Guide pour préparer son excursion à Uyuni


Nous avons hâte de vous parler du Salar de Uyuni et du Sud Lípez en Bolivie. Depuis le tout début de notre voyage, nous avions déjà en tête les fameuses images du Salar d’Uyuni. Et puis au fil du périple, nous avons rencontré des voyageurs qui nous ont décrit avec des dizaines de superlatifs et beaucoup d’étoiles dans les yeux leurs expériences inoubliables. Nous languissions, à notre tour, de connaître cet endroit hors du commun. Cette excursion a été pour nous, un concentré d’aventures (et je pèse mes mots !) et de découvertes paysagères. Des contrastes et des couleurs saisissants, une faune abondante, des montagnes aux cimes monumentales, lors de cette expédition on voit tout en grand !

Seulement, cette aventure demande un peu d’organisation, de préparation et pour la majorité d’entre nous, de contacter une agence pour réaliser un tour sur plusieurs jours. Il faut avouer que pour nous, petits « backpackers » plutôt indépendants, passer par une agence et donc partir en mini groupe était une source de préoccupations. Si vous vous sentez aussi désemparés que nous l’étions pour organiser votre séjour au Salar, vous êtes au bon endroit ! Quelle agence choisir pour faire le tour d’Uyuni et du Sud Lípez ? Quand visiter le désert d’Uyuni ? Dois-je partir de Tupiza ou Uyuni ? On tente de répondre à toutes vos questions ! Ou alors, vous avez tout simplement envie de voyager et vous êtes curieux de voir à quoi ressemble le plus grand désert de sel du monde ?

Quand aller au Salar de Uyuni ?

Si on inversait la logique par « Comment je veux voir le Salar de Uyuni ? ». Vous avez envie de voir le Salar quand celui-ci devient le plus grand miroir du monde ?  Visitez-le pendant la saison des pluies ! L’astuce, c’est de ne pas y aller trop tôt dans la saison, c’est-à-dire dès janvier. À moins qu’il y ait eu de très fortes pluies et ceci de façon anormale, le miroir ne sera pas parfait, voire à peine formé. Vous risquez de voir quelques flaques par-ci par-là qui reflètent partiellement le ciel et les montagnes alentour. Bon attention, ça ne veut pas dire que c’est moche ! Vous voilà prévenu, voilà tout ! Au contraire, vous pourrez voir les deux versions du désert de sel en même temps : mi-couvert d’eau, mi-sec.  Attendez le mois de mars, c’est-à-dire la fin de la saison des pluies, si vous souhaitez obtenir un reflet sensationnel sur le Salar d’Uyuni.

Giorgia Romiti Miroir Eau

Les pluies ont débuté

Pierre Ricadat Salar Uyuni

Courant mars, waouh ! Rien que pour ça, nous reviendrons en Bolivie !

Le Salar De Uyuni Pendant La Saison Sèche

Méga marelle !

Bien sûr, ce sont des informations théoriques qui fluctuent légèrement tous les ans, mais c’est la tendance générale. Si vous êtes sur place, en voyage au moyen/long court, prenez en compte ce critère pour être flexible sur votre itinéraire ! Par ailleurs, lors des mois de janvier, février et mars, il faut savoir que les possibilités d’excursions sont limitées. Cela est bien évidemment dû à la présence de l’eau qui rend l’accessibilité du désert de sel et du Sud Lípez difficile. Pour couronner le tout, le ciel est souvent gris, du genre hyper menaçant. La luminosité étant faible, les couleurs des montagnes et des plans d’eau n’ont pas la même splendeur qu’habituellement. Conseil chaussure : rincez rapidement vos chaussures après votre excursion. Le sel attaque fortement les chaussures !

Si on souhaite voir le Salar et ses croûtes de sel en forme de polygones, attendez le mois d’avril. Vous aurez accès aux excursions classiques.

En bref, pendant la saison des pluies (janvier à mars) on peut voir le Salar différemment, mais vous aurez moins de chances de voir le Sud Lípez. À partir du mois d’avril à décembre, ne vous découvrez surtout pas d’un fil pour profiter du Salar d’Uyuni  & du Sud Lípez 😉 .

Dois-je partir d’Uyuni, de Tupiza ou de San Pedro de Atacama ?

L’ULTIME question des lecteurs de cet article. À la base, nous devions faire l’excursion depuis San Pedro de Atacama, car nous venions du Chili. Sauf que les routes, permettant de rejoindre la Bolivie étaient impraticables dû à de fortes tombées de neiges. La frontière a quand même été fermée près de deux semaines. Nous avons été contraints de passer par une frontière plus au nord du Chili. Nous avons ensuite fait le choix de partir depuis Tupiza au lieu d’Uyuni. Nous nous étions basés sur les avis que nous avions pu entendre ou lire sur les blogs et forums de voyage. Est-ce que c’est mieux de partir depuis Tupiza que d’Uyuni ? Honnêtement, nous sommes incapables de répondre à cette question puisque (comme la plupart des personnes qui en parlent soit dit en passant…) nous n’avons pas testé les deux excursions ! On ne va tout de même pas vous laisser en plan et nous vous donnons quelques informations qui pèseront pour le pour et le contre.

Je pars depuis Tupiza pour faire le tour parce que…

  • Je viens de la frontière argentine et Tupiza est sur ma route.
  • J’ai 1 ou 2 jours pour visiter Tupiza. Ça serait dommage de venir jusqu’à Tupiza pour au final ne pas voir les lieux alentour de cette petite bourgade (que nous avons adoré au passage !)
  • J’ai un budget légèrement plus souple pour m’offrir une excursion de 4 jours et 3 nuits.
  • Je suis prêt à rester avec un groupe de personnes pendant 4 jours (ah ah !) et rester tout de même bien sagement assis la majeure partie de ce temps.
  • Je déteste passer deux fois par la même route. Avec l’itinéraire depuis Tupiza à Uyuni, vous êtes sûr de ne pas passer deux fois par le même endroit.
  • Je veux absolument finir par le désert de sel et son lever de soleil.

Je pars depuis Uyuni pour faire le tour parce que …

  • Je suis un voyageur qui dispose d’une durée de séjour limitée.
  • J’ai un budget restreint, mais je souhaite tout de même voir le Salar et le Sud Lípez.
  • Je pense que 3 jours dans une jeep avec peu de confort seront suffisants.
  • Je ne pense pas avoir déjà été confronté à une telle altitude auparavant. Il est plus prudent de partir d’Uyuni, car il sera plus facile de revenir à la case départ (eh oui malheureusement, ça peut aussi arriver !)
  • L’ordre du circuit m’est égal, tout est beau de toute façon ! (ce n’est pas faux !). En effet, dans le cadre d’un tour au départ d’Uyuni, vous ne verrez pas le soleil se lever sur le désert, mais le coucher de soleil.
  • L’idéal si vous comptez ensuite vous rendre au Chili !

Nous avons pu lire qu’il y a moins de jeeps qui partent depuis Tupiza que Uyuni, est-ce vrai ?

Oui c’est vrai. Néanmoins, je voudrais nuancer ce propos. Les deux premiers jours, il est vrai que nous n’étions que 2, voire 3 véhicules maximum à nous rencontrer. Ce n’était pas gênant dans la mesure où nous nous croisions seulement et nous n’étions pas exactement au même moment au même endroit (hormis certains repas). Par contre, les jours suivants nous étions avec des dizaines d’autres véhicules provenant d’Uyuni sur les mêmes spots. La différence de flux de touriste est flagrante !

2 jours tranquilles, les 2 autres restants, eh bien, on se suit comme des lamas mouahaha

Des Lama Imprudents Traverses La Route En Bolivie Près De Tupiza

Eh le touriste, tu veux ma photo ?

Quelle agence choisir pour faire le tour ?

Croyez-moi, vous pouvez lire tous les commentaires et les avis du web de telle agence ou de tel guide, vous pensez que d’après ces retours tout se passera pour le mieux (on l’espère tout de même pour vous !), mais tout est possible !

Nous avons écumé plusieurs blogs, demandé des avis à des voyageurs sur place, discuté avec plusieurs agences… Eh bien, il s’en est tout de même passé des choses !

Nous avons choisi l’agence Natural Adventure. Une agence avec un proprio « légèrement mythomane » sur les bords, si vous voulez mon avis. La veille de notre départ, nous avons conclu le marché suivant avec le propriétaire de l’agence : 4 touristes, une cuisinière et le chauffeur  X (nous aurions dû préciser une voiture fonctionnelle également !). Résultat : 5 touristes, 0 cuisinière et 1 chauffeur Y. Organisation à la Bolivienne comme on dit et petits mensonges en extra.

Les critères à prendre en compte pour choisir votre agence :

  • Votre ville de départ : Uyuni, Tupiza ou San Pedro de Atacama (Chili)
  • Parcours proposés. Ils existent quelques variantes, à vous de voir celui qui vous convient le mieux.
  • Nombre de participants acceptés dans la jeep. 4 touristes c’est idéal, 7 personnes c’est beaucoup trop ! Le véhicule n’est pas extensible non plus !
  • Le chauffeur / guide. Nous avons pu entendre certains guides qui avaient un excellent anglais. La majorité des groupes disposent d’un chauffeur/guide, d’autres agences proposent en extra un guide anglophone (autour de 65€). Si vous savez que tel guide est 100% recommandable, foncez (à condition qu’il s’agisse bien de lui le jour du départ…) !
  • Cuisinière accompagnant le chauffeur. D’une part pour mieux manger, d’autre part, pour apporter un soutien à votre chauffeur.

Quels sont les tours organisés possibles pour voir la région ? Et combien ça coûte ?

Excursion d’une journée depuis Uyuni, pour découvrir le Salar Uyuni

Vous avez rendez-vous à 10h30 devant votre agence. Vous irez tout d’abord visiter le cimetière des trains qui se trouve à la périphérie de la ville d’Uyuni. Ensuite direction le village de Colchani, situé en bordure du désert,  vous pourrez observer  les différentes étapes de la production du sel. Votre chauffeur vous conduit sur le désert de sel le plus vaste du monde . Un arrêt est aussi prévu pour voir les « ojos del Salar », traduction « les yeux du désert ». Visite d’un hôtel construit à base de sel et déjeuner sur place. L’exploration du salar continue avec la visite de l’Isla Incahuasi (l’île aux poissons) et ses nombreux cactus. Il peut s’agir d’une île différente selon l’agence. La dernière activité consiste à faire des photographies du Salar. C’est le moment de développer votre créativité pour faire vos photos souvenirs marrantes du Salar. Enfin, vous pourrez admirer le coucher de soleil sur les salines d’Uyuni. Cette activité est parfois en option selon l’agence locale (à 50 bolivianos supplémentaires par personne (environ 6 €). Retour à Uyuni.  Si vous êtes pressés d’en partir (ce qui est tout à fait compréhensible), le soir vous pourrez emprunter un bus pour rejoindre Sucre ou La Paz.

Vous serez 6 ou 7 touristes à partager le véhicule ou bien vous pouvez convenir d’une excursion privée avec l’agence.

Ce pack inclut : aller-retour depuis Uyuni + exploration du désert de sel + déjeuner + chauffeur et son véhicule.

Coût : 650 à 800 bob (80€) pour le tour classique. En tour exclusif, il faut compter au moins le double du prix.

Coût supplémentaire : entrée sur l’île Incahuasi (l’île où se trouvent les cactus) de 30bob, optionnel.

Il existe d’autres tours d’une journée depuis Uyuni : balade à vélo, tour en moto, sortie nocturne pour admirer la Voie lactée avec un professionnel…

 

Tour de 3 jours / 2 nuits depuis Uyuni : Explorer le Salar de Uyuni + Sud Lípez + retour Uyuni ou arrêt à la frontière bolivienne

1er jour : Vous vivrez la même journée proposée lors d’une journée d’excursions à Uyuni (citée juste au-dessus de ce point). Puis, vous prendrez vos aises dans votre chambre d’hôtel faite de sel. Vous aurez l’occasion de voir le coucher de soleil sur le Salar d’Uyuni  (mais pas depuis l’île Incahuasi). Dîner. Petit bonus selon l’agence que vous aurez choisie : une sortie nocturne sous les étoiles peut être au programme.

2ème jour : Petit-déjeuner. Vous monterez à bord de la jeep pour vous rendre jusqu’au parc Eduardo Avaroa tout en admirant de somptueux paysages. Vous traverserez le désert de Chiguana et vous aurez l’opportunité de contempler le volcan Ollagüe. Ensuite, vous ferez plusieurs arrêts sur la route pour voir de plus près et prendre en photo les vigognes, les lamas et les flamants roses qui vaquent à leurs occupations. Vous prendrez une pause-déjeuner auprès d’une lagune, comme la Laguna Negra par exemple. Vous vous acquitterez du droit d’entrée du parc auprès des gardes. Vous verrez également le célèbre arbre de pierre « Arbol de piedra » et vous atteindrez la resplendissante Laguna Colorada (l’eau est de couleur rouge/ violette). Dîner et hébergement basique.

3ème jour : Vous vous lèverez aux aurores pour un petit déjeuner express, l’idée étant d’être au lever du jour aux geysers « Sol de Mañana ». Votre chauffeur vous emmènera ensuite aux thermes pour vous réconforter au contact de l’eau chaude. Déjeuner. Enfin, vous pourrez admirer l’étonnante Laguna Verde et le volcan Licancabúr. L’aventure se termine. Soit vous filez vers la frontière bolivienne soit vous revenez à la ville d’Uyuni selon ce que vous avez prévu avec l’agence.

Ce pack inclut : chauffeur local + 2 nuits chez l’habitant / auberge de jeunesse (en chambre partagée le plus souvent) + tous les repas + 1,5 à 2 L d’eau par personne + snacks. Un guide anglophone + cuisinier selon la formule de l’agence.

Coût : à partir de 850 bolivianos.

Coûts supplémentaires : l’entrée du parc Eduardo Avaroa de 150bob, soit environ 20€. 30 bob pour l’accès à l’île Incahuasi (l’île aux cactus) et les aguas thermales (les thermes) de 6 bob, si vous souhaitez y accéder.

CONSEIL RADIN

Pour payer moins cher votre tour, vous pouvez essayer de faire votre tournée des agences à Uyuni en fin de journée. Vous intégrez des groupes de touristes qui ne sont pas encore complets, les agences pourront vous proposer une meilleure offre.

Tour de 4 jours / 3 nuits depuis Tupiza – Paysages de la région de Tupiza + Sud Lípez + Salar d’Uyuni + arrivée à Uyuni ou retour à Tupiza.

C’est l’excursion que nous avons choisie pour visiter le salar et le Sud Lípez.

Coût : de 1150 à 1350 bolivianos selon le nombre de participants. Comptez 1150 BOB par personne si vous êtes 5 personnes (soit 143€)

Coûts supplémentaires : le ticket du parc Eduardo Avaroa de 150bob (environ 20€). L’accès à l’île Incahuasi (l’île aux poissons avec les cactus) est de 30bob et les aguas thermales de 6 bob, cela reste optionnel.

Si je peux vous donner un conseil, ne vous prenez pas trop la tête pour choisir l’un des tours ! Il n’y en a pas vraiment 1 mauvais et 1 autre merveilleux ! Il suffira pour vous de trouver les bons compagnons de voyage, avoir le smile et profiter à fond de ces paysages hors normes !

Ce sont les 3 tours classiques et les plus connus pour découvrir cette région du monde. Pour ceux qui ont envie de grimpette, plusieurs ascensions sont possibles. C’est la transition pour notre point suivant.

Les ascensions dans la région du Sud Lípez et du Salar d’Uyuni

Le volcan Uturuncu (6008 mètres)

L’ascension de ce volcan peut-être incluse dans votre tour d’Uyuni et du Sud Lípez. Une piste autrefois utilisée par les mineurs, vous permettra d’arriver au plus près du col (autour de 5 500 m d’altitude) cela dépend également de l’enneigement et de l’état de la route. La montée de ce volcan est réputée comme l’une des plus accessibles en Bolivie. N’oubliez pas cependant que l’altitude est élevée, le manque d’oxygène peut causer le mal des montagnes. Retrouvez le profil de la randonnée sur wikiloc

Le volcan Tunupa  (5400 mètres)

Situé à plus d’une centaine de kilomètres au nord-ouest d’Uyuni, ce volcan fascine par la riche palette de couleur qui le dessine. Depuis le village de Coqueza, on emprunte une piste qui permet d’arriver à 3 982 mètres d’altitude. Ensuite, il faut emprunter un sentier long de 11 kilomètres pour arriver jusqu’au cratère Colorado. Ce n’est donc pas le sommet qu’on atteint, mais le cratère de ce stratovolcan. 1 108 m de dénivelé positif ! La vue du Salar d’Uyuni et du cratère sont les principaux objectifs de cette randonnée. Petit article avec plusieurs infos à la clé par ici.

Le volcan Licancabur (5916 m)

Laguna Verde Et Volcan Licancabur Dans Le Sud Lipez En Bolivie

What else babe ?

Selon les dires des guides, c’est là qu’on a l’une des plus belles vues du parc Eduardo Avaroa. Imaginez voir cette somptueuse laguna Verde d’en haut, un lac glacé dans le cratère et bien sûr, toutes les montagnes et les volcans environnants ? Le rêve ! Par contre, si la vue est superbe il faudra la mériter. Comptez une randonnée de 10 heures avec 1 300 mètres de dénivelé, sans oublier une altitude qui va de 4 600m à 5 916m. Courage !

Le volcan Ollagüe (5 821 m)

Ce volcan a servi de limite géologique et géographique naturelle pour délimiter le territoire entre le Chili et la Bolivie. On y extrait encore du soufre autour de 5 500 m d’altitude, une piste permet d’accéder jusqu’à cette hauteur. Du coup, si on calcule bien, il ne reste plus grand-chose à marcher pour arriver au sommet (321 m de dénivelé positif hop, hop, hop). Soyez tout de même acclimaté à l’altitude pour envisager une telle ascension.

Qu’est-ce que le « Sud Lípez » ?

Le « Sud Lípez » ou « Sur Lípez » est une province de la région de Potosí. On utilise couramment cette expression pour désigner les paysages que l’on rencontre au-delà du Salar Uyuni. Le territoire du Sud Lípez comprend aussi la réserve nationale de faune andine Eduardo Avaroa. Cette espace inclut : la laguna Blanca, la laguna Colorada, la laguna verde, la laguna Loromayu, le volcan Lípez, le mont Sairecabur, la montagne Uturuncu, le volcan Licancabur, les geysers Sol de Mañana, le désert de Dalí et bien d’autres.

Comment s’est formé le Salar d’Uyuni ?

Si on parlait de géologie? Il y a foooort longtemps, un lac était présent à la place du désert de sel, le lac Tauna. Puis, pendant la préhistoire (14 000 ans av. J.-C.), ce lac s’est progressivement asséché. Celui-ci a aujourd’hui complètement disparu et laisse place au plus grand désert de sel du monde. Le salar est constitué d’une dizaine de minéraux, dont le lithium et pas qu’un peu ! On estime que près d’un tiers du lithium de la planète se trouve sous le Salar d’Uyuni ! Un article actuel fort intéressant évoque le sujet de l’exploitation du lithium en Bolivie.

Quelles sont les affaires à emporter avec soi ?

Tim Et Cécilia Près Des Geysers Sol De Mañana Dans Le Sud Lipez En Bolivie

Voici les deux minutes où j’ai osé enlever mes couches de capuches sur mon visage.

Nous nous sommes rendus dans cette région de la Bolivie en juillet. On peut vous dire que nous avons eu bien froid :). Il faut penser en mode multicouches et d’autres accessoires sont indispensables :

  • Legging/collant en première couche pour le bas
  • Pantalon épais en seconde couche (genre pas le petit pantalon fin qu’on met en été !)
  • Pull
  • Doudoune / Coupe-vent chaud
  • Écharpe ou tour de cou
  • Bonnet ou tour de tête
  • Gants
  • Bonne paire de chaussettes
  • Bonnes chaussures
  • Lunettes de soleil
  • Crème solaire
  • Crème réparatrice pour les lèvres

Malgré les trois couvertures que j’avais sur moi, mon sac de couchage, mon pull, mon pyj’, mes chaussettes au top, j’ai eu du mal à dormir à cause du froid.

Atacama vs Uyuni, lequel choisir ?

Vous devez malheureusement choisir entre la région d’Atacama et celle d’Uyuni ?  Honnêtement nous n’aimerions pas être à votre place ! Néanmoins, on va essayer de vous aider à choisir entre ces deux destinations qui présentent en effet, quelques similarités paysagères (vraiment pas beaucoup), mais restent deux expériences uniques et totalement différentes ! Clairement, on ne peut pas vous dire « Les gars, visitez untel parce qu’il est plus beau et plus sensationnel que l’autre ».  Avec un peu de recul, nous vous tirons le portrait de deux virées mémorables.

Petite piqûre de rappel concernant notre visite des alentours de San Pedro de Atacama (San Pedro pour les plus intimes). Nous avions eu la chance de partager la location d’un véhicule avec d’autres voyageurs pendant plusieurs jours (roadtrip de 3 jours). Nous disposions des conditions optimales pour voyager et ceci, avec beaucoup de liberté et de confort.  Alors que pour visiter le Salar d’Uyuni et le Sud Lípez nous avons opté pour l’excursion 4jours/3 nuits depuis Tupiza. Un tour classique donc, que nous avons vécu avec 3 autres touristes et notre chauffeur. Ce sont donc bien ces deux expériences que je vais comparer :

San Pedro de Atacama

Reserve national de los flamencos san pedro de atacama chili.jpg

Je ne peux pas dire non à cette beauté !

  • Possibilité de découvrir la zone de façon indépendante en toute liberté plus facilement. Il est plus facile et moins dangereux de louer une voiture sur San Pedro de Atacama et de se déplacer qu’à Uyuni. Pour le côté dangereux, il faut savoir qu’il y a souvent des touristes qui s’embourbent dans le désert de sel ou qui ne voient pas (ou trop tard) les trous d’eau sur la route…
  • Le fait de revenir à San Pedro de Atacama tous les jours permet de faire ce que l’on souhaite en fin de journée : manger au resto, faire sa cuisine, faire un petit tour dans le village, se reposer avec un peu de confort, prendre une douche… A contrario, revenir à chaque fois au village peut être aussi perçu comme un inconvénient. Cette sensation de revenir tout le temps au même endroit et ne pas progresser sur un itinéraire.
  • Altitudes plus basses pour dormir et tout le long du séjour de façon générale.

Salar Uyuni & Le Sud Lípez

Lamas, Lagune, Flamants Roses Et Volcan, Une Scène Typique Du Sud Lipez En Bolivie

L’ultime combo lama + flamands roses + montagnes + volcans (+bonus herbes géantes)

  • Sensation de partir « à l’aventure » au milieu de nulle part pendant 4 jours, peu de traces de l’Homme pendant le parcours.
  • Les voyageurs seuls en manque de compagnie trouveront plus facilement l’opportunité d’intégrer un groupe ou d’en former un avec d’autres touristes.
  • Emballé c’est pesé ! Hormis l’étape de la sélection de l’agence qui est un peu fastidieuse, on se laisse conduire par notre chauffeur. On ne s’occupe de rien !

Nous avions visité le Salar d’Uyuni, le Sud Lípez et la zone d’Atacama les uns à la suite des autres. Nous n’avons pas eu cette sensation de « déjà vu ». Par exemple, on se dit qu’il est peut-être inutile de voir deux fois des geysers… FAUX ! Ceux du côté chilien et du côté bolivien sont bien distincts ! Les deux sont à voir ! J’espère que vous pourrez y voir plus clair, si vous avez des questions sur ce point, n’hésitez pas à nous les faire parvenir en commentaire.

Qu’est-ce que le mal des montagnes, le « soroche » ?

Le soroche aussi connu sous le nom de « mal des montagnes » (MAM) est lorsqu’une personne monte un peu trop rapidement en altitude. Le corps n’ayant pas été acclimaté à si peu d’oxygène, il peut causer, chez certains individus : des nausées, de la fatigue, des vertiges, des étourdissements, de l’insomnie…

Comment se rendre à Uyuni ?

Vous venez du Pérou, du Chili ou vous êtes déjà en Bolivie ? On vous parle de toutes les possibilités (oui toutes !) pour aller à Uyuni.

Quelle photo délirante puis-je faire sur le Salar d’Uyuni ?

Nous avons dédié un article pour vous délivrer nos conseils concernant la réalisation de photos marrantes sur le Salar de Uyuni ! Nous avons tous envie de repartir avec une photo « souvenir » de ce magnifique désert de sel, certains achètent deux-trois babioles avant le tour, d’autres demandent à la cuisinière du tour de poser avec eux… On vous laisse découvrir nos 10 conseils pour prendre votre « funny picture » du Salar d’Uyuni.

Épinglez sur Pinterest :

Je Pars Depuis Tupiza Ou Uyuni

Guide Pour Faire L'excursion Sur Le Salar

Le Guide Le Salar D'uyuni Et Le Sud Lipez

Summary
Guide pour préparer son excursion à Uyuni
4.7 (93.33%) 3 votes

Cet article vous a plu ? Un petit partage nous le fera savoir et nous encouragera à enrichir ce blog :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *