Que faire à Puerto Lopez ?


Lorsque nous étions en Équateur, nous voulions avoir un aperçu de la côte. Nous avions entendu parler d’un endroit appelé « Galapagos du pauvre » à proximité d’un village du nom de Puerto Lopez. Ayant décidé de ne pas visiter les îles Galapagos, nous nous sommes laissés tenter par cette alternative. Il s’agit de l’Isla de la Plata. Un spot bien connu en Équateur pour y observer les baleines à bosse (Megaptera novaeangliae) qui profite des eaux chaudes pour se reproduire et élever leurs baleineaux. Néanmoins à Puerto Lopez, nous apprendrons qu’il y a bien plus que ça à faire. Farniente sur la plage de los Frailes, balade dans le village d’Agua Blanca ou barbotage dans les thermes au même nom.

On prend la température à Puerto Lopez

Lors de notre arrivée à Puerto Lopez, nous avons été « harponnés » par un rabatteur dès la sortie du bus. Il nous propose de rester dans différents hébergements, fatigués et n’ayant pas spécialement envie de chercher, on opte pour le moins cher et on le suit. L’hostel dans lequel il nous amène nous paraît tout à fait correct, on accepte, mais ce n’est pas fini…

Le même jeune homme veut également nous vendre des excursions, évidemment… On en discute un peu, il nous propose un tour à l’Isla de la Plata pour 35$ par personne. Il nous dit que normalement, c’est 40$ par personne, mais que comme c’est la basse saison, il nous fait une super promo. On se méfie et on décide de se promener dans le village le lendemain pour avoir une idée des prix des différentes agences.

On a bien fait, car sans même chercher à négocier quoi que ce soit, un type nous interpelle dans la rue pour nous proposer un tour à la « Isla de la Plata » pour 55$ pour 2. Pour être sympa avec notre rabatteur, qui a quand même pris le temps de nous emmener à l’hostel et nous expliquer les tours, on lui demande s’il accepte de nous le faire à ce prix et c’est ok pour lui. Nous partirons donc le lendemain matin pour l’Isla de la Plata aussi connue sous le nom des « Galapagos du Pauvre ». On vous explique un peu plus loin pourquoi ce surnom, qu’on n’affectionne pas spécialement.

puerto lopez equateur que faire

À retenir donc qu’il vaut mieux éviter de se précipiter vers une agence mais plutôt prendre le temps de comparer les prix puis négocier. L’astuce serait même d’y aller en fin d’après-midi, on complète le bateau, le vendeur fait un rabais et tout le monde est content.

Pendant ce temps-là, nous avons rencontré d’autres Français très sympas à l’hostel, ils sont là depuis quelques jours et ont quelques recommandations pour nous. Apparemment, il y a vraiment des visites intéressantes à faire dans les environs.

Observation des baleines

La saison d’observation des baleines depuis Puerto Lopez a lieu de mi-juin à septembre.  Pour pouvoir admirer ces beautés de la nature, vous devrez acheter un des tours proposés par de nombreuses agences du village de Puerto Lopez. En ne s’y prenant pas trop tard dans la journée, la veille pour le lendemain il est tout à fait possible de réserver un tour d’observation des baleines.

Le bateau se rend jusqu’à l’Isla de la Plata, il s’arrête une vingtaine de minutes dès qu’il croise une baleine. Un spectacle grandiose et inoubliable d’après les témoignages de certains équatoriens que nous avons rencontré. Et on n’en doute pas une seconde ! Ensuite vous réalisez la suite de l’excursion, c’est-à-dire, une promenade sur l’île de la Plata et une session de snorkelling. Sur le retour, on peut toujours espérer voir les baleines. Le prix annoncé par les agences est autour de 40$, à négocier sur place.

Il y a aussi l’option de faire un tour en bateau « Spécial baleine », qui comprend une observation des baleines qui se trouvent parfois à deux pas de la côte, une baignade autour de l’île de Salango avec masque et tuba (prix de départ à 30$). Malheureusement, nous étions en mars en Équateur nous n’aurons pas eu la chance de les apercevoir. On essayera de les voir en Colombie 🙂

Isla de la Plata ou les « Galapagos du pauvre »

L’isla de la Plata est ce qui nous a d’abord attirés vers Puerto Lopez. C’est depuis ce village que partent les excursions vers cette fameuse île. Beaucoup l’appellent les Galapagos du pauvre, car cette île partage certaines similitudes avec les Galapagos.

isla de la plata excursion equateur paysage tarif

Bien que la faune et la flore n’y soient pas aussi riches, c’est pourtant ce surnom qui a été popularisé par les guides de voyage… On peut quand même y voir de nombreux « Piqueros de patas azules » ou fous à pieds bleus, des frégates, mais aussi des tortues marines, des coraux, de nombreux poissons et des méduses (bon ça, c’est moins fun). L’île est aussi beaucoup plus proche du continent que les Galapagos, car il suffit d’une heure en bateau depuis Puerto Lopez pour y aller.

Le vrai nom de l’île, c’est donc « Isla de la Plata » ce qui signifie île de l’argent en français. Ce nom pourrait avoir 2 origines bien distinctes. Ou bien il ferait référence à un possible trésor enterré sur l’île par Francis Drake, ou bien il ferait plus simplement le lien avec la couleur de l’île couverte d’excréments d’oiseaux. En tout cas, personne n’a encore trouvé de trésor, vous pouvez toujours essayer 😉

Comment se déroule une journée d’excursion vers l’Isla de la Plata en dehors de la saison d’observation des baleines ?

On part de Puerto Lopez entre 9h et 10h (la fameuse ponctualité d’Amérique latine …), environ une heure plus tard on débarque sur l’île. Les deux guides nous proposent 2 options de sentier. Le premier permet d’aller un peu plus haut sur l’île, de voir plus de frégates et un super point de vue sur une partie de l’île. Le second sentier est plus facile, car presque plat et permet de peut-être voir plus de fous à pieds bleus et le bord de l’île. Mars n’étant pas dans la meilleure saison pour observer les fous à pieds bleus, nous optons pour le chemin des frégates.

En effet, de janvier à mars, c’est la période où les bébés des fous à pieds bleus grandissent puis prennent leur envol. En mars, il en reste encore quelques-uns, mais leurs parents partent leur chercher à manger. Difficile de les voir donc, mais pas impossible 🙂

puerto lopez isla de la plata equateur fou a pates bleues excursion

En revanche, les frégates sont bien là et par chance la période de reproduction commence. Les mâles sont posés dans des arbres ou sur des rochers et gonflent une poche rouge qu’ils ont sous le cou pour attirer les femelles. C’est assez impressionnant, on dirait qu’ils ont un ballon de baudruche au niveau du cou.

puerto lopez isla de la plata fregate equateur excursion

Nous aurons marché environ 2 heures en réalisant des pauses pour observer les oiseaux et en écoutant les explications du guide. Après une bonne marche en plein soleil, nous retournons au bateau pour déjeuner. On s’attendait à quelque chose de très basique et pas très bon, mais c’était plutôt pas mal et on a même eu droit à de la pastèque et de l’ananas. Bon par contre, la boisson, c’est cola et rien d’autre…

Après cette pause-déjeuner, on va faire un peu de snorkelling (1 petite heure) et tenter d’observer la faune marine. L’eau est assez trouble et il y a pas mal de profondeur. Nous esquivons quelques méduses, mais nous verrons quand même furtivement quelques beaux poissons et bien sûr, des coraux, plus faciles à observer.

Après ce petit rafraîchissement dans l’eau, c’est l’heure du retour.

Visiter Agua Blanca et ses eaux soufrées

Les Français que nous avons rencontrés à l’auberge nous ont recommandé d’aller à Agua Blanca, ils ont tellement aimé qu’ils y sont allés 2 jours de suite. Nous décidons alors de suivre leurs conseils.

Nous prenons le bus depuis Puerto Lopez et descendons au croisement qui va vers Agua Blanca. On passe un petit guichet de contrôle où nous devons payer 5$ par personne. Ça, peut paraître un peu cher juste pour aller se balader, mais ça inclut en fait d’autres services. En effet, une fois arrivés au village d’Agua Blanca, il y a un petit musée qu’on parcourt avec un guide. Le musée regroupe les différents artefacts retrouvés dans les environs d’Agua Blanca. On y voit notamment des urnes funéraires en céramiques et des nombreux objets de la vie quotidienne des premiers habitants de la région.

À la fin de la visite du musée, le guide nous accompagne à travers la forêt du parc national Machalilla juste à côté du village. On s’arrête devant un premier site qui présente des urnes funéraires trouvées sur place grâce à la pluie. Effectivement, les dernières fortes pluies de la région ont provoqué une hausse importante de la rivière et les berges se sont effondrées, laissant alors entrevoir ces urnes qui étaient enterrées là depuis des siècles.

Nous continuons à travers la forêt avec le guide et observons la faune, on a la chance de pouvoir observer plusieurs motmot, de magnifiques oiseaux au plumage vert, noir et bleu. Malheureusement, la forêt dense et le manque de lumière m’empêchent de faire une bonne photo avant qu’ils ne s’en aillent un peu plus loin.

motmot equateur observation oiseau aguas blancas

Cette petite promenade en forêt nous amène jusqu’à une source naturelle d’eau soufrée. La source a été captée pour en faire un bassin dans lequel on peut se baigner.

Le guide nous laisse alors ici en nous offrant un petit gobelet d’argile pour nous faire un masque. Ce sera le moment détente de la balade, bien qu’elle n’ait pas été si fatigante 🙂 On plonge alors dans cette eau à la forte odeur de soufre. Heureusement, l’odeur ne reste pas imprégnée (contrairement aux thermes de Caviahue-Copahue en Argentine). On en profite le lieu est absolu superbe puis on retourne sur la route.

Nous avons de la chance, un habitant du coin nous prend en stop et nous ramène jusqu’au croisement avec la route principale. Ensuite, il est facile d’attraper un bus pour nous ramener à Puerto Lopez. Pour info, il y a quelques points de restauration près des thermes avec des stands qui proposent des almuerzos (soupe+plat+jus de fruit) entre 3 et 5$.

puerto lopez therme aguas blancas equateur

 Comment aller à Agua Blanca ?

Depuis Puerto Lopez, il suffit d’attendre un bus qui va vers le nord (Machalilla ou Puerto Cayo par exemple) et demander au chauffeur s’il peut vous arrêter à l’entrée d’Agua Blanca. Normalement, il n’y a pas de problème et les chauffeurs ont l’habitude. Le trajet coûte 0,5$ par personne et ça prendra une quinzaine de minutes.

De là, vous pouvez marcher 4,6km ou prendre un taxi ou une mototaxi s’il y en a. Nous avons opté pour la solution la plus économique, de toute façon, il n’y avait pas de mototaxi quand nous y étions. Cela prend une heure pour arriver jusqu’à l’entrée du village mais c’est loin d’être le trajet le plus agréable du monde. Les taxis passent comme des fusées, il n’y a pas d’ombre et la chaleur est assez pesante.

Vous pouvez aussi prendre un taxi (autour de 15$ à partager avec d’autres touristes) directement depuis Puerto Lopez.

Piquer une tête à la plage de Los Frailes

La playa de los Frailes, ou « plage des frères » (frères religieux) en français, n’a pas grand-chose d’une abbaye. Il s’agit de l’une des plus belles plages d’Équateur ! Et pour cause, elle se trouve dans le parc national Machalilla. Elle est donc protégée de toute construction qui pourrait défigurer ce magnifique bout de côte. C’est une plage de sable blanc entourée de végétation. En pleine saison des pluies, les environs sont extrêmement verts et contrastent davantage avec le blanc de la plage et le bleu de l’océan pacifique.

Attention, l’accès est restreint (mais gratuit) à certaines heures, nous ne savions pas les heures avant d’y aller. Du coup on s’est pointés vers 15h alors qu’il faut quitter la plage à 16h… On a quand même pu profiter de la baignade. Après plus d’un an et demi passés à voyager dans des pays où l’océan est glacial, ça fait plaisir 🙂

La plage est très propre et on peut louer des parasols, plutôt pratique pour ceux qui, comme moi, crament facilement au soleil …

plage de los frailes puerto lopez equateur machalilla

 Comment aller à la plage de los Frailes ?

Pour aller à la plage de los Frailes depuis Puerto Lopez, c’est un peu comme pour aller à Agua Blanca. Il suffit d’attendre sur la route qu’un bus allant vers Puerto Cayo ou Machalilla passe et vous demandez au chauffeur de vous arrêter au croisement qui mène à la plage de los Frailes. Le bus coûte 0,50$ par personne et le taxi partagé 1$ par personne. De là, soit vous faites comme nous et vous marchez pendant 2,5km, soit vous prenez une mototaxi, soit vous faites du stop. Pour nous ça a marché au retour 🙂

Depuis le village de Machalilla, il y a aussi l’option d’emprunter un sentier qui traverse les bosquets secs et mène jusqu’aux plages de « la Tortuguita » puis la plage de « Los Frailes ». Ce sentier est long d’environ 4km.

Bonus !

Si vous assistez au coucher de soleil sur la plage de Puerto Lopez, restez un peu plus et vous aurez peut-être la chance de voir des vagues qui font de la lumière bleue ! Oui oui, on n’a pas halluciné, il y a en fait du plancton bioluminescent. Des micro-organismes qui produisent de la lumière la nuit. J’imagine que ce n’est pas toute l’année le cas, mais en tout cas, nous en avons vu fin mars. Lorsque la vague se brise avant d’arriver sur le sable, le haut de la vague s’illumine, c’est assez bluffant. Et aussi difficile à immortaliser en photo ou vidéo avec un appareil milieu de gamme. Voici un GIF de très mauvaise qualité, mais c’est tout ce que j’ai pu faire…

plancton bioluminescent puerto lopez equateur

NOS CONSEILS PRATIQUES

Où dormir à Puerto Lopez ?

Nous sommes restés dans une auberge de jeunesse du nom de « Playa Magica », elle n’est sur aucun site de réservation en ligne. Nous avons apprécié ses espaces communs avec hamacs, tables à l’ombre et sa cuisine plutôt grande. Si vous souhaitez réserver à l’avance (plutôt conseillé en haute saison), vous pourrez sûrement trouver quelque chose de cool par ici.

Comment aller à Puerto Lopez ?

  • Depuis Guayaquil, il y a des bus directs sinon, les environs proches de Puerto Lopez sont assez bien desservis par des bus tout le long de la côte.
  • Depuis Cuenca, il faut compter 8 heures de trajet où l’on passe obligatoirement par Guayaquil pour prendre un autre bus.

Dans la ville tout est faisable à pied, mais pour aller au terminal (assez excentré), le mototaxi sera nécessaire.

Infos sur les activités à faire à Puerto Lopez

  • Tous les sites dont nous parlons dans l’article sont visitables en bus à l’exception de l’Isla de la Plata.
  • L’accès au parc Machalilla via Agua Blanca coûte 5$ et inclut une visite guidée du musée, d’un sentier d’environ 2km et l’accès aux eaux thermales soufrées. N’oubliez pas votre maillot de bain 😉
  • L’accès à la plage de Los Frailes est gratuit, mais il faut sortir de l’eau à 16h. Le parc ferme à 17h.

Site utile

Parc National Machalilla

Partager sur Pinterest :

pi puerto lopez
Que faire à Puerto Lopez ?
4.7 (93.33%) 3 votes

Cet article vous a plu ? Un petit partage nous le fera savoir et nous encouragera à enrichir ce blog :)

Commentaires

  1. Salut les zamis,

    Votre article, nous fait revivre notre expérience à Puerto Lopez où nous avions fait pratiquement les mêmes choses. A la différence avec vous, c’est que nous avions payé 40$ / personne pour la Isla de la Plata.

    • Salut Thierry,

      Oui en effet, comme il s’agissait d’une visite hors saison des baleines le prix diffère 😉
      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *