La mythique route des 7 lacs


Des montagnes à perte de vue, des lacs de tous les côtés… Le top dans tout ça, c’est qu’on a beau y être passé 3 fois sur la « Ruta de los 7 lagos », on ne s’en lasse pas ! La route des 7 lacs, c’est 110 kilomètres  de route d’asphalte de Bariloche à San Martin de los Andes en passant par Villa La Angustura sur la route 40. La route est d’autant plus magnifique avec les innombrables fleurs du printemps qui la parsème. Plus qu’une route à parcourir, on peut y faire le plein d’activités. Des dizaines de balades et de randonnées, de la pêche, du kayak, du bateau… Il y en a pour tous les goûts ! Nous y avons passé plusieurs jours tous les deux en nous déplaçant en auto-stop et ensuite 3 jours avec une voiture de location en famille. Le tout avec un climat très changeant… la Patagonie quoi !

Se préparer à la route des 7 lacs

Un petit topo sur la route des 7 lacs s’impose pour tout voyageur. Aujourd’hui, elle est complètement d’asphalte et de très bonne qualité. Ça paraît anodin comme ça, mais l’état de la plupart des routes en Argentine est loin de ressembler aux nôtres. La route est tellement de bonne qualité, que les Argentins n’hésitent pas à garder le pied sur l’accélérateur dans les lignes droites, mais aussi dans les tournants…. Ils ont sûrement davantage l’habitude aux routes droites et peu fréquentées. Et puis, il faut le dire, certains ont tendance à rouler vite. Tandis que les touristes roulent quant à eux, plutôt doucement ah ah. Alors avec les dépassements en pleins virages, les arrêts soudains des touristes sur la route…ça peut devenir assez périlleux. D’ailleurs, on nous racontait que, durant la période estivale, il y a pratiquement tous les jours des accidents. On y croit plutôt puisque 2 fois sur 3, nous avons vu un accident. Bref, ne devenons pas paranoïaques, mais nous serons très prudents sur cette route.

san-martin-de-los-andes-route-des-7-lacs-argentine-cerro-chapelco

La route des 7 lacs dispose d’une bonne signalisation où chaque point de vue est indiqué. Il y a une douzaine d’arrêts prévus pour accueillir quelques voitures. On retrouve des cartels (en espagnol et en anglais) indiquant des informations sur le lac ou encore des informations complémentaires sur la faune et la flore du coin. Le premier tronçon soit de Bariloche à Villa La Angustura se parcourt assez rapidement, la plupart des arrêts se trouvent après cette ville. La route est agréable et le paysage change du tout au tout selon le temps.

lago-villarino-itineraire-route-des-7-lacs-argentine

La route des 7 lacs, en stop ou en voiture de location ?

Ayant testé les deux options, on avait envie de faire notre retour sur ce point.

En auto-stop ? La route des 7 lacs est globalement fréquentée par les touristes avec leurs voitures de location, les touristes nationaux et chiliens, les mini bus des agences de tourisme, quelques cars, les personnes souhaitant passer la frontière chilienne (poste Cardenal Samore) et enfin, les habitants des environs qui réalisent souvent le transit entre Bariloche et leurs domiciles (Villa La Angustura et San Martin de Los Andes entre autres). Étant donné, que l’ensemble de la route est d’asphalte depuis 2016, la route des 7 lacs est davantage faisable en auto-stop (et avec de la chance comme toujours :). Pendant la période estivale (janvier à février), on imagine bien que plus d’un touriste tente sa chance sur la route. Lors de notre première visite des environs, nous avons réalisé le trajet de Bariloche à San Martin de los Andes en faisant étape à Villa la Angustura en une petite journée. Pour le retour, on a eu la chance d’être pris par des touristes argentins puis par des touristes belges. Du coup, ça, c’est le top. Ils s’arrêtent, on profite tous de la route et des arrêts. Bon, bien sûr il y a des jours avec beaucoup de chance et des jours sans.

san-martin-de-los-andes-route-des-7-lacs-argentine-cecilia-tim-posent-lac

La voiture de location offre bien sûr, cette liberté de s’arrêter quand cela nous chante ! (avec précaution tout de même haha !) Nous avons loué une voiture de location depuis Bariloche pour 7 jours. Nous en avons eu pour 642 pesos par jour soit environ 39€ (plus la réservation est longue, plus le tarif journalier est intéressant). Nous nous sommes rendus jusqu’à Caviahue. Les frais d’essence se sont élevés à 1 450 pesos soit 87€.  La location comprenait une assurance plutôt très basique. Nous avions vérifié scrupuleusement l’état extérieur de la voiture, histoire de noter chaque impact et rayure de la carrosserie sur le contrat. Néanmoins, ce qui ne se voit pas au premier coup d’œil, par exemple, c’est lorsque le pneu est légèrement percé, mais regonflé à bloc. Vous me suivez ? C’est en roulant des centaines de kilomètres qu’on s’en rend compte. Lorsque nous sommes déjà loin donc… D’ailleurs en Argentine, les stations essences se trouvent à 90% des cas dans les villes et les villages. De ce fait, cela commence à être compliqué d’envisager de regonfler le pneu au bout de 400 kilomètres. En soit, sur la route des lacs cela n’aurait pas posé de réels problèmes, si on peut dire ça comme ça. Mais nous avions poursuivi la route 420 km plus loin.

Bariloche-a-villa-la-Angostura-route-des-7-lacs-Argentine-fleurs-et-lac

Villa la Angustura et ses eaux turquoises

Villa la Angustura c’est une petite ville qui s’étale sur plus de 20 km sur la route 40. Le centre-ville s’articule principalement autour de l’avenue Siete lagos. C’est une rue commerçante où se trouvent des dizaines de restaurants, des boutiques de souvenirs, des magasins d’équipement de sport d’hiver, un supermarché, des hôtels, l’office de tourisme… Une ville qui vit essentiellement au rythme du tourisme : une station de ski en hiver et une ville recevant voyageurs et pêcheurs dès début novembre à la fin de l’été.

villa-la-angostura-centre-ville-rue-commercante-route-des-7-lacs

À Villa la Angustura, il y a beaucoup de «Cabaña », c’est l’équivalent de nos gîtes. L’hébergement peut généralement accueillir entre 4 et 5 personnes. Idéal pour profiter du cadre exceptionnel et être au calme. Ces cabañas, se trouvent plus particulièrement en dehors du centre-ville. Il y a des bus qui desservent toute la ville, mais c’est une option d’hébergement davantage adaptée si l’on dispose d’une voiture de location. Bref, nous avons trouvé ça top.

Le parc National de los Arrayanes

Le parc National de los Arrayanes fait partie du Parc National Nahuel Huapi. C’est donc un parc national dans un parc national. Les « Arrayanes » (dit Arrashanes version argentine) sont des arbres aux troncs couleur cannelle, difficile de ne pas rester bouche bée face à cette couleur incroyable. Le parc se trouve sur la péninsule Quetrihué accessible depuis Villa la Angustura en une dizaine de minutes en voiture.

Au sein du parc, il existe un sentier principal et quelques sentiers annexes menant à quelques points de vue. Le mirador Bahia Mansa, nous laisse apercevoir les eaux émeraude du lac Nahuel Huapi. Tandis qu’au mirador Brazo Norte, on contemple les montagnes environnantes parsemées de neige.

bosque-arrayanes-villa-la-angostura-parc-national-argentine-vue-sur-la-baie

L’unique sentier mesure près de 13 km, il parcourt l’île par son centre et il faut faire demi-tour pour revenir à l’entrée du parc. Le sentier est relativement plat excepté les quelques premiers kilomètres où l’on débute par des marches. Le chemin, plutôt large, nous permet de traverser des bois (aux arbres parfois massifs !) et quelques parties de type prairie. Encore une fois, la fin du printemps nous permet de profiter des magnifiques couleurs du bosquet fleuri. On découvre une diversité de champignons impressionnante et nous nous laissons envoûtés par l’odeur de la forêt.

bosque-arrayanes-villa-la-angostura-parc-national-argentine-foret-cecilia-pose
bosque-arrayanes-villa-la-angostura-parc-national-argentine-escalier-passerelle
bosque-arrayanes-villa-la-angostura-parc-national-argentine-chemin-sentier

On commence à apercevoir plusieurs Arrayanes, lorsque nous arrivons au premier point de vue de la lagune Patagua. Touchez-les, ils sont froids !

bosque-arrayanes-villa-la-angostura-parc-national-argentine-foret-arrayan
bosque-arrayanes-villa-la-angostura-parc-national-argentine-bois-arrayan
bosque-arrayanes-villa-la-angostura-parc-national-argentine-foret-arrayan-cecilia

Et, c’est au final, au bout de l’île que l’on peut voir une forêt dense d’Arrayanes « Le bosque Arrayanes » en question. À vous d’en juger, mais on n’a pas trouvé ça terrible. Les installations de passerelles plutôt invasives font perdre un peu de son charme à la nature.

bosque-arrayanes-villa-la-angostura-parc-national-argentine-passerelles

Pour le retour, nous avions réservé le matin même un bateau (voir tarif dans nos conseils pratiques) auprès d’une des compagnies de bateau qui propose le trajet. La jetée se trouve en contrebas du « Bosque Arrayanes ». La plage est juste sublime ! La traversée d’une petite heure nous permet d’apprécier une dernière fois le paysage, cette fois-ci, depuis le lac.

bosque-arrayanes-villa-la-angostura-parc-national-argentine-vue-depuis-la-baie
bosque-arrayanes-villa-la-angostura-parc-national-argentine-ponton
bosque-arrayanes-villa-la-angostura-parc-national-argentine-navigation-sur-le-lac

Profil de la randonnée

Nom de la randonnée : Sendero Huella Andina – Tramo Angostura – Bosque de Arrayanes
Distance : 12,5 km
Durée : 3h aller (sans compter les mini sentiers menant aux Mirador Brazo Norte et Mirado Bahia Mansa)
Dénivelé : aucune donnée
Difficulté : facile
Accès au sentier : le sentier démarre au pied de la maison des gardes-parc et est signalé par un cartel
Remarques : Ne ratez pas le somptueux point de vue Bahia Mansa, on peut y voir les eaux bleu turquoise de la plage longeant la côte de Villa la Angustura.

La cascade de Rio Bonito

Il nous restait une petite après-midi pour profiter des alentours de Villa la Angustura. On décide avec la voiture de nous rendre à la cascade du Rio Bonito. Nous empruntons la route menant au Cerro Bayo, c’est l’un des départs pour les pistes de ski. Sur la route se trouvent quelques points de vue. En une vingtaine de minutes, nous arrivons au sentier menant à la cascade. En réalité, le trajet en voiture est court, mais la piste n’est pas de très bonne qualité. La cascade est bien indiquée, et une dizaine de minutes plus tard, nous arrivons au point de vue. C’est plutôt chouette !

cascada-rio-bonito-villa-la-angostura-route-des-7-lacs-argentine

Déguster une glace à San Martin de los Andes

San Martin de los Andes est une petite ville paisible disposant d’une plage et de plusieurs activités dans les alentours. Le top, si vous n’êtes pas véhiculés, est de s’y rendre lors la saison estivale (décembre-janvier – février) puisque quelques bus passent pour rentrer dans le parc National Lanin. Du coup, nous n’avons pas pu faire grand-chose hormis le petit sentier de la « Area Bandurrias » qui débute à deux pas du centre de la ville. Il y a également la possibilité d’emprunter un sentier pour avoir un point de vue sur la ville et le lac. Nous ne testerons pas ce dernier, le temps ne nous permettra pas d’obtenir une vue dégagée.

Area Bandurrias

Il s’agit d’un sentier principal menant à trois lieux différents : le Mirador Bandurrias (3,5km aller), Miradores (4 km aller), et la Islita (6 km aller). Les sentiers se trouvent sur les terres de la communauté Mapuches, il faut alors s’acquitter d’un droit d’entrée de quelques pesos. Nous avons choisi de nous rendre jusqu’à l’Islita. Le sentier est très agréable et au bout se trouve un excellent spot avec une petite plage pour pique-niquer, boire un maté ou même camper. Juste en face, on peut y voir une petite île et on se laisse hypnotiser par les vagues se fracassant contre les rochers.

Profil de la randonnée

Nom de la randonnée :  Area Bandurrias
Distance : le Mirador Bandurrias (3,5 km aller), Miradores (4 km aller), et la Islita (6 km aller).
Durée : 1h30
Dénivelé : aucune donnée
Difficulté : facile
Accès au sentier : le sentier démarre non loin de la plage de la ville et est signalé par un cartel
Remarques : Idéal pour pique-niquer

L’inaccessible Villa Traful

Nous n’avions entendu que du bien de ce petit village tranquille niché entre les montagnes. Malheureusement, nous n’avons pas pu le voir par nous-mêmes. La piste de 40km menant au village est de mauvaise qualité. Il s’agit d’une piste parfois de terre ou de cailloux, le tout, avec des pentes et des descentes… La fonte des neiges a fait déborder les cours d’eau du coin, dont l’un qui passe près de la route. En 4×4, il n’y a pas de problème, mais en voiture de location de type berline, cela devient un peu compliqué. On vous laisse en juger avec la photographie. On rebrousse chemin, tant pis. C’est dommage, la route promettait de beaux paysages.

route-a-villa-traful-riviere-coupe-la-route-des-7-lacs-argentine

Nous nous sommes laissés guidés par la route des sept lacs sous le soleil et la pluie. Nous en avons des beaux souvenirs, des fleurs de partout, des petites villes tranquilles et des points de vue dans tous les coins… On conseille vivement !

Nos conseils pratiques

Restauration

  • Bariloche : on vous en parle dans l’article dédié à Bariloche. Nous nous sommes régalés avec les glaces de chez « Rapa Nui » et la viande argentine chez « el Boliche de Alberto ».
  • San Martin de los Andes: nous avons déjeuné au « Ku », des menus aux prix corrects et des grillades au top ! Pour le dessert on a opté pour un des glaciers de la ville. Nous avons opté pour Mamushka.

Location de la voiture

La route des sept lacs peut se réaliser facilement en une journée depuis Bariloche, si on se restreint aux différents points de vue. Ce qui peut être une solution bon marché dans la mesure où vous partagez les coûts de la voiture à plusieurs, et ne disposant pas trop de temps pour visiter la zone.

  • Les autres possibilités : louer la voiture sur 2 voire 3 jours. Cela permet de faire un arrêt avec une activité sur la route (pêche, randonnée…) et en profiter pour passer la nuit sur place.
  • Le partage de voiture peut s’organiser très rapidement en rencontrant des voyageurs dans la même auberge de jeunesse. N’hésitez pas à laisser un mot à l’accueil ou en parler auprès des employés de l’hébergement. Il y a aussi la possibilité de publier une annonce sur les groupes Facebook comme « Les Français en Argentine » ou autres.
  • Le prix varie en fonction de plusieurs paramètres : la limitation de kilométrages, le nombre de jours de locations, de type de voiture, de la souscription d’une assurance supplémentaire (et de l’âge du conducteur), d’un passage de frontière, le nombre de conducteurs….
  • Nous avions opté pour une Chevrolet Celta 5 portes, pour une location de 7 jours et une limite de 1400 km (au-delà, un surplus est rajouté par km supplémentaire). On a pu avoir le prix de 642 pesos par jour soit 39€. Néanmoins, sur 1 journée de location de voiture à Bariloche, il faut compter plus de 1 000 pesos par jour. Nous avons obtenu un prix au top. Pour le pneu crevé, comme la voiture est louée en permanence, l’agence n’a rien remarqué. Les touristes qui l’ont eu avant ont dû regonfler le pneu juste avant de rendre la voiture…
  • Les loueurs de voitures à Bariloche proposent généralement le kilométrage 200km/jour.
  • Si vous payez cash, ou si vous payez en Euros ou Dollars, vous pourrez sûrement négocier un meilleur tarif.
  • Retrouvez la carte complète de la région de Neuquen (route des 7 lacs, Alluminé, Copahue…)

Activités

Vous pouvez vous renseigner auprès des offices de tourisme et auprès des bureaux des gardes-parc.

  • Concernant le bosque de los Arrayanes : Ouvert à partir de 9h, entrée acceptée jusqu’à 14h pour les personnes souhaitant faire l’aller et le retour en marchand. L’office de tourisme se trouve sur la rue commerçante de Villa la Angustura, à proximité de la station essence.
  • Concernant le parc Lanin : avant de vous rendre au parc Lanin, on vous conseille vivement de vous renseigner auprès des bureaux des gardes-parques situés à San Martin de los Andes. Ils ont pu répondre à toutes nos questions concernant l’état des routes, des sentiers, des différents hébergements sur place (cher), des campings possibles… Et surtout, si vous comptez gravir le volcan Lanin, ils vous indiqueront la procédure à suivre. Les bureaux se trouvent sur la place principale. Concernant l’office de tourisme de San Martin de los Andes, il se situe aussi près de la place principale. L’adresse est la suivante :

On vous conseille de vous renseigner un minimum avant de vous rendre aux différentes structures d’informations touristiques. Ce n’est pas juste une critique comme ça, mais une réalité, les personnes qui travaillent dans les points d’informations en Argentine ne sont, en général, très proactives… Si vous ne posez pas exactement les bonnes questions, vous n’aurez pas l’information…

Tarifs

Cette zone n’est pas la plus économique de l’Argentine, mais vous trouverez sûrement de bons compris pour profiter sans vous ruiner.

  • 250 pesos argentins pour l’entrée au Parc national Arrayanes, ou 90 pesos argentins avec le visa PVT.
  • 350 pesos argentins, c’est le prix (2016) pour emprunter le bateau pour revenir du bosque de los arrayanes à Puerto Bahía Mansa (Villa la Angustura). Revenir à pied, c’est plus long, mais gratuit ;). Deux compagnies proposent leurs services : Catamaran Futaleufu et Catamaran Patagonia Argentina. Horaires de retour depuis le bosque Arrayanes : 16h et 16h30

Transport

  • Si vous ne comptez pas louer une voiture, vous trouverez un large choix d’agences qui proposent les mêmes excursions. Ils partent généralement avec un mini bus pouvant accueil un groupe d’une douzaine de personnes.
  • Si vous optez pour le bus, pensez à bien regarder les horaires et réserver avec un peu d’anticipation pour pouvoir vous déplacer sur la route des sept lacs. Il y a peu de bus par jour et les places sont très convoitées lors de la saison estivale.
  • Les bus se rendant au parc national Lanin sont réguliers en période estivale. En dehors de cette période, il n’existe pas de service.

Liens utiles

Parc National Arrayanes
Ville de San Martin de los Andes
Carte de la région de Neuquen

Documents pratiques

Cet article vous a plu ? Un petit coup de pouce nous le fera savoir et nous encouragera à enrichir ce blog :)

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *