La Sierra de las Quijadas, une belle découverte


Le parc National Sierra de las Quijadas se situe dans la province de San Luis, peu connu et pourtant magnifique, nous a offert de belles images. Le parc couvre plus de 1500km² de paysages arides et de formations rocheuses intrigantes. Bien que cela paraisse peu probable aujourd’hui, ces formations sont dues au passage de l’eau il y a des millions d’années.

De San Luis au parc National Sierra de las Quijadas

Pour visiter le parc National Sierra de las Quijadas, nous prévoyons de partir de San Luis, la capitale. De là partent régulièrement des bus se rendant à San Juan. On se renseigne, ces bus peuvent nous arrêter devant l’entrée du parc sans problème, mais attention, pas tous (voir conseils pratiques). On prend l’aller, on avisera plus tard pour le retour si on peut rentrer en stop. Nous partons donc le lendemain à l’aube pour pouvoir profiter pleinement du parc. D’après notre guide de l’Argentine, les départs des sentiers du parc se trouvent à 6km de l’accueil.

Parc-National-Sierra-de-las-Quijadas-province-de-San-Luis-Argentine-entree-du-parc

Le bus nous dépose sur la route, et nous marchons près d’un kilomètre avant de rencontrer l’entrée du parc. On va à la rencontre des gardes-parcs pour se renseigner sur les différents sentiers. Il y en a 5 au total. Deux se découvrent seulement avec visites guidées, trois sont en accès libre, mais l’un d’entre eux nécessite de s’enregistrer auprès des gardes-parc. Nous optons pour les sentiers en accès libre. On s’enregistre pour le sendero « guanacos », nous devrons donc repasser pour avertir que nous ne nous sommes pas perdus 🙂

Parc National Sierra de las Quijadas province de San Luis Argentine carte des sentiers mapa de los senderos randonnee marche

Le sentier des guanacos sans guanaco

En sortant de l’accueil, c’est là qu’il faut marcher 6km jusqu’aux sentiers ou faire du stop. On choisit de marcher et de tenter le stop au passage des voitures. On a de la chance, on fait à peine quelques mètres et on rencontre un couple argentin très aimable qui nous emmènera jusqu’aux sentiers avec leur voiture. Génial, on vient d’économiser 1h30, ça nous laissera plus de temps pour découvrir les sentiers du parc. On commence donc immédiatement par le sentier Guanacos. Il paraît qu’on peut s’y perdre facilement et c’est assez vrai, un moment d’inattention et vous perdez de vue le chemin. Heureusement, le sentier n’est pas très long, il mesure seulement 5km aller-retour. Deux heures suffisent amplement pour le parcourir avec de nombreuses pauses photos. En revanche, il faut bien penser à prendre suffisamment d’eau, de la crème solaire et de quoi se couvrir la tête, car le soleil tape fort, même en plein hiver. Au bout de cette petite randonnée, nous sommes récompensés par un magnifique point de vue sur ce que la nature a fait de ce parc National. Des canyons creusés par d’anciens cours d’eau dans un grès rouge, c’est impressionnant !

Parc-National-Sierra-de-las-Quijadas-province-de-San-Luis-Argentine-Cecilia-marche-sur-le-sentier
Parc-National-Sierra-de-las-Quijadas-province-de-San-Luis-Argentine-plantes-adaptees-climat-aride
Parc-National-Sierra-de-las-Quijadas-province-de-San-Luis-Argentine-plante-grasse-adapte-climat-aride

Nous aurons droit à la visite des quelques condors et quelques autres espèces de vautours qui profitent des courants d’air chaud pour planer.

Le bien nommé sentier des « miradores »

On retourne au parking d’où partent les sentiers pour enchaîner sur le sentier des « miradores ». Il s’agit d’une boucle plutôt courte d’environ 1,5km. On peut admirer le parc depuis plusieurs points de vue qui donnent dans différentes directions. On se promène, on prend quelques photos, on profite (trop) du soleil.

Parc-National-Sierra-de-las-Quijadas-province-de-San-Luis-Argentine-chemin-sentier-des-miradores

On termine par le dernier et le plus petit sentier en accès libre, le « sendero del mirador norte ». Visiblement, la personne qui a choisi les noms des sentiers était très inspirée (un peu comme nous, avec les titres de cet article…). Ce chemin passe à travers une végétation d’arbustes épineux, adaptés à ce climat semi-désertique. Des panneaux présentent les différentes espèces végétales que nous croiserons. Nous arrivons au mirador, prenons quelques photos et sur le retour, nous tombons sur des maras (lièvres de Patagonie) allongés à l’ombre des arbustes. Nous passons doucement pour ne pas les effrayer, mais on dirait qu’ils ont l’habitude des visiteurs, car le chemin passe vraiment près d’eux et ils ne semblent pas dérangés.

Nous reprenons le chemin de 6km menant à la route principale en tentant de faire du stop. Nous aurons un peu moins de chance qu’à l’aller, mais quand même. Au bout de 3km, une voiture nous dépose à l’entrée du parc où nous devons signaler aux gardes-parc que nous sommes bien rentrés du sentier Guanacos. Nous attendons le bus sur la route en faisant du stop, car il est 16h et le bus ne devrait pas passer avant 18h. Il n’y a pratiquement aucune voiture et aucun bus non plus. Au bout d’un long moment à cuire au soleil, une voiture sortant du parc passe au ralenti devant nous. Une femme nous dit qu’ils vont manger au restaurant juste à côté et que si nous sommes toujours là quand ils ont fini, ils passeront nous prendre. Cool ! On continue quand même à faire du stop au cas où, mais ce sera finalement le couple du restaurant qui nous prendra. Deux médecins argentins très sympas, en vacances pour un tournoi de foot interhôpital. Eh oui, le foot, c’est sacré en Argentine 😉

Ainsi s’achève notre visite du parc national Sierra de las Quijadas. Nous n’avions jamais entendu parler de ce parc avant d’arriver en Argentine et pourtant, il vaut le détour. Sa faune, sa flore, ses formations rocheuses intrigantes et ses nombreux points de vue en font un magnifique parc.

Nos conseils pratiques

Visite

  • Tarif parc : 250 pesos pour les étrangers, 120 pesos tarif national que vous pouvez faire valoir si vous avez un visa PVT Argentine 😉
  • Horaires du parc : de 8h00 à 20h00 en été et de 9h à 19h en hiver.
  • D’après des touristes argentins, la visite guidée qui vous mènera à des traces de dinosaure, le sendero « Las Huellas », est jolie, mais vous ne verrez qu’une petite trace de patte de dinosaure. Ne vous attendez pas à voir des empreintes de dinosaure en pagaille. Il coûte 200 pesos par personne pour 3km.
  • Pensez à prendre de bonnes chaussures pour le sentier « los Guanacos ».

Logement

  • Le parc dispose d’un camping gratuit ombragé à mi-chemin entre l’entrée du parc et le départ des sentiers.
  • San Luis semble être le meilleur point de chute avant de visiter la Sierra de las Quijadas, mais vous pouvez aussi opter pour San Juan un peu plus loin au Nord-Ouest.

Transport

  • Le bus de San Luis à San Juan peut vous déposer sur la route à l’entrée du parc national Sierra de las Quijadas pour 132 pesos par personne en septembre 2016.
  • Le bus de 7h15 ne dessert pas le parc, on peut prendre celui de 8h05 avec la compagnie Autotransportes San Juan Mar Del Plata. Il arrive au parc à 9h25.
  • Si vous n’êtes pas véhiculés, n’hésitez pas à faire du stop entre l’entrée et le départ des sentiers (et inversement), ça vous fera gagner du temps pour profiter pleinement du parc. Le trajet dure environ 20min en voiture pour les 6km.

Lien utile

La page du parc national Sierra de las Quijadas sur le site des parcs nationaux argentins.

sierradelasquijadas
La Sierra de las Quijadas, une belle découverte
4.9 (97.5%) 8 votes

Cet article vous a plu ? Un petit partage nous le fera savoir et nous encouragera à enrichir ce blog :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *