de profiter du paysage :).

Le temps n’était pas certain pour les jours qui suivaient, on a donc préféré aller directement à Humahuaca pour profiter des belles couleurs de l’Hornocal en début d’après-midi. Hornocal ? Oui, c’est la fameuse montagne des 14 couleurs ! Une fois arrivés au terminal de Humahuaca, nous cherchons une auberge, et déjeunons.

Nous empruntons ensuite la même rue que celle du terminal c’est-à-dire l’avenue Coronel Arias jusqu’au pont sur la droite. Il y a quelques jeeps et voitures proposant l’aller et le retour jusqu’au point de vue permettant de voir l’Hornocal. On prend contact avec l’un des chauffeurs et nous mettons une dizaine de minutes à trouver deux autres personnes pour former un groupe de 4. J’imagine que ce n’est même pas nécessaire de chercher des personnes en pleine saison – c’est-à-dire en janvier et en février – puisque le point de vue accueille parfois jusqu’à 500 personnes dans la journée (concentré sur l’après-midi et la fin de journée).  Essayez de former un groupe de 4 dans votre auberge et demandez à un 4×4 pour aller à la montagne des 14 couleurs, ils sont moins chers que les Remis.

Nous voilà partis pour 25 km de route, au début à 50 km/h puis au fur et à mesure que ça monte on roule à 25-30 km/h pour arriver à 4 350m d’altitude. Bravo pour les courageux qui le font à pied ! On croise des vicuñas et quelques vaches sur la route. 1 heure plus tard, nous arrivons presque sur le point de vue et c’est à ce moment que l’on doit s’acquitter du droit d’accès de 40 pesos (pour une voiture).

C’est impressionnant ces couleurs qui épousent la montagne en formant des écailles ! C’est magnifique !

En hiver – en août notamment- la pluie étant rare, il n’y a normalement pas de neige nous raconte notre chauffeur. Mais les jours précédents, il avait un peu plu dans les environs et nous avons eu droit à un peu de neige au sommet ! Quelle chance, c’était chouette !

On reste une trentaine de minutes pour profiter du paysage et on peut marcher à un autre point de vue à une dizaine de minutes de marche. Par contre, le moindre effort à cette altitude devient rapidement un effort exceptionnel si l’on n’est pas accoutumé. L’oxygène étant plus rare, on peut être rapidement à bout de souffle. Les habitants de Jujuy ont l’habitude de consommer la coca, que ce soit pour l’altitude ou pour lutter contre le sommeil ou la faim. Vous pouvez facilement vous procurer des feuilles de coca, mais attention, c’est interdit dans la plupart des autres provinces argentines.

On rentre tranquillement en faisant quelques arrêts sur le chemin pour admirer la route que nous empruntons qui serpente la montagne.

hornocal-montagne-des-14-couleurs-route-pour-acceder-au-point-de-vue

Nous restons en fin de soirée à Humahuaca, nous n’y avons pas trouvé grand-chose à faire. Il y a des petits stands de produits artisanaux autour de la place principale, la mairie qui est sympa à voir, ainsi qu’un musée archéologique.

quebrada-de-humahuaca-vue-du-village-de-humahuaca

Découvrir la secrète Quebrada de las Señoritas

Sur notre guide, « la Quebrada de las Señoritas » est rapidement mentionnée, mais elle vaut vraiment le détour, c’est superbe ! On part en début de matinée de Humahuaca pour profiter de la bonne exposition des montagnes par rapport au soleil (ce sont les montagnes à l’ouest de la route qui sont les plus colorées). On emprunte l’omnibus à partir du terminal de Humahuaca qui a pour terminus Tilcara (voir les horaires détaillés dans nos conseils pratiques) et on s’arrête une dizaine de minutes plus tard à l’arrêt qui se trouve au niveau de l’église du village d’Uquia.

arret-de-bus-de-uquia-dans-la-quebrada-de-humahuaca

On prend quelques minutes pour admirer l’église ouverte au public avec son autel, ses dorures et ses tableaux plutôt originaux. Le pupitre est fait en bois de cactus ! Par contre, il est strictement interdit de faire des photos à l’intérieur, que ce soit avec ou sans flash et quelqu’un est là pour surveiller … Il y a également un petit marché artisanal en face de l’église.

On suit la rue à gauche de l’église pour s’approcher tranquillement des montagnes colorées. Ensuite, la rue se transforme en une piste, on croise des cactus et les montagnes montrent le bout de leur nez. Au bout d’une bonne vingtaine de minutes, nous arrivons dans la Quebrada de las Señoritas ! On repart et on attrape le bus pour se rendre à Huacalera.

Les montagnes colorées de Huacalera

Un peu avant de rentrer dans le village de Huacalera (2 ou 3 km environ dans le sens Humahuaca > Tilcara), on peut y voir de belles montagnes colorées et plusieurs petits chemins permettent de s’approcher. Il suffit de demander au chauffeur le moment opportun pour s’arrêter. Pour cela, il faut un peu d’attention et se mettre sur les sièges opposés à celui du chauffeur pour pouvoir voir les sentiers qui se dessinent très légèrement (non balisés). Une petite trentaine de minutes de marche et on profite de la vue sur les montagnes ! Il manque plus que le maté ! Ensuite, nous avons marché le long de la route pour rejoindre le village et déjeuner dans un super comedor. Dédicace à notre premier hachis parmentier argentin. Ayant déjà visité Tilcara, la visite pour nous s’arrête là, nous nous arrêtons à Juella, le village le plus proche de notre Wwoofing.

montagne-coloree-de-huacalera-dans-la-quebrada-de-humahuaca

Pour rejoindre Tilcara de Huacalera, on passe par le tropique du capricorne ! Il se trouve à la sortie du village, on peut aussi en profiter pour jeter un oeil aux stands d’artisanats (poterie, tissus, sculptures…)

monument-du-tropique-du-capricorne-dans-la-quebrada-de-humahuaca

Visiter la fameuse montagne des 7 couleurs à Purmamarca

Nous avons eu l’occasion de visiter le village de Purmamarca lors de notre week-end alors que nous étions volontaires à Juella. Une demi-journée suffit largement pour profiter du village : balade autour de la montagne, voir le marché et déjeuner avec de supers bons empanadas au quinoa !

Il y a un point de vue principal pour profiter de la montagne des 7 couleurs à une petite centaine de mètres de la place. D’ailleurs, le point de vue est tellement parfaitement en face que l’on doit payer 5 pesos pour en profiter… Bref, ensuite nous avons fait une jolie balade à pied autour de la montagne, balade qui peut également se faire en voiture si besoin en empruntant la piste. Ce chemin s’appel « Paseo de los Colorados« . C’est vraiment superbe ! Je vous laisse juger avec les photographies. La balade se poursuit un peu plus loin, mais on a préféré couper pour arriver au cœur du village et manger des empanadas 🙂

On continue de s’étonner de la beauté des montagnes autour du village ! C’était vraiment impressionnant ! Il n’y a pas seulement la montagne des 7 couleurs face au village à voir, mais celles qui se trouvent derrière également !

Pour une rapide explication plus ou moins scientifique, ce sont des dépôts de sédiments marins qui ont créé ces incroyables couleurs.

Nos conseils pratiques

 Transport 

Aller à l’Hornocal en voiture : emprunter l’avenue Coronel Arias jusqu’au pont, passer sur le pont puis tout de suite après l’avoir passé il faut tourner à gauche. Ensuite, il faut suivre la route principale, et bien garder sa droite puisqu’au fil du chemin pour arriver jusqu’à l’Hornocal il y a d’autres pistes.

Profiter de la Quebrada de Humahuaca en bus :

  • La Quebrada de Humahuaca, s’étend de Purmamarca au sud, à Humahuaca au nord. Si vous voulez découvrir les sites principaux, 2 jours semblent être un minimum
  • L’omnibus va de Tilcara à Humahuaca et inversement. Il ressemble davantage à un bus communal, coûte moins cher que les bus de tourisme et s’arrête pratiquement où vous voulez.

Quelques-uns des horaires de bus de la Quebrada de Humahuaca :

  • Horaires de bus (omnibus) au départ de Humahuaca pour terminus Tilcara avec arrêt sur demande : 6h30, 7h30, 8h45, 9h45, 11h, 11h50, 12h30, 14h, 15h30, 16H40, 17h50, 19h10 et 21h.
  • Entre Humahuaca et Uquia, il y a un peu près 15 min de route en bus (multiples arrêts compris) donc départ de Uquia autour de : 6h45, 7h45, 9h, etc.
  • Entre Humahuaca et Huacalera, il y a un peu près 30 min de route en bus (multiples arrêts compris) donc départ de Huacalera autour de : 7h, 8h, 9h15, 10H15, etc.
  • De Tilcara à Purmamarca, voici quelques horaires possibles en semaine : 5h35, 6h25, 8h50, 9h45, 12h30, 12h45, 14h15, 18h10, 20h15, 21h30, 23h10. Le samedi : 8h00, 10h15, 12h30, 12h45, 13h15, 15h55, 18h15, 20h15, 21h. Le dimanche : 8h00, 9h45, 12h30, 12h45, 13h15, 15h55, 18h15, 20h15, 21h00, 23h15.
  • Du terminal de bus de Jujuy à Purmamarca, du lundi au vendredi, voici quelques horaires de bus possibles : 6h, 6h55, 9h20, 10h10, 13h, 13h15, 14h45, 15h15, 16h20, 18h40, 20h45, 22h, 23h40. Le samedi : 8h25, 10h40, 13h, 13h15, 13h40, 16h20, 18h40 et 20h45. Le dimanche : 8h25, 10h10, 13h15, 13h40, 16h20, 18h40, 20h45, 21h10 et 23h40.

Nous n’avons pas été à Iruya (prononcé « Irucha » of course), mais comme on est sympa, on vous donne les horaires pour vous y rendre à partir de Humahuaca. Des horaires que nous avons notés auprès de la compagnie de bus « Visita Iruya »

  • De Humahuaca à Iruya. Tous les jours : départ à 8h20 pour arriver à 11h30, départ à 10h30 pour arriver à 13h30. Tous les jours sauf le samedi, départ supplémentaire à 16h pour arriver à 19h.                                            
  • De Iruya à Humahuaca. Tous les jours : départ à 13h pour arriver à 16h, départ à 15h15 pour arriver à 18h. Tous les jours sauf le dimanche départ à 6h pour arriver à 9h.

Restauration

Sur l’avenue du Coronel Aras à Humahuaca, vous trouverez des comedors (des sortes de petits restaurants familiaux) avec un menu du jour autour de 65 pesos avec soupe, plat et parfois dessert. Sinon ils proposent des empanadas, milanesa etc.

Activité

Voir l’Hornocal ou montagne des 14 couleurs sans voiture :

  • Des chauffeurs sans licence particulière proposent l’aller et le retour en 4×4 à 150 pesos par personne (négociable selon la saison).
  • Il faut compter en plus l’accès au point de vue de l’Hornocal qui est de 40 pesos.
  • Il faut former un groupe de 4 personnes pour pouvoir partir.
  • Au total l’excursion dure environ 2h30 – 3 heures.
  • Préférez l’après-midi et en fin de journée pour profiter des couleurs de la montagne, sinon vous serez à contre-jour.

Visiter Uquia :

  • Privilégiez la matinée pour voir la Quebrada de las Señoritas.
  • Un mini marché est installé devant l’église. A l’intérieur de cette église, il est strictement interdit de faire des photos.
  • Le chemin menant à la Quebrada de las Senoritas est accessible en voiture.

Cet article vous a plu ? Un petit coup de pouce nous le fera savoir et nous encouragera à enrichir ce blog :)

Commentaires

  1. Effectivement, ces paysages sont absolument époustouflants !

  2. Vagamonde-bis : 19 octobre 2016 à 4:45

    Magnifiques ces montagnes colorées…

  3. Billet ultra complet ! Je disais donc que j’ai eu la chance moi aussi de visiter le nord de l’Argentine et que j’en avais pris pleins les yeux. Pour le coup, avec l’altitude, je galèrais à respirer !!

    PS : j’avais écrit un commentaire dix fois plus long mais ca n’avait pas marché hier 🙁

  4. Super article, très agréable à lire et très complet à la veille de partir à Humahuaca. Merci beaucoup !

  5. Merci pour cet article. Il va beaucoup nous aider. Nous sommes en effet en train de préparer cette partie de notre voyage en Amérique du Sud (dans le cadre d’un tour du monde en famille débuté janvier 2017).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *