Explorez le site Chavin de Huantar


Chavin de Huantar c’est un des nombreux sites péruviens inscrits au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Rien que ça ! Un site qui avait pour rôle d’accueillir des cérémonies religieuses de la culture Chavin et un lieu d’échange entre les marchandises de la jungle et de la côte. Sur place, vous en apprendrez bien plus sur l’histoire incroyable de ce site. En attendant de vous y rendre, vous pouvez lire notre expérience sur cette excursion de groupe avec une agence de Huaraz.  Partir en groupe dans un minibus et qui plus est, pendant les vacances scolaires nationales ce n’est pas vraiment notre tasse de thé. Mais voilà, finalement, il s’avère que c’est le plus simple pour s’y rendre et pour bénéficier d’un guide lors de la visite du site. Nous optons un peu malgré nous pour l’excursion avec une agence. Nous vous décrivons ce que l’excursion comprend et nos impressions.

Une pause généreuse en couleurs

Départ à 9h, enfin la ponctualité péruvienne ajoutera son grain de sel, nous partirons de Huaraz à 10h. Trois heures de bus nous attendent pour atteindre Chavin de Huantar. Le trajet est ponctué d’un arrêt d’une vingtaine de minutes. Nous nous arrêtons tout d’abord à la lagune Queroccocha située à 3 980 m d’altitude et à 57 kilomètres de Huaraz. Nous avons de superbes rayons de soleil, ce qui nous permettra de profiter de toute la splendeur des couleurs de la lagune. Cette lagune est un haut lieu de la pêche des environs.

huaraz-lagune-Queroccocha-chavin-de-huantar

Visiter le site de Chavin de Huantar

Nous débarquons sur le site où nous nous acquittons d’un droit d’entrée (15 soles par personne, soit 3,7€ environ). La visite commence par l’un des musts de la visite : la stèle de Raimondi. Content de voir cette fameuse stèle en face de nous, au bout de quelques secondes, le guide nous apprend qu’il s’agit en fait d’une copie. Nous aurions peut-être dû prendre une photo de notre tête à ce moment-là…

La vraie stèle de Raimondi se trouve au musée National d’archéologie, d’anthropologie et d’histoire du Pérou situé à Lima. C’est ballot, cette stèle était l’une des raisons de notre visite et il y a une semaine nous étions à Lima. Bref, ce n’est pas grave, nous verrons, lors la suite de notre visite, d’autres objets archéologiques remarquables.

stele-raimondi-chavin-de-huantar-tourisme

Néanmoins, cette reproduction permet au guide d’évoquer l’incroyable histoire de la découverte de cette stèle. Imaginez Antonio Raimondi, explorateur italo-péruvien, dans les années 1850 à la table d’un paysan du coin (ce paysan s’appelait Timoteo. Coïncidence ?). Il était venu explorer et étudier les alentours du site qu’on appelle aujourd’hui Chavin de Huantar. Entre la soupe et le plat (ok ça je l’imagine), l’explorateur trouve que la table où il mange est bien imposante et de belle qualité. Il s’agit d’une énorme pièce de granite polie mesurant plus de 2 mètres. Il pose ses mains sur les deux faces du granit… il sent des gravures se glisser sous ses doigts. Il demanda au paysan de relever la table et il découvre une multitude de motifs gravés. La stèle représente un dieu appelé « Dieu aux sceptres » symbolisant la fertilité et la terre.  Plus tard, la fameuse stèle portera le nom de l’explorateur.

Nous passerons plus d’une heure et demie à écouter et apprendre l’histoire passionnante de Chavin de Huantar (1500 av. J.-C à 300 av. J.-C). Un temple qui a subi plusieurs extensions au cours de son histoire. Ce temple avait en théorie deux fonctions principaux : un centre cérémoniel et un lieu de transit/d’échange de marchandise entre la côte et la jungle.

visiter-excursion-chavin-de-huantar-

Les objets incontournables de la visite sont les « Cabezas clavas » (des têtes enchâssées), le « Lanzon » (sorte de gigantesque lance) et les colonnes gravées du « Nouveau Temple ». Une cinquantaine de têtes enchâssées ornaient le temple. À ce jour, seule l’une d’entre elle reste figée sur la façade.  On peut observer les autres de plus près et présentant un très bon état de conservation au musée Chavin de Huantar.  Le Lanzon, c’est incroyable. Nous étions scotchés ! Le Lanzon c’est la divinité principale du site, représentant le culte de la fertilité. Ce monolithe mesure 4,5 mètres et est sagement protégé par le vieux temple. On y accède via une petite galerie de la largeur d’une personne, le monolithe est éclairé, on jette un coup d’œil et on dégarpille pour laisser passer les touristes qui font la queue.

cabeza-clavo-chavin-huantar-visiter-peru
chavin-de-huantar-site-archeologique
colonne-nouveau-temple-chavin-de-huantar-archeologie

Le Musée du site archéologique Chavin de Huantar

Nous terminerons de visiter le site avec une seule envie : celle de visiter le musée. Seulement voilà, la pause déjeuner est annoncée par le guide. Il était bien 15 heures passé… Bien évidemment, le bus nous dépose dans un restaurant proposant des plats aux prix bien supérieurs à ceux pratiqués généralement au Pérou et bien sûr, éloigné du village histoire de ne pas aller voir ailleurs. Ceci dit, nous étions à deux pas du musée. Nous décidons de nous diriger vers le musée et de commencer la visite seuls. Le musée présente une large collection de la culture Chavin, présentant un grand nombre de pierres sculptées, d’instruments à vent et des céramiques. Pendant près d’une heure, nous ne sommes pas lassés d’observer sous toutes les coutures les cabezas clavas. Un très beau musée en somme !

chavin-de-huantar-cabeza-de-clavo-museo
clavo-cabeza-perou-chavin-de-huantar
visiter-musee-chavin-de-huantar
stele-culture-chavin-huaraz

Nous attendrons ensuite que le groupe passe à son tour (au pas de course) dans les différentes salles du musée pour enfin reprendre la route du retour. Près de 2h30 de route nous attendent, toutes ces émotions face à l’ampleur des pièces exposées et à l’histoire fascinante de ce site archéologique nous auront exténués.

On repart autour de 17h, plutôt satisfaits de notre visite. D’autant plus que le site archéologique Chavin de Huantar se situe dans un environnement naturel assez magique et que la visite du musée a été une belle surprise.

NOS CONSEILS PRATIQUES

Hébergement

Nous avons visité Chavin de Huantar depuis Huaraz car on y trouve une offre importante d’hébergements. A Chavin de Huantar, ils se font nettement plus rares :/

Transport

Nous avions exploré les différentes options pour se rendre à Chavin de Huantar. Nous apprenons qu’il y a 3 possibilités :

  • Excursion à la journée avec une agence de voyages locale. Celle-ci inclut le guide (tout le long du trajet, sur le site Chanvin de Huantar et dans le musée), plusieurs arrêts sur le trajet et le transport bien évidemment.
  • 3 jours de marche depuis le village de Olleros situé à une trentaine de minutes en voiture depuis Huaraz. Plus d’information concernant cette randonnée sur Wikiloc.
  • Bus locaux. S’y rendre en une journée c’est un peu le marathon et surtout on passe beaucoup de temps dans le bus pour au final rester peu de temps sur le site de Chavin de Huantar. En deux jours, cela reste davantage réalisable.

Excursion

Le coût de l’excursion est de 35 soles par personne, soit environ 8,75€ . L’entrée du site coûte 15 soles et inclut l’accès au musée.

Nous sommes passés par l’une des agences de voyages de la ville de Huaraz. Nous ne souvenons plus du nom de l’agence, mais de toute façon, les agences travaillent toutes ensemble. C’est-à-dire, qu’au final, tous les touristes qui souhaitent se rendre à Chavin de Huantar le même jour, sont réunis via les différentes agences de la ville dans le même bus.

Lors de l’achat de notre ticket à l’agence de voyages, le vendeur nous promettait un guide parlant espagnol et anglais. Étant donné qu’il n’y avait aucun touriste anglophone dans le groupe, la visite a eu lieu en espagnol, mais on imagine que le guide parle aussi l’anglais.

Repas

Au Pérou, on mange un menu (soupe + plat+ boisson) entre 4 et 10 soles. Le restaurant où le bus nous avait déposés proposait la portion de riz à partir de 15 soles. À vous de voir. Il vaut mieux se préparer un petit sandwich 😉

Lien utile

Informations concernant le site archéologique Chavin sur le site internet de l’UNESCO 

Partager sur Pinterest :

pinterest-chavin
Explorez le site Chavin de Huantar
5 (100%) 2 votes

Cet article vous a plu ? Un petit partage nous le fera savoir et nous encouragera à enrichir ce blog :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *