Péninsule Valdés et Punta Tombo : le spot des animaux marins


Vous avez une furieuse envie de voir des baleines ? Foncez à la Péninsule Valdès ! En théorie, vous pourrez y voir des baleines à quelques mètres au bord de la plage. Vous aurez peut-être même la chance de les entendre « chanter ». C’est possible depuis la ville de Puerto Madryn ou à la Péninsule Valdès. Bien sûr, ces promesses tiennent à condition de ne pas arriver trop tard ou trop tôt dans la saison où les baleines visitent ce coin d’Argentine… Ce n’est pas de chance pour nous, nous les avons loupés de 4 jours. La zone regorge cependant d’animaux marins : des lions de mer, des orques, des baleines, des manchots, des dauphins, des éléphants de mer, des oiseaux marins… Le lieu idéal pour l’observation de la faune marine d’Argentine. Sans compter les vicuñas, ou vigognes en français (camélidés), les ñandu (appelé aussi choique ou nandou de Darwin), les martinetas ou Tinamou élégants qui se baladent sur la Péninsule Valdés… Comme si ça ne suffisait pas, à deux pas de Puerto Madryn se trouve Punta Tombo, le squat des pingouins manchots amoureux. En plus de voir les photographies les plus mignonnes de tout le blog, nos lecteurs seront ravis de lire cet article rempli de conseils pratiques.

La péninsule Valdès et Puerto Madryn, c’est quoi ? C’est où ?

Franchement, nous appréhendions un peu de visiter Puerto Madryn et ses alentours. Pourquoi ? Parce qu’on ne pigeait pas grand-chose sur : quand et comment visiter la péninsule Valdès ? À partir d’où ? Combien ça coûte ? Où est-ce qu’il vaut mieux dormir ? On va tenter de vous éclairer.

Puerto Madryn 

Ville portuaire accueillant près de 60 000 habitants située sur la côte Atlantique de l’Argentine. Ville qui n’est pas désagréable, mais on n’a pas trouvé que c’était la folie non plus. Il y a une dizaine de bars et restaurants où l’on peut y déguster des plats avec du poisson. La ville possède plusieurs plages avec une eau presque glaciale. C’est dans cette ville que se trouve la majeure partie des agences touristiques (excursion en bateau, transport à la journée, nager avec les lions de mer…) et les loueurs de voitures. Il y a également des dizaines de boutiques de souvenirs proposant des porte-clés en forme de queue de baleine… vous voyez le genre. C’est aussi à Puerto Madryn que l’on retrouve la plus grande offre d’hébergement touristique, la concurrence y étant assez importante, les prix varient beaucoup. Néanmoins, la majorité des hébergements sont des hôtels, et les auberges de jeunesse sont vite prises d’assaut. Nous avions au final opté pour un Airbnb pour 4 personnes. La ville est munie d’un aéroport avec un ou deux vols journaliers pour Buenos Aires. Comme on dit dans le jargon touristique, c’est la porte d’entrée principale pour se rendre à la Péninsule Valdès.

Péninsule Valdès

La Péninsule Valdés ou la presqu’île Valdès a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1999. L’accès au parc se situe au nord de Puerto Madryn, à quelque 70 kilomètres, en empruntant la route N°1 puis la route N°2 qui sont en asphalte. Ensuite, il faut s’acquitter du droit d’entrée par personne. Le ticket d’entrée n’est valable qu’une fois. Si vous voulez visiter sur plusieurs jours, vous devrez loger au sein du parc.  Une route d’asphalte mène jusqu’au point d’information du parc (dizaine de kilomètres). Enfin, à partir de l’accueil, les routes deviennent des pistes. Plusieurs pistes permettent de se déplacer au sein de la Péninsule Valdés, formant un réseau routier de plus de 400 km. Le parc concentre près d’une dizaine de points de vue, où l’on est susceptible d’observer des animaux. Néanmoins, selon les périodes de l’année ou l’humeur des animaux (ben oui, ils font ce qu’ils veulent après tout !), les points de vue restent ouverts, mais les animaux ne sont pas toujours au rendez-vous. Dans le parc se trouve la ville de Puerto Piramides.

peninsule valdes argentine animaux faune graffiti baleine

Puerto Piramides

C’est l’unique ville de la Péninsule Valdès. Elle compte un peu moins de 600 habitants. Plusieurs établissements hôteliers sont sur place : plus d’une dizaine de lodges, six hôtels et deux campings. Les prix montent très vite, peu de places sont disponibles en pleine saison, le lieu étant très convoité.  Au mois de novembre, nous avions utilisé un comparateur de prix. Nous avons constaté que la chambre la plus économique était de 160 pesos par personne en dortoir avec peu de disponibilités, mais il y a sûrement d’autres logements non référencés sur internet. Puerto Piramidès, c’est un point stratégique pour profiter des excursions en bateau et des différents points de vue de l’île. Il y a un distributeur automatique, mais vraisemblablement peu souvent rechargé. Idem pour la station-service.

Quand se rendre à la Péninsule Valdes ?

Il n’y a pas vraiment de meilleur moment pour se rendre à la péninsule Valdés. Cependant, il y a des périodes plus conseillées que d’autres. Tout dépend des animaux que vous voulez voir absolument.

Pour vous aider, on a fait un petit calendrier de la faune à la Péninsule Valdés. Nous nous sommes basés sur les données fournies par le site officiel de la réserve naturelle pour élaborer ce petit calendrier des animaux.

calendrier-faune-peninsule-valdes-baleines-manchots-orques-dauphins-lions-de-mer
  • La meilleure période pour voir des manchots de Magellan s’étend d’octobre à février.
  • Si vous voulez voir des baleines franches australes à la Péninsule Valdés, alors il vaut mieux y aller entre août et octobre.
  • Pour voir des orques sur la péninsule, il faudra plutôt venir entre mars et avril. C’est à ce moment-là qu’ils chassent avec leurs progénitures, les bébés lions de mer sur les plages. Vous aurez plus de chance d’en voir à marée haute.
  • Vous pouvez aussi avoir la chance de voir des dauphins si vous visitez la réserve naturelle entre janvier et février.
  • Les lions de mer et éléphants de mer sont facilement observables entre novembre et février, mais il possible d’en voir tout au long de l’année et plus particulièrement à partir de septembre jusqu’au mois d’avril. A savoir, les lions de mer s’installent en général un peu plus tôt que les éléphants de mer.
  • Il y a des oiseaux marins, des vautours Aura (Urubu à tête rouge) et des Choiques (Nandou de Darwin) tout au long de l’année.
  • Les mammifères terrestres seront aussi de la partie toute l’année. Au programme : Maras (lièvre de Patagonie), Peludos (grand tatou velu), Zorro gris (renard gris d’Argentine ou renard de Patagonie) et bien sûr des Guanacos.

Profiter de la Péninsule avec une voiture de location

Et c’est là qu’il va falloir sortir la maille, les biftons, les thunes, la plata, l’oseille, le poignon, casser la tirelire, foirer le budget… Bref, vous l’aurez compris louer une voiture pour visiter la Péninsule Valdés coûte cher (pour ne pas dire un bras). Nous formions déjà un groupe de 4 personnes cela été donc plus rentable et plus agréable de louer une voiture que de passer par une agence. La location de la voiture pour 3 jours nous est revenue à 6 388 pesos argentins, en ajoutant le coût du combustible de 715 pesos. (Bien plus cher que les tarifs pratiqués du côté de Bariloche !). Revenant à 418 euros au total (1€ = 17 pesos arg), soit 104€ par personne.

Nous avons loué la voiture sur 3 jours, notre itinéraire pour la Péninsule Valdès et Punta Tombo était le suivant :

 1er jour : Trelew – Punta Tombo – Puerto Madryn 

Nous sommes arrivés au terminal de bus de Trelew (depuis El Bolson). Nous avons récupéré la voiture autour de 9h00. Ensuite, nous nous sommes dirigés vers Punta Tombo, the best place to see manchots. Eh oui, ce sont bien des manchots et non des pingouins, même si les francophones sont les seuls à faire la différence entre ces deux espèces. En route pour 125 kilomètres  (route 3 puis 75), sur une route de bonne qualité en asphalte. Pas de soucis en particulier. Sur place, visite du musée et balade sur le sentier aménagé pour observer les manchots.  Retour en fin d’après-midi à Puerto Madryn (187 km – 3 heures de trajet). On s’installe dans notre petit appartement et on pense au repas ahahah 🙂

punta tombo pingouins manchots solitaire argentine.jpg

2ème jour : Puerto Madryn – Péninsule Valdes – Puerto Madryn

Nous partons tôt le matin pour profiter d’une grosse journée sur la Péninsule. 70 kilomètres pour accéder à l’entrée du parc. Selon les conseils donnés à l’accueil, nous créons notre itinéraire pour la journée. Nous ferons 5 arrêts sur les dizaines de points de vue sur place. En plus de voir des animaux, les paysages qu’offre la Péninsule sont vraiment chouettes ! Retour à Puerto Madryn.

peninsule valdes argentine animaux faune vue de la baie sur mer
peninsule valdes argentine animaux faune otaries a criniere groupe
peninsule valdes argentine animaux faune otarie a criniere

3ème jour : Puerto Madryn- Aéroport de Puerto Madryn – Trelew

On flâne à Puerto Madryn, entre restaurants à poisson, boutiques à souvenirs, plages, et voilà c’est le retour des parents en France. Retour à Trelew, dépôt de la voiture.

Et si c’était à refaire ?

 La piste n’est franchement pas si mauvaise que ce qu’on peut lire. Avec précaution, en roulant tranquillement (60 km/h), la route est complètement faisable. Bien sûr, on n’est jamais à l’abri d’une crevaison. Néanmoins, voyageurs aguerris des mauvaises routes d’Amérique du Sud, pour nous cette piste est bonne. D’autant plus qu’elle bien signalisée. J’étais plutôt sereine.

peninsule valdes argentine animaux faune route

D’autres conducteurs (qui ont trèèèèèèèèèèès confiance) roulent à plus de 90km/h voir plus…. Cependant, c’est déconseillé de rouler à une vitesse excessive, d’une part pour éviter de déranger les animaux et de l’autre, de les écraser…

peninsule valdes argentine animaux faune choique nandou autruche bebes

Sur la route, nous sommes aux aguets. Le premier qui trouve un animal a gagné. Hop une tête de Nandu dépasse de hautes herbes. Et quelques secondes plus tard, nous apercevons d’autres têtes… une dizaine de bébés Nandu !

peninsule valdes argentine animaux faune guanaco

Les guanacos sont tellement gracieux, on dirait qu’ils posent chaque seconde. Par contre, il vaut mieux ne pas avoir de problèmes avec eux. Nous nous arrêtons stupéfaits face à la course poursuite puis le combat de deux guanacos

Nous nous étions levés aux aurores, en pensant que nous n’aurons pas le temps de voir ce que nous voulions. Au final, étant donné que nous ne sommes pas arrêtés à tous les points de vue (faute d’animaux), ça a raccourci nos temps de trajet. Les conseils donnés à l’accueil sont décisifs pour construire l’itinéraire de sa journée… autant gagner du temps pour se rendre uniquement sur les lieux d’observation d’animaux. Par ailleurs, au lieu de prendre notre temps en pique niquant dehors, le temps (enfin le vent !) nous a restreint à manger dans la voiture, ce qui a certainement réduit notre temps de déjeuner.

Nous n’avions pas prévu une excursion en bateau (à partir de 650 pesos pour deux heures de balade)  pour plusieurs facteurs : le mauvais temps (vent très violent, port fermé), le peu de présence de baleine et de temps. Par contre, pour ceux qui souhaitent faire une excursion à bateau depuis la Péninsule Valdès à Puerto Piramides (moins onéreux que depuis Puerto Madryn), on vous conseille de compter une journée supplémentaire. De ce fait, le mieux est de compter deux jours et une nuit sur la Péninsule Valdès donc à Puerto Piramides afin d’éviter de faire la route et de payer à plusieurs reprises l’entrée. Voir plus de jours avec une météo compliquée… Ce qui est aussi fort possible, nous sommes en Patagonie après tout.

Avec un peu plus de temps, nous aurions sûrement choisi de nous rendre à Puerto Piramides, dormir une nuit minimum sur place.

Pour les personnes véhiculées, nous avons trouvé un article de blog récent décrivant les différents points d’arrêts d’observation de baleine et autres mammifères marins en dehors de la Péninsule Valdès. On vous laisse l’adresse, c’est par ici.

Quelles sont les autres options de visite de la Péninsule Valdès ?

Passer par une agence : les prix tournent autour de 1300 pesos argentins pour une personne. Le tour comprend le transport jusqu’à la péninsule, un éventuel tour en bateau pour voir les baleines, et inclut l’entrée du parc. Généralement les agences utilisent un minibus pouvant accueillir entre 10 et 15 personnes. Selon les agences, le tour comprend un chauffeur et un guide. Concrètement, nous ne savons pas plus n’ayant pas opté pour cette option.

peninsule valdes argentine animaux faune lions de mer

Faire du stop sur la Péninsule Valdès : honnêtement que vous ayez de la chance ou non, on vous déconseille plutôt. Les minibus qui passent ne voudront pas, car ils sont remplis de touristes. Ensuite, concernant les quelques voitures de location qui tournent sur l’île, la majorité n’aura pas de place à vous proposer. Ils restent les quelques touristes argentins qui pourront éventuellement vous accueillir. On se dit, oui au pire, avec un peu de chance…il fera bon, nous attendrons. Si le vent se lève, rester planté sur le bord de la piste, sans ombre, pendant des heures n’est pas très plaisant. Alors oui si vous avez trois jours… beaucoup de chance… À la rigueur se rendre jusqu’au croisement (avant de se rendre sur la route menant au parc) semble faisable…après… On vous conseille, si vous voulez tout de même le faire, consulter cette page. Elle vous permettra de voir les pics de fréquentation de la Péninsule Valdès. Plus de passages, dit plus de chance d’être pris.

Parcourir la Péninsule Valdès en vélo : ça sonne bien dit comme ça. Vous pourrez éventuellement faire l’aller et retour dans la journée depuis Puerto Piramides jusqu’à l’un des points de vue les plus proches. Ça, c’est au mieux, si le vent n’est pas si fort. On connaît une voyageuse qui a tenté l’expérience pour nous. Le vent s’est levé très fort… et elle était à contre vent pour revenir à Puerto Piramides.  L’effort était tellement difficile (sans compter la poussière dans les yeux), elle n’a pas pu se rendre à sa destination. Elle a donc attendu que l’un des rangers de l’île passe par sa piste (soit vers 19 heures) pour qu’il l’escorte jusqu’à bon port. De plus, certains conducteurs ne ralentissent pas en vous doublant, donc niveau sécurité, et poussière… vous serez servis. Vous l’aurez compris, le vélo c’est toute une aventure. On est preneurs de vos retours d’expériences en commentaire.

Voir les baleines sans se ruiner, c’est possible ?

Oui ! Cher routard, lisez bien ce petit conseil, il sauvera peut-être votre bourse. Si vous souhaitez voir uniquement des baleines, allez dès septembre à Puerto Madryn ! Les baleines se rapprochent au bord des plages de la ville ! Inutile de se rendre jusqu’à la Péninsule Valdès. Il suffira alors de vous rendre jusqu’à la Playa Canteras par exemple, en stop. À vrai dire, les baleines arrivent tranquillement en juin/ juillet, mais le temps sera plus clément à partir de septembre et vous avez de grandes chances de voir les baleines. Peut-être que vous aurez aussi la chance de voir des lions de mers et autres mammifères marins… L’autre option est de se rendre à la Punta Ninfas, à l’aide d’une piste de 60 kilomètres au nord de Puerto Madryn. Sans être motorisé, le lieu reste difficile d’accès. Vous pourrez également voir d’autres mammifères marins à Ushuaia, l’île de Chiloé (Chili), la ville de Valdivia (Chili)… Pour être sûr à 100% demandez aux hostels de Puerto Madryn ou à l’Office de tourisme, si les baleines sont aux plages de la ville.

peninsule valdes argentine animaux faune queue de baleine de loin

Punta Tombo, des manchots à perte de vue

Punta Tombo est situé à 175 kilomètres au sud de Puerto Madryn. On y accède par une route d’asphalte en bon état. Punta Tombo c’est une pointe de plus ou moins 500m de large qui s’enfonce de près de 4 kilomètres dans l’océan.

punta tombo carte du site pingouins manchots argentine

On commence par la visite d’un musée, plutôt bien fournis (explication en espagnol uniquement) et une muséographie parfois très recherchée, on va dire ;). On peut observer les manchots de Magellan à Punta Tombo à partir de fin août jusqu’à début avril. Ils viennent tous les ans afin de se reproduire et faire naître leurs « pichones »,  leurs poussins !

punta tombo manchots pingouins bébé manchot argentine

Ça, c’est une de nos photographies collector, section faune & flore, catégorie la mignonitude assurée

Une fois la visite du musée, on débute le sentier… avec une certaine excitation ! Nos premiers manchots ! À peine on commence que nous apercevons déjà les premiers manchots à deux pas de nous. Si vous avez vu le film d’animation Happy Feet, et bien à Punta Tombo c’est la version réelle. La femelle peut produire jusqu’à deux œufs, les parents vont incuber les œufs en alternance durant une période de 40 jours. Ils doivent être attentifs à ne pas laisser les œufs sans surveillance dans le nid, sinon les mouettes vont en faire leur casse-croûte 🙁

punta tombo oeuf de manchots pingouins argentine

Le nid a été préparé avec soin par le mâle dès le mois d’août avant que la femelle arrive (un vrai gentleman!). Le couple utilise le même nid chaque année. La plupart des nids forment une sorte de terrier avec une petite cavité permettant de mettre les œufs à l’abri.

punta tombo manchots pingouins nids argentine

Pendant que l’un des parents reste auprès des œufs, l’autre va se déhancher au bord de la plage…ahah. Ils vont pêcher, s’occuper de leurs plumages, se sécher, faire bronzette, assister à un concert… une vie de manchot quoi.

GIF gif manchot magellan argentine peninsule valdes punta tombo

Cette visite à Punta Tombo permet de voir les manchots de très près ! Des passerelles ont été installées pour éviter que les visiteurs détruisent les nids de ces animaux A-DO-RA-BLES. En plus de voir les manchots, on peut y voir quelques oiseaux marins et la côte est absolument superbe.

punta tombo argentine baie manchots pingouins
punta tombo manchots pingouins cache argentine
punta tombo oiseaux noir fregates argentine

Nous étions complètement charmés par le déhanchement des manchots, l’ambiance très détendue chez les lions et éléphants de mer. C’était un super cadeau d’anniversaire de voir autant d’animaux dans leur habitat naturel ! Seul petit bémol : un peu déçu de n’avoir vu qu’un petit bout de baleine au loin, très loin même… Mais ce n’est que partie remise,  on espère bien en voir autre part sur la route ! Enfin en mer !

Nos conseils pratiques

La Péninsule Valdès

  • Avant votre départ pour la Péninsule Valdès, surveillez cette page, elle vous indique la présence des différents animaux chaque jour sur chaque point de vue. 
  • Emportez avec vous de l’argent en liquide pour payer l’entrée du parc de la Péninsule Valdès. Le paiement par carte bancaire n’est pas disponible. Il est possible de payer en dollar, en euro et en pesos argentins. On vous recommande chaudement de vérifier le prix de l’entrée avant de vous y rendre.
  • Tarif d’entrée péninsule Valdès : 415 pesos argentins (prix étranger) en 2017. Le prix de l’entrée de la réserve naturelle subit une augmentation chaque année.
  • Ne comptez pas sur l’unique distributeur automatique de la ville de Puerto Piramides peu souvent rechargé
  • Se rendre à Péninsule Valdès depuis Puerto Madryn en bus c’est possible ! Juste un peu d’organisation ! Tous les lundi, mercredi et vendredi : 6h30, 8h55, et 17h. Tous les mardi, jeudi, samedi et dimanche : 8h55 et 17h (2017). La seule compagnie à assurer le service s’appelle Mar y Valle. N’hésitez pas à vérifier les horaires si la compagnie n’a pas changé d’avis le jour où vous y êtes 😉
  • Pour le retour, vous pouvez vous rendre à Puerto Madryn depuis la Péninsule Valdès en bus. Tous les lundi, mercredi et vendredi : 8h10, 11h, et 19h. Tous les mardi, jeudi, samedi et dimanche : 11h et 19h (2017).
  • Les bus marquent l’arrêt aux caisses à l’entrée du parc puis se rendent jusqu’à Puerto Piramides.
  • Prenez en compte la météo ! Si le vent est trop violent, les bateaux ne peuvent pas sortir et donc c’est raté pour l’excursion en bateau. La réserve naturelle indique en page d’accueil de son site internet, l’état des routes et si le port de Puerto Piramides est ouvert. 
  • Même si vous ne comptez rester qu’une ou deux journées sur la Péninsule Valdès, n’hésitez pas à voir un peu plus large votre séjour (dans la limite du possible) en raison des conditions météorologiques.
  • Voyage à long terme : vous avez envie de voir des lions de mer, des éléphants de mer, des manchots, des dauphins, etc. ? Vous pouvez en voir dans le canal de Beagle, à Ushuaia, à l’île de Chiloé au Chili, à Valdivia… Renseignez-vous sur les étapes suivantes de votre voyage

Punta Tombo

  • Tarif Punta Tombo : le prix d’entrée est de 320 pesos argentin (2017)

Location de voiture

  • Notre loueur de voiture m’a seulement demandé mon permis de conduire français. Le permis international n’est pas forcément nécessaire selon l’agence de location.
  • Il y a une station essence à Puerto Piramides, seulement elle n’est pas toujours approvisionnée. Il vaut mieux faire le plein à Puerto Madryn.

Liens utiles

Lien de la réserve naturelle sur le site de l’UNESCO 
Liens  expliquant les activités possibles dans la zone de Puerto Madryn
(en espagnol)  et celui-ci
Lien du parc Punta Tombo 
Lien de l’Office de Tourisme de puerto piramides 

 

Pinterest-peninsule-valdes-punta-tombo

Cet article vous a plu ? Un petit coup de pouce nous le fera savoir et nous encouragera à enrichir ce blog :)

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *