Comment suis-je devenu accro au voyage ?


par

On écrit souvent nos récits de voyages et de volontariat, mais on écrit assez rarement sur ce qui a donné naissance à tout ça. Aujourd’hui, j’ai décidé d’écrire sur la passion du voyage qui m’habite et surtout, sur son origine.

Je ne sais pas si on naît avec la bougeotte ou si ce sont nos rencontres et notre environnement qui nous donnent envie de voyager, mais dans mon cas, mon environnement a clairement joué un rôle favorable au développement de mon goût pour le voyage !

Mes parents étaient déjà des baroudeurs bien avant ma naissance. Je me souviens lorsqu’ils évoquent, avec beaucoup de nostalgie, leurs anecdotes de voyage à l’autre bout du monde, au Pérou, en Indonésie, en Libye ou à la période à laquelle ils vivaient au Maroc.

Camping Car Hymer En VacancesMaintenant, que nous sommes aussi allés au Pérou, je réalise à quel point ça devait être plus aventureux de voyager dans les années 1970 qu’aujourd’hui. Les routes qui font déjà peur aujourd’hui, devaient être bien plus flippantes à cette époque !

Les hébergements et les transports en commun ne devaient pas non plus être aussi fréquents qu’ils le sont aujourd’hui. Ils n’avaient pas de GPS et encore moins de téléphone portable pour se repérer ou se renseigner sur les choses à faire et à voir dans le coin. Tout était plus « old school », s’il n’y avait personne à l’horizon, il fallait sortir la carte, le guide touristique (s’il y en avait) et la boussole. Et même s’il y avait des habitants autour d’eux, il y avait peu de chance qu’ils parlent autre chose que leur propre langue.

Bref, oui mes parents étaient déjà baroudeurs et ils le sont encore. Avant ma naissance ils avaient acheté un van dans lequel ils dormaient à 4, ma sœur, mon frère, mes parents puis à 5 avec moi quelques années plus tard. Lorsque j’ai eu 1 an, ils ont acheté un petit camping-car d’occasion pour plus de confort. Ce camping-car, ils l’ont encore et 30 ans plus tard, il roule toujours ! On y a même dormi dedans il y a quelques semaines avec Cécilia 🙂

Ce camping-car nous a amenés pratiquement partout en France et en Europe. Italie, Espagne, Portugal, Angleterre, Allemagne… Nous sommes même allés jusqu’à Stockholm, à plus de 1700km de chez nous. En passant bien sûr par les Pays-Bas et le Danemark. Mais ce n’est pas la plus longue distance que nous ayons parcourue, puisque nous sommes allés jusqu’à Palerme en Sicile, soit plus de 2200 km (aller) par la route (et un peu de ferry bien sûr) !

Dès que mes parents le pouvaient, ils nous emmenaient en voyage en camping-car. L’étape de préparation du voyage était toute aussi excitante. En plus de préparer nos affaires pour bien les ranger dans les casiers, je me souviens que nous allions régulièrement visiter une boutique d’accessoires pour camping-car. J’adorais voir les systèmes ingénieux qui permettaient d’apporter du confort dans un minimum de place et c’était bien nécessaire !

Finalement, à 5 dans moins de 15m², nous étions des « vanlifers » bien avant que ce terme ne devienne un hashtag populaire et c’est très probablement de là qu’est née ma passion du voyage !

Et vous, d’où cette passion vous est-elle venue ?

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cet article a une note moyenne de 4.9 / 5. Nombre de votes :

Comme cet article vous a plu ...

Peut-être aimeriez-vous nous suivre sur les réseaux sociaux ?

Désolé que cet article vous ai déplu

Vous pouvez nous aider à l'améliorer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *