Voyager autrement : notre vision du tourisme alternatif


par

Ça faisait un moment que nous n’avions pas publié d’article dans cette rubrique du blog. Pourtant voyager autrement fait partie intégrante de notre mode de voyage. Vous vous demandez sûrement ce que signifie cette expression et je vais vous l’expliquer. Pour faire simple, voyager autrement s’oppose au tourisme de masse. Pour entrer un peu plus dans les détails, je vous conseille de poursuivre la lecture de cet article 🙂

En quoi le tourisme alternatif s’oppose-t-il au tourisme de masse ?

Je ne vais pas vous mentir, j’ai déjà participé à des voyages organisés par des gros voyagistes. Généralement, ces voyages se déroulent ainsi (je grossis volontairement le trait, mais c’est à peu près ça) : on visite au pas de course les sites incontournables avec un guide accompagnateur français, on fait la queue derrière d’autres groupes, on mange dans des restaurants et on dort dans des hôtels qui ne reçoivent que des groupes de touristes internationaux (d’ailleurs, on retrouve souvent les mêmes groupes). Parfois sur la route on s’arrête dans une boutique dont le vendeur n’attend que les cars de touristes pour donner une commission au guide. A la fin, certes on en aura pris plein les yeux, mais on aura fait pratiquement la même chose que tous les autres groupes et on aura probablement les mêmes photos. C’est ça le tourisme de masse.

rencontre locaux cusco perou

Le tourisme alternatif est une appellation assez générique qui désigne en fait de nombreuses autres formes de voyage comme le tourisme communautaire (retrouvez notre expérience de tourisme communautaire au Pérou), tourisme participatif, le tourisme durable, le tourisme équitable, le tourisme social, etc. Certaines agences de voyage comme Double Sens proposent des prestations dans cette logique de tourisme alternatif. N’hésitez pas à parcourir le site de l’agence pour en savoir plus sur le tourisme durable selon Double Sens. Ces formes de tourisme partagent certaines valeurs communes et notamment le fait d’impliquer davantage l’économie locale et les acteurs locaux. Bien sûr, ça ne vous empêchera pas de voir les sites incontournables, mais ça vous permettra aussi de sortir des sentiers battus et découvrir de nouveaux points de vue du pays que vous visitez.

Pourquoi privilégier le tourisme alternatif ?

Il faut bien se rendre à l’évidence, les vols sont de moins en moins chers, le nombre de touristes ne cesse de croître et les sites les plus visités ont du mal à supporter la cadence. Pourtant les retombées économiques ne profitent pas toujours aux populations locales. C’est pourquoi, si vous souhaitez que votre argent ne profite pas qu’à de grosses agences internationales, je vous recommande de passer par une agence de voyage qui met cette dimension solidaire au sein de ses valeurs. Si vous nous suivez déjà depuis un moment, vous savez que nous voyageons généralement avec notre sac à dos et que notre voyage se dessine généralement du jour au lendemain. Cela étant, il nous est déjà arrivé de faire appel à des agences locales pour organiser des excursions sur un jour ou plus. Lorsque ça arrive, nous nous renseignons toujours sur les agences afin de s’assurer de nombreux points, notamment sociaux et environnementaux et ça s’est toujours extrêmement bien passé. Nous ne l’avons toujours pas écrit, mais notre itinéraire de plusieurs jours à travers la jungle en Bolivie avec un guide local reste un de nos meilleurs souvenirs (même si j’étais assez malade à ce moment). Alors n’hésitez plus et foncez !

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cet article a une note moyenne de 4.9 / 5. Nombre de votes :

Comme cet article vous a plu ...

Peut-être aimeriez-vous nous suivre sur les réseaux sociaux ?

Désolé que cet article vous ai déplu

Vous pouvez nous aider à l'améliorer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *