Tierradentro : explorations archéologiques souterraines


par

Tierradentro est le second site archéologique majeur de la Colombie. Ces ruines se trouvent à environ 150km de San Agustin et ses centaines de statues monolithiques. Pourtant les découvertes archéologiques de Tierradentro sont complètement différentes, on retrouve également des statues, certes, mais aussi et surtout, plus de 160 hypogées datant du 7ème au 10ème siècle de notre ère. Les hypogées sont des tombes souterraines qui servaient généralement à enterrer les personnes de haut statut social. De nombreuses civilisations ont eu recours aux hypogées et les plus connues sont certainement celles de la Vallée des Rois en Égypte. Tierradentro est en quelque sorte son équivalent colombien. Ce parc archéologique est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995.

Tierradentro, un accès chaotique

Après avoir visité San Agustin, nous avions hâte de nous rendre à San Andrès de Pisimbala, le village le plus proche des ruines archéologiques de Tierradentro. Nous y découvrirons une autre facette des civilisations préhispaniques de la région. L’accès n’a pas été très compliqué, mais assez inconfortable et long (j’en parle plus en détail dans nos conseils pratiques plus bas).

Une fois arrivés sur place, nous cherchons un logement et la tâche s’est avérée plus compliquée que prévue. Dans le village, il n’y a que 2 maisons qui proposent des lits, l’un est fermé et l’autre est particulièrement sale. Nous ne cherchons pas le luxe et le confort, mais là, on avait assez peu confiance, les chambres ne disposaient même pas de porte… Bref, on demande aux habitants s’il y a d’autres logements dans le coin et il s’avère que près du musée, 2km plus bas sur la route, il y a quelques hébergements. C’est parti, on en visite un assez sommaire et plutôt cher en comparaison des services offerts, puis un autre qui propose de l’eau chaude dans la douche pour la moitié du prix de la chambre précédente. Il a su comment nous parler et on a le sourire rien qu’à l’idée de prendre une douche bien chaude.

Fatigués par cette première journée entre un long trajet acrobatique et notre déambulation dans le village, nous irons nous coucher sans visiter quoi que ce soit. On en profitera mieux le lendemain en étant reposés.

Que voir à Tierradentro ?

Le musée archéologique de Tierradentro

On commence la journée par le musée archéologique de Tierradentro. Non seulement parce que c’est là qu’on achète le billet d’entrée pour les autres sites, mais aussi parce que ça nous permettra d’obtenir plus d’informations sur cette civilisation. Le musée présente une belle collection de statues et céramiques découvertes dans les environs. On y découvre aussi quelques outils et vêtements traditionnels des habitants de la région. Il y a également des explications sur les hypogées qui nous seront bien pratiques pour mieux comprendre les sites que nous allons ensuite visiter.

Musée Archéologique Et Ethnographique De Tierradentro En Colombie

Un petit musée pour en savoir plus sur les habitants de Tierradentro

Alto de Segovia

L’Alto de Segovia se trouve à environ 800 mètres du musée, on y monte par un chemin agréable entre la végétation. C’est le site le plus impressionnant des environs, il se trouve au sommet d’une colline depuis laquelle on peut admirer la vallée verdoyante. Il y a plus de vingt hypogées ouverts au public. Ces tombes sont très bien protégées et les accès sont ouverts uniquement lorsqu’il y a des visiteurs. Pour visiter chaque hypogée, on descend par un escalier étroit et raide. Les escaliers sont souvent différents, certains sont droits avec des marches étroites et décalées, d’autres escaliers descendent en rond le long de la paroi rocheuse. Certaines tombes se trouvent à plus de 6 mètres sous le sol, inutile de vous dire qu’il vaut mieux ne pas être claustrophobe ;).

Un Escalier Pour Accéder à Un Hypogée De Tierradentro à L'alto De Segovia

Un exemple d’escalier qui permet d’accéder aux hypogées

Une fois en bas, on ne peut pas circuler librement dans l’hypogée et ceci afin de le protéger des dégradations. On admire donc les sculptures et peintures depuis l’entrée, mais avec une bonne lampe torche, ça suffit largement. On peut visiter plus de vingt tombes, cependant, sous les conseils avisés du gardien, nous visitons les plus intéressantes. En effet, certaines ne sont que peu décorées ou ont été dégradées. En visitant chaque hypogée, il y a de quoi y passer au moins 2h.

Hypogée De L'alto De Segovia Avec Peintures Et Sculptures Sur Les Colonnes à Tierradentro

Peintures et sculptures ornent cet hypogée

Hypogée Ornée De Peintures Sur L'alto De Segovia à Tierradentro En Colombie

Les couleurs sont très bien préservées !

Plan De Coupe D'un Hypogée De Tierradentro En Colombie

Voilà à quoi ressemble un hypogée vu de côté

Alto del Duende

L’Alto del Duende se situe à environ 700 mètres de l’Alto de Segovia, il suffit de continuer par le même chemin. Environ 15 minutes après avoir quitté le précédent site, nous arrivons à l’Alto del Duende, où l’on peut visiter 5 hypogées. Tous ces hypogées sont ornés de peintures et l’un d’entre eux a particulièrement intéressé les archéologues. Sa structure similaire à celle d’une maison laisse penser que les hypogées seraient en fait l’équivalent des maisons de la surface, mais pour les défunts. Malheureusement, ces hypogées ne sont pas très bien conservés. Néanmoins, au regard des traces de peinture, ça devait être quelque chose de très impressionnant.

Vue Depuis L'alto Del Duende à Tierradentro En Colombie

Ça c’est de la vue !

El Tablon

Nous poursuivons notre route vers El Tablon qui se trouve à un peu moins de 3 kilomètres de l’Alto del Duende. Nous y arrivons en 1 heure, après avoir fait quelques photos des montagnes alentours. Le site d’El Tablon permet d’admirer quelques statues monolithiques découvertes dans les environs. Ces statues ont des similarités avec celles que l’on a pu voir à San Agustin, mais le style est différent. On vous laisse vous faire votre avis :

Statue Monolithique Antropomorphe D'el Tablon à Tierradentro

Une statue du site El Tablon à Tierradentro

Alto de San Andrès

Après avoir quitté El Tablon, nous rejoignons le village de San Andrès de Pisimbala en une vingtaine de minutes. Depuis le village, en vingt minutes également, il est possible d’aller jusqu’à l’Alto de San Andrès où se trouvent d’autres hypogées, dont un à ciel ouvert qui a dû s’effondrer à cause des infiltrations d’eau. Cette fois-ci, nous passons notre tour pour revenir à notre hébergement.

Alto De San Andres A Tierradentro En Colombie

Hypogée à ciel ouvert – ©Aliman5040

Alto del Aguacate

À 2,7km du musée et via une montée assez raide se trouve l’Alto del Aguacate. Depuis le village de San Andrès de Pisimbala, ce site se trouve à 3,6km. Pour les plus courageux, le lieu présente de nombreux hypogées réalisés le long de la crête d’une montagne. L’endroit est assez impressionnant, il contient plus de 60 tombes dont une quarantaine sont ouvertes et seulement une poignée sont visitables. Malheureusement, beaucoup d’entre elles ont été pillées ou dégradées.

Alto Del Aguacate A Tierradentro En Colombie

Les hypogées se profilent sur la crête de cette colline – ©Carlos E Duarte

Tierradentro est un site phare de la culture préhispanique en Colombie. L’accès n’est pas des plus simples, mais si vous avez un peu de temps ou que vous êtes particulièrement intéressés par l’archéologie alors foncez, c’est quelque chose que vous ne verrez nulle part ailleurs ! Le paysage est une petite merveille, l’agriculture n’étant pas très développée, la végétation reste abondante et sauvage. On ne se lasse pas des énormes bambous Guadua qui longent les torrents et rivières de la région.

Nos conseils pratiques

Où dormir à Tierradentro ?

À l’heure où j’écris cet article, il n’y a toujours aucun hébergement réservable sur internet. Après avoir bien cherché sur place, nous avons trouvé une petite chambre dans un patio agréable à l’hospedaje Ricabet (30 000 pesos pour une chambre double), à quelques minutes du musée archéologique de Tierradentro.

 

Où manger à Tierradentro ?

Il y a une seule auberge dans le village de San Andrès de Pisimbala. Il propose des formules déjeuners avec une cuisine simple, mais efficace pour 11000 pesos par personne.

 

Comment aller à Tierradentro depuis San Agustin ?

Si vous venez de San Agustin, il faut d’abord aller à Pitalito (6000 pesos par personne). Il s’agit d’une camionnette qui propose des sièges à l’intérieur et à l’arrière. Le trajet prend un peu moins d’une heure pour arriver à destination.

Ensuite, de Pitalito à La Plata (28000 pesos par personne) avec un minibus peu fréquent. Nous avons pris celui de 8h30. La route étant de très mauvaise qualité et en travaux, le trajet prend 4 heures. S’il n’y a pas tout de suite de bus direct entre Pitalito et La Plata, il y a aussi la possibilité de prendre une navette de Pitalito à Garzon, puis Garzon à La Plata. Il faut bien demander l’arrêt se trouvant au centre de La Plata, là où se trouvent les compagnies allant à San Andres.

Enfin de La Plata à San Andrès de Pisimbala (13000 pesos par personne), en minibus ou en Jeep, le trajet dure un peu plus d’une heure.

 

Comment aller à Tierradentro depuis Popayan ?

Si vous venez de Popayan, il existerait un bus direct, mais ça peut être très variable selon les glissements de terrain qui ne sont pas rares dans la région. Le départ est normalement prévu à 10h30. Lorsque nous y étions, la route était coupée.

 

Comment aller à Tierradentro depuis Bogota ?

En venant de Bogota, il existerait des bus directs entre Bogota et La Plata (au moins 8h de trajet). Sinon, on peut prendre un bus en direction de Neiva pour ensuite aller à La Plata. Les départs sont bien plus fréquents.

Depuis La Plata, les départs sont assez irréguliers pour aller à San Adrès de Pisimbila puisque l’on peut parfois attendre que les places soient toutes occupées. Au total depuis Bogota, il faut compter au moins 10h de route.

Quoi qu’il en soit, de La Plata à San Andrès de Pisimbala, il faudra s’accrocher. On peut voyager à l’arrière d’une Jeep sur des bancs prévus pour 6 personnes. Sur le trajet inverse, nous avons fait le trajet en compagnie de 11 personnes à l’intérieur, 2 sur le toit et 3 (dont moi) qui s’accrochaient à l’arrière de la Jeep, debout sur le pare-chocs. Sur un trajet de plus d’une heure dans des routes de montagnes, je peux vous dire que ça fait les bras 🙂

 

Que faire à Tierradentro ?

Je ne vais pas vous le cacher, à part visiter les sites archéologiques, il n’y a pas dix mille choses à faire. Mais rien qu’avec ça, il y a de quoi vous occuper pour 1 très grosse journée avec un bon rythme, voire 2 jours.

Passeport Tierradentro : pour visiter les différents sites de Tierradentro, il faut acheter une sorte de passeport valable 2 jours et qui permet de rentrer sur l’ensemble des sites. En 2019, ce passeport coûte 50 000 pesos par personne (environ 14€).

Ce que vous devez impérativement savoir :

  • Tout est très bien indiqué aussi bien sur les sites archéologiques que sur les chemins pour aller entre chaque site.
  • Pensez à prendre une lampe torche. Sur place, le gardien nous en avait prêté une plus puissante que celles que nous avions, mais lorsqu’il y a d’autres visiteurs, c’est plus compliqué (ce qui doit être assez rare cela dit).
  • N’hésitez pas à prendre un peu de nourriture avec vous. L’épicerie du coin n’est pas très bien fournie ni très souvent ouverte et il n’y a pas un vaste choix de restaurants.
  • Il n’y a pas de banque

Épinglez sur Pinterest :

Visiter Les Hypogées De Tierradentro En Colombie

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cet article a une note moyenne de 4.9 / 5. Nombre de votes :

Comme cet article vous a plu ...

Peut-être aimeriez-vous nous suivre sur les réseaux sociaux ?

Désolé que cet article vous ai déplu

Vous pouvez nous aider à l'améliorer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *