Comment obtenir son visa PVT Argentine ?


Le PVT Argentine, Visa Vacances Travail ou WHV pour les anglophones, nous a semblé être une solution pertinente pour voyager tranquillement en Argentine et éventuellement financer un bout de ce voyage. A travers cet article, nous avons pris le temps de vous expliquer en quoi consiste ce PVT, mais surtout de vous détailler les différentes démarches à entreprendre en vue de son obtention.

Dernière mise à jour : septembre 2017. 

Il est maintenant clairement défini que l’âge limite est celui de 30 ans, pas un jour de plus. Si vous avez 30 ans et 1 jour, il est trop tard …

Dernière mise à jour : mai 2017. 

Autre bonne nouvelle ! Le rendez-vous à l’ambassade pour le PVT Argentine n’est plus obligatoire ! Il vous faudra toutefois envoyer votre passeport par voie postale. Evidemment, pour ça, n’hésitez pas à utiliser un service sécurisé. Pour quelques euros de plus, ça vous évitera de potentiellement faire refaire votre passeport.

Dernière mise à jour : juillet 2016. 

Bonne nouvelle ! Depuis le 1er juin 2016, il n’est plus nécessaire de faire traduire ses documents ni de faire apostiller l’extrait de casier judiciaire. En revanche, l’âge limite passe de 30 ans et 364 jours à 29 ans et 364 jours. Il paraît cependant, d’après divers échos, que les personnes de moins de 31 ans auraient toujours leur chance, il faut tenter.

Le PVT Argentine en quelques mots

Tout d’abord, PVT est l’acronyme de Permis Vacances Travail. Il s’agit d’un visa d’un an permettant de voyager et travailler en toute légalité pendant toute la durée de votre séjour. Le PVT n’impose aucun minimum de travail pour valider son obtention. Vous pouvez travailler, mais n’y êtes pas obligés.

Et le quota dans tout ça ?

Le PVT Argentine est accessible depuis 2012 et le nombre de places est limité à 500 personnes par an. Une fois le quota atteint, il faudra attendre le 1er janvier de l’année suivante pour faire sa demande. Si ça peut vous rassurer, il n’y a qu’en 2014 que le quota a été atteint et il est prévu qu’il soit augmenté dans les années à venir. En 2015, le quota a été de 700 au total car des places ont été ajoutées en cours d’année.

Quelles sont les conditions d’obtention ?

 Etre âgé de dix-huit 30 ans (à 30 ans et 1 jours il sera trop tard) lors du dépôt de la demande de visa
Sorry les trentenaires ! Il paraît cependant que les moins de 31 ans auraient leur chance. (Ce n’est plus le cas depuis septembre 2017). Sinon vous pouvez toujours tenter le Canada (35 ans max !)

 Ne pas avoir déjà bénéficié antérieurement de ce programme

Ne pas être accompagné de personnes à charge 

Avoir un passeport français en cours de validité

Disposer de ressources financières (minimum de 2 500€)

 Être en bonne santé

 Ne pas avoir d’antécédents pénaux

Réalisation du dossier pour le PVT Argentine

Rentrons dans le vif du sujet ! La préparation des papiers administratifs n’est pas une phase très joyeuse de ce dossier et peut parfois être un moment stressant : peur d’oublier quelque chose, de ne pas être dans les temps pour rendre le dossier, des frais liés à l’obtention des papiers… On vous explique en détail les préparatifs liés à la réalisation du dossier en vue d’obtenir le PVT Argentine ! Nous vous conseillons de prendre le temps de lire ces informations, notamment pour prendre en compte l’ensemble des délais d’obtentions de chaque document et des nouvelles consignes mises en places (lors du rendez-vous)

Les documents à réunir :

On vous laisse feuilleter notre petit dossier reprenant les pièces à fournir, les délais pour obtenir les documents et les coûts éventuels. Une fois les documents réunis, il s’agira de faire traduire vos documents en espagnol… On vous en dit plus, dans la suite de l’article.

  • Une lettre de motivation

La lettre de motivation doit permettre de se présenter brièvement, d’expliquer son projet global de voyage et d’indiquer les domaines dans lesquels on souhaite s’investir d’un point de vue professionnel. Il ne faut pas hésiter à se vendre, expliquer quels seraient les bienfaits de ce voyage (pendant et après le voyage) et les compétences que vous êtes susceptibles d’apporter pour l’Argentine et pour vos éventuels futurs employeurs par exemple. L’idée n’est pas d’indiquer que vous allez travailler pour telle ou telle entité, mais de donner une vague idée de votre projet à l’ambassade. Attention ! Ce PVT n’est pas un visa travail uniquement, il faut donc penser à bien accentuer le côté voyage et ne pas faire une simple lettre de motivation pour un job.

Une lettre de motivation est propre à chacun et à ses envies. Néanmoins si cela peut vous inspirer où vous aider à commencer, ci-dessous quelques extraits de la lettre de motivation de Cécilia.

Présentation : « Récemment diplômée de xxx, je souhaite, avant de rentrer dans la vie active en France, pouvoir découvrir et vivre en Argentine. L’Argentine m’attire par la diversité de ses paysages, ses villes culturelles, et par la rencontre de ses habitants. J’aimerai prendre le temps de découvrir l’Argentine grâce au Programme Vacances Travail. »

Aspects relatifs au voyage : « Lors de ce séjour, je souhaite parcourir le pays pour y découvrir… »

Aspects relatifs au travail : « Pour y parvenir, le programme que vous proposez me permettra de voyager, mais aussi de financer ce séjour. En effet, je veux profiter de cette opportunité pour travailler à l’étranger dans des structures… »

Ce que j’apporte : « J’aimerai plus particulièrement partager mes connaissances et mes différentes expériences lors de ces expériences… »

Ce que cette aventure peut m’apporter pour mon avenir, aussi bien d’un point de vue professionnel que personnel : « Après ce séjour en Argentine, je pourrai ainsi …. »

Information concernant la période du voyage : « Je me permets de postuler, en espérant que vous me donnerez la chance de pouvoir vivre cette expérience pendant 1 année en Argentine à partir de mai 2016. »

Eléments de conclusion et phrases de politesse : Je vous remercie par avance de bien vouloir étudier ma candidature. Je reste à votre disposition pour toutes informations complémentaires et vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sincères salutations.

Nous l’avons envoyée en version manuscrite.

  • Un passeport français en cours de validité

Trois cas se présentent : soit on a un passeport en cours de validité et la vie est belle, soit on fait sa première demande de passeport, soit on procède au renouvellement du passeport.

Sur le site du gouvernement français, vous trouverez en détail la procédure à suivre, c’est par ici.

Les délais peuvent courir de deux semaines et demie au mieux à 1 mois et quelques pour l’obtention du sésame. Tout dépend de la période de votre demande, et de la réactivité de votre mairie.

Pour nos lecteurs parisiens, dans le cadre d’une première demande de passeport il ne faut pas hésiter à prendre rendez-vous auprès de votre antenne au plus vite. Les délais pour ce rendez-vous peuvent atteindre plus d’un mois dans la mesure où vous recherchez un rendez-vous en fin de journée (comme tout le monde quoi :)). Cécilia a obtenu un rendez-vous mi-juin à une heure correcte alors que nous étions début mai. Elle a obtenu son passeport un peu moins d’un mois après le rendez-vous.

86 € de timbres fiscaux dans le cadre d’une première demande ou de renouvellement de passeport. Vous trouverez des timbres fiscaux chez votre buraliste ou par internet.

  • Un certificat médical

Ce document doit permettre de prouver que vous êtes en bonne santé. Cela implique une consultation chez le médecin pour établir ce certificat médical.

C’est aussi le moment d’évoquer ce long séjour à l’étranger auprès de votre médecin, pour faire, ou compléter votre trousse de secours de voyage et vos vaccins. Découvrez ici en détail le contenu de notre trousse de secours. Ce n’est pas un luxe de voir où vous en êtes dans vos vaccins, car l’accès à certains pays d’Amérique du Sud oblige les ressortissants français à être vacciné contre tel ou tel virus. (Bientôt un article décrivant les conditions spécifiques d’accès à chaque pays pour les touristes).

 Pensez à prendre rendez-vous auprès de votre médecin traitant assez tôt dans vos démarches. Si vous n’êtes pas à jour pour les vaccins, certains nécessitent plusieurs injections dans des laps de temps variables (1 semaine / 1 mois après / etc…). Par ailleurs, il y a parfois des ruptures de stocks sur certains vaccins, il faut s’armer de patience.

 23€ remboursables intégralement si vous êtes couverts par la sécurité sociale (16,10€) et une mutuelle (6,90€).

  • Un extrait de casier judiciaire N°3 (vierge de préférence :)) à faire apostiller.

Tout d’abord, on demande son casier judiciaire via ce site internet. Et hop on le reçoit dans sa boîte aux lettres.

Attention : l’apostille n’est plus nécessaire depuis juillet 2016

Apostiller ? Ouais, ouais. Personnellement nous ne connaissions pas cette démarche… Donc, pour information il s’agit de faire vérifier l’authenticité de vos papiers. Cette authentification demande l’envoi des documents à l’adresse suivante :

Monsieur le Procureur Général
Près la cour d’appel de Rennes
Service de l’Apostille
Place du Parlement de Bretagne
CS 66423
35064 RENNES CEDEX

Nous avons joint une petite lettre indiquant très brièvement notre démarche :

 » Objet : Apostille d’extrait de casier judiciaire

Monsieur le Procureur Général,

Dans le but d’obtenir le Visa du Programme Vacances Travail en Argentine, je me permets de vous envoyer mon extrait de casier judiciaire pour apostille. Je vous prie d’agréer, Monsieur le procureur, l’expression de ma plus haute considération. « 

Nous avions également joint des enveloppes déjà timbrées avec nos adresses postales.

 Il faut compter 3 à 4 jours ouvrables maximum pour recevoir son casier judiciaire par la poste. Pour l’apostille, 7-8 jours après l’envoi de la lettre, nous avions reçu les documents.

La demande de casier judiciaire est gratuite. Par contre pour l’apostille, il faut prévoir 1 enveloppe A4 timbrée contenant le casier judiciaire, la petite lettre explicative et l’enveloppe de taille A5 timbrée (avec l’adresse postale).

Vous me suivez ?

  • Une photographie d’identité couleur

Il doit s’agir d’une photo récente avec les mêmes spécificités que pour nos permis de conduire et nos cartes d’identité : faire la gueule, avoir le visage dégagé et un regard de killer … 😉 C’est expliqué ici de façon un peu plus rigoureuse.

Pour nos lecteurs parisiens, les photographies produites dans les photomatons situés dans les métros peuvent parfois être mal calibrées en fonction des cartouches de couleurs restantes. Vous trouverez ce genre de machines dans les gendarmeries ou mairies, elles sont quant à elles plus régulièrement maintenues. Voilà pour l’anecdote 🙂

Il faut compter 5€

  • Un justificatif de ressources de votre banque qui atteste que vous disposez d’au moins 2500 euros en banque

L’idée est de faire une demande auprès de votre banque pour que votre justificatif de ressources comprenne les éléments suivants :

  • vous disposez de plus de 2 500 €
  • votre nom, prénom, date de naissance (pour être précis)
  • date et tampon/signature de votre banque

Pour notre demande ça donnait ça :

« Objet: Demande de justificatif de ressources

Je me permets de vous contacter, car j’aimerais obtenir un justificatif de ressources prouvant que je dispose d’au moins 2 500€ de ressources. En effet, ce justificatif est nécessaire afin que je puisse obtenir un visa Vacances Travail en Argentine. Le justificatif doit être daté et signé.

Un relevé de compte ne peut être accepté comme justificatif de ressources.
Je vous remercie par avance de me faire parvenir ce document par voie postale au : xxxxxx
Pourriez-vous, s’il vous plaît, m’indiquer par mail que vous avez bien reçu ma demande.
Cordialement, »

La copie suffit pour la réalisation du dossier, mais il faut bien penser à avoir l’original lors du rendez-vous avec l’ambassade d’Argentine.

Du côté du Crédit Agricole, un appel a suffi pour nous faire suivre le document par voie postale. Du côté de la BNP, Cécilia a dû écrire une lettre (sur le base du modèle ci-dessus) à sa banque. Celle-ci a renvoyé le document à son service juridique pour in fine, nous faire parvenir le document par voie électronique et par voie postale.

Le délai entre l’envoie de la lettre stipulant la demande et la réception du justificatif a été de 1 semaine.
Certaines banques facturent ce service. Crédit Agricole : gratos !  BNP Paribas :  facturé 25€ …

  • Un billet d’avion aller et une réservation « virtuelle » pour le retour

Alors c’est le point qui nous a le plus intrigué, notamment pour le billet d’avion retour. En effet, une fois en Amérique du Sud, nous n’avons pas l’intention de visiter uniquement l’Argentine. Inutile donc de réserver un billet retour depuis l’Argentine. Sans savoir quand, ni où nous prendrons l’avion pour rentrer en France, ce sujet du billet retour était assez problématique.
Pour l’envoi du dossier, nous avons suivi les conseils trouvés sur les différents sites internet consultés, et nous avons envoyé une copie d’écran d’une réservation fictive. Ça donne ça :

resa-cecilia-billet-d-avion-paris-buenos-aires-format2

Lorsque l’ambassade nous a donné rendez-vous, nous lui avons précisé que nous ne repartirons pas depuis l’Argentine. La personne que j’ai eu au téléphone m’a répondu qu’elle nous fera signer un document où nous attestons que nous ne serons plus sur le territoire une fois le visa périmé. Donc, pas besoin de billet retour !
Ça, c’est la bonne nouvelle de l’article !

  • Un contrat d’assurance

Cette assurance doit couvrir la maladie, la maternité, l’invalidité, l’hospitalisation ainsi que le rapatriement sanitaire. Pour les femmes, le point maternité réduit sensiblement le choix de l’assurance. A notre connaissance, seule Chapka couvre ce critère. Attention à bien vérifier que l’ensemble de ces critères soient couverts par l’assurance. Par ailleurs, il faut veiller à ce que votre assurance vous couvre tout au long de votre voyage et sur les territoires que vous allez parcourir.

Nous avons tous les deux opté pour l’assurance Chapka. Après, tout dépend de vos besoins : couverture de tels ou tels frais, conditions de rapatriement, couverture en cas de vol durant le voyage…

Sur Chapka l’adhésion se fait en quelques minutes sur le net. Néanmoins, il faut prévoir un peu de temps pour explorer toutes les offres des différents assureurs, histoire d’être sûr de ce que vous prenez et vous donner le temps de la réflexion.

 Dans notre cas, le coût de l’assurance s’élève à 406€ par personne pour 1 année.

La règle d’or c’est que vos documents doivent dater de moins de trois mois par rapport à votre départ. Votre dossier doit également être reçu au moins 45 jours avant la date de départ prévue. Enfin, le visa doit être tamponné dans les 3 mois qui suivent son obtention sinon il devient inutilisable. Ouais, ok ça fait 3 règles en fait !

Par exemple : notre date de départ est le 30 mai. Nous avons préparé nos documents de début février à mi-mars, le dossier a été envoyé autour du 19 mars et certainement reçu autour du 22 mars. L’ambassade nous a appelés autour du 22 mars et le rendez-vous a été programmé pour le 25 avril.

Les documents à faire traduire

Si vous en êtes à cette étape, c’est que le plus dur a été fait ! Congratulations !

Attention : depuis juillet 2016, il n’est plus nécessaire de faire traduire ses documents.

Plusieurs documents sont à faire traduire en espagnol. Mais attention, vous ne pouvez pas les traduire vous-même ou les faire traduire par un(e) ami(e). Il faut obligatoirement les faire traduire par un traducteur assermenté ou par un traducteur agréé par l’ambassade. La liste des traducteurs officiels est disponible ici. Les documents concernés sont les suivants:

  • Le justificatif de ressources
  • Le certificat médical
  • L’assurance médicale : certaines assurances fournissent déjà le contrat en plusieurs langues. C’est le cas de Chapka. Dans ce cas, pas besoin de faire traduire le document.
  • Le casier judiciaire et son apostille

En 3 jours, nous avions la copie des documents traduits, comptez une semaine grand maximum pour recevoir les originaux. Après, tout dépend de la réactivité de votre traducteur. Dans notre cas, c’était très rapide 🙂

Le visa PVT est-il gratuit ?

Ce visa d’un an est gratuit mais nécessite quelques investissements :

Type de fraisNécessitéMontant
Frais postaux On ne peut pas s’en passer Entre 10 € et 15€ grand maximum
Frais médicaux Obligatoire : une consultation chez le médecin est nécessaire pour établir un certificat médical 23€ remboursables intégralement si vous êtes couverts par la sécurité sociale (16,10€) et une mutuelle (6,90€).
 Frais de vaccination : si vous
n’êtes pas à jour
  DT-Polio : indispensable  20€
 Hépatite A : recommandé 43€ (Une deuxième injection à 6 ou 12 mois, protège à vie)
 Hépatite B : recommandé (à voir avec votre médecin) 26€ x 3 (3 injections nécessaires)
 Typhoïde : recommandé 50€
 Fièvre jaune : recommandé pour le nord du pays 59€
Rage recommandé en cas de séjour « rural » prolongé50€ x 3 (3 injections nécessaires)
Frais de traductionsObligatoire (inutile depuis juillet 2016)80€ par dossier comprenant la traduction de 4 documents
Frais d’assuranceObligatoireIl faut compter entre 400 € à 600 € pour les assurances de base sur 1 année. D’autres assurances plus complètes peuvent demander plus de 1 000€
Frais bancaires ObligatoireCertaines banques facturent ce service. 25 € si vous êtes à la BNP par exemple. Crédit Agricole : 0€
Frais de déplacement FacultatifRendez-vous à l’ambassade si vous n’êtes pas en région parisienne : de quelques euros à plusieurs dizaines d’euros en covoiturage. Ce rendez-vous n’est plus obligatoire depuis mai 2017, mais peut-être demandé par le consul.
Total :De 410€ minimum à plus de 1500€ si vous optez pour l’assurance la plus chère.

Les frais indispensables pour l’obtention du visa PVT Argentine sont surlignés en jaune dans le tableau.

L’envoi du dossier à l’ambassade

Lorsque vous aurez réuni tous les documents et que vous aurez fait traduire les 3 ou 4 documents nécessaires (inutile de faire traduire les documents depuis juillet 2016), il va falloir tout envoyer à l’ambassade d’Argentine en France. Ça veut aussi dire que le plus dur est passé, bravo !

Rappel : Il faut envoyer vos documents pour le PVT Argentine au moins 45 jours avant votre date de départ.

Vous prenez tous vos documents, vous les photocopiez et vous glissez les copies uniquement (8 documents + 3 ou 4 traductions selon votre cas) dans une enveloppe A4. Vous gardez bien tous les originaux. Ils vous seront demandés lors de votre rendez-vous à l’ambassade.

Le dossier est à envoyer à l’adresse suivante :

Section Consulaire (Visas PVT)
6, rue Cimarosa
75116 Paris

Au bout de deux jours, nous avons eu l’appel du consulat.

Ambassade-de-la-république-argentine-a-paris-visa-pvt-6-rue-cimarosa-antique

Vous avez encore un doute ? Vous pouvez aussi consulter le site de l’Ambassade Argentine

Préparer son rendez-vous à l’ambassade

Il s’agit de reprendre l’ensemble de votre dossier avec les pièces originales et leurs traductions pour les pièces concernées. Pensez également à une enveloppe chronopost, si vous ne pouvez pas venir récupérer votre passeport avec votre tout nouveau visa vacances travail.

La nouveauté depuis mars 2016 : il faut indiquer, lors du rendez-vous, l’adresse de votre hébergement sur place (au moins pour les premiers jours) ainsi qu’un contact de référence (nom, prénom, numéro de téléphone) d’une personne physique ou d’une entreprise située en Argentine (Argentin ou personne étant en Argentine).

Pour les personnes qui ont communiqué leurs dossiers avant le changement des consignes (notre cas), vous pourrez par la suite communiquer ces informations par mail.

Pour notre part, nous avions déjà un contact mais pas d’hébergement de prévu. A la rigueur, l’hébergement ne pose pas trop problème … Si vous ne connaissez personne sur place, n’importe quel contact fera l’affaire : un hôte (couchsurfer, airbnb, auberge de jeunesse, hôtel). Un voyageur sur place peut tout à fait être votre contact référent.

Le rendez-vous à l’ambassade

Facile à repérer, le drapeau argentin flotte au-dessus de l’entrée du 6, rue Cimarosa. Hop on sonne, tout de suite à droite quelqu’un de la sécurité vous demandera une pièce d’identité. Il notera votre présence et vous la rendra.

batiment-Ambassade-de-la-république-argentine-a-paris-visa-pvt-6-rue-cimarosa

Ensuite, tout au fond de la cour, à gauche se trouve une porte. Deux étages plus haut et vous arrivez au comptoir pour les visas. Une fois présenté, la personne en charge de votre dossier vérifiera vos documents. Vous aurez ensuite un document à remplir en indiquant vos informations personnelles (numéro de passeport, nom, signature…), un petit questionnaire sur vos activités illégales de terroriste, putschiste, proxénète, dealer etc.

Et la nouveauté de mars 2016 ! Un document concernant votre engagement à quitter l’Argentine avant que votre visa n’expire. Ce document remplace donc le fameux billet d’avion retour (avec un petit texte du style : n’ayant pas eu la possibilité d’acheter un billet d’avion puisque les compagnies aériennes ou les agences de voyages ne le permettent pas … j’atteste que je partirai avant l’expiration de mon visa). Plus besoin de vous casser la tête à savoir si vous allez acheter un billet retour modifiable, un trajet en bateau vers l’Uruguay ou passer par une agence pour avoir une réservation d’avion factice…

Il faut laisser son passeport avec tous les documents originaux, (et l’enveloppe chronopost pour ceux qui ne peuvent pas venir chercher leur passeport) et on le récupère quelques jours plus tard. Pour nous c’était 4 jours entre le rendez-vous et le moment où nous sommes venus chercher notre passeport avec un magnifique visa PVT d’un an !

Cet article vous a plu ? Un petit coup de pouce nous le fera savoir et nous encouragera à enrichir ce blog :)

Commentaires

  1. Salut Timothée !
    Ton article sur le PVT Argentine est super complet, merci il m’a beaucoup aidé !
    En ce qui concerne le Rendez-vous à l’ambassade il n’y a pas moyen d’avoir son passeport avec visa sur place ? J’ai lu que cela avait été possible pour certains… Car je suis des Landes et travaille c’est donc assez compliqué d’aller à paris et ensuite d’y passer plusieurs jours… Je sais qu’on peut se le faire envoyer mais bon…
    Merci de ton avis !
    Emeline

    • Hola Emeline !
      Malheureusement je ne pourrai pas te renseigner là-dessus, nous avons suivi le processus « normal » puisque nous habitions encore à Paris.
      Si tu as vu des témoignages de personnes l’ayant fait, peut-être que tu peux t’arranger avec la responsable des PVT à l’Ambassade d’Argentine en l’appelant avant.
      Bon courage pour les papiers

  2. Hey !
    Ah plus besoin d’aller sur Paris faire son visa?
    c’est génial ca! c’est sur de sur de sur ? 😀
    Merci ! enfin un blog mis à jour super!

    • Hola Mel !
      Oui effectivement, d’après le site de l’ambassade d’Argentine en France, le rendez-vous n’est plus obligatoire. Il peut cependant être demandé par l’ambassade si besoin.
      Bonnes préparations 😉

  3. Salut à tous les deux !! Cet article est super Timothée !! 🙂
    On voulait nous aussi écrire un article sur la préparation du PVT en Argentine, mais celui-ci est vraiment très détaillé et très complet, on fera donc plutôt quelque chose de différent et on mettre le lien de votre article.

    • Salut Enora et Candie !

      Merci pour le compliment ! On en profite pour découvrir votre blog !
      Vous nous préviendrez quand l’article sera publié 🙂

      Bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *