Budget complet de notre voyage en Argentine


Parlons de notre budget voyage en Argentine … Nous vous avouons que nous n’avions pas préparé très attentivement cet aspect du voyage. Pourquoi ? Sommes-nous riches comme Crésus ? Non loin de là… Seulement parce que nous savions que nous allions faire du volontariat régulièrement et que dans tous les cas, nous ajusterions nos dépenses au fur et à mesure du voyage selon le coût de la vie. Et pour tout vous dire, les budgets, les dépenses et tout ce qui va avec, ce n’était pas vraiment notre truc. À côté de ça, il était difficile de retrouver des informations à ce sujet sur des blogs de voyage alliant à la fois slow travel et volontariat. Du coup, nous n’avions pas cherché plus que ça. L’objectif de cet article est de vous présenter toutes nos dépenses en Argentine. Nous espérons apporter des précisions à tous ceux qui veulent partir en Argentine, que ce soit en PVT ou seulement avec un petit-budget. On a également séparé les périodes de voyage et celles de volontariat pour que ce soit plus clair. 

Le peso argentin avec ses hauts et ses bas

Le peso argentin a été (et est toujours) très volatile. Entre le début et la fin de notre voyage en Argentine, sa valeur a diminué de pratiquement 10% ! Pour avoir une idée, en mai 2016, 1 euro valait environ 16 pesos argentins, en mars 2019, 1€ vaut environ 45 pesos argentins ! En moins de 3 ans, la valeur du peso argentin en euros a été divisée par 3 ! Sa valeur peut très fortement varier en seulement quelques jours. Par exemple entre mi-août 2018 et fin août 2018 (moins de 2 semaines), l’euro est passé de 33 à 45 pesos argentins !

Bref, la situation économique de l’Argentine étant particulièrement complexe et instable, nous ne pouvons que vous recommander de ne pas réserver des activités, hébergements ou transports trop longtemps à l’avance si le prix est en pesos. En revanche, si le prestataire affiche un prix en dollars ou en euros, il y a de fortes chances que ce prix ne varie pas.

De la même manière, essayez de ne pas retirer tout votre argent le même jour, car le cours du peso peut vous faire économiser quelques euros les jours suivants.

Beaucoup d’expatriés recommandent de venir avec des euros ou des dollars et de les changer au fur et à mesure dans des boutiques de change (casa de cambio) officielles ou non à vous de voir. Les personnes qui changent votre argent dans la rue peuvent vous proposer un taux plus intéressant, mais peuvent aussi essayer de vous arnaquer.

Notre voyage en Argentine en quelques chiffres

Infographie Budget Argentine

Budget global de notre voyage en Argentine

Quelles ont été nos dépenses en mixant volontariat et voyage ? Ce budget comprend TOUTES nos dépenses sur place (seul les vols aller/retour sont exclus, il n’y avait pas de vol retour de toute façon !). Nous les avions soigneusement inscrites sur notre « Grand livre des comptes » 🙂 ! Les hébergements, les courses, les centaines d’empanadas, les entrées des parcs, les tickets de bus, les alfajores achetés à la volée, la location de véhicules… C’était, on peut le dire assez fou de noter chacun des centimes dépensés. Néanmoins, c’est l’unique moyen de savoir où nous en sommes au niveau du budget et de s’adapter au fil des dépenses.

  • Alimentation = 2 030€
  • Transport = 1675€
  • Hébergement = 875€
  • Activité = 341€
  • Autres = 186€
  • Boisson = 152€
  • Frais bancaire = 110€
  • Cadeau = 99€
  • Téléphone = 13€

Total : 5479 € pour 7 mois en Argentine pour deux personnes

Soit 13€ par jour et par personne (volontariat + voyage).

 

Hop hop hop ! Je vous vois déjà en train de vous dire que l’Argentine est alors une destination pas chère et que tout ira bien pour votre porte-monnaie. Lisez la suite, c’est pour votre bien !

Nous avons dépensé en moyenne 13 € par jour durant notre séjour de 7 mois en Argentine. Ce calcul comprend nos dépenses lorsque nous étions en volontariat (nourris et logés) ET nos dépenses de « voyage à plein temps » également.

Vous ne comptez pas faire de volontariat ? Rendez-vous directement sur « Nos dépenses de voyage en Argentine (sans volontariat) » comprenant exclusivement nos dépenses en voyage.

 

Alimentation

2 030 € dépensés. Ce poste comprend toutes nos courses faites en supermarchés, les verdulerias (les marchands de légumes), les douzaines d’empanadas, les glaces, les quelques restaurants que nous avons testés… Bref, tout ce qui nous nourrit ! Le nombre de fois où nous sommes allés dans de vrais restaurants peut se compter sur les doigts de la main ! On peut dire que nous nous sommes serré la ceinture à ce niveau-là. Nos petits plaisirs gourmands ce sont nos généreuses courses lors de nos repas chez l’habitant. Ah oui, je peux aussi évoquer notre Ice Cream Challenge, avec 5 glaces par personne en moins de 15 jours ! 😊

À savoir que pour manger une bonne viande avec des frites, dans un restaurant de gamme plutôt moyenne, il faut compter 15€/ personne (sans vin). Une excellente glace deux boules en guise de dessert revient à 3€.

 

Transport

Les dépenses liées aux transports, soit 1 675€, occupent l’un des postes le plus importants de notre voyage. Ce n’est pas en soit étonnant, car en ayant eu peu de fois recours à des hébergements touristiques, les transports se glissent en TOP 2. Un budget qui malgré tout a été très allégé grâce à nos multiples expériences en autostop. Les distances sont longues en Argentine ce qui implique des tickets de bus parfois très onéreux pour un budget backpacker. Enfin, ce poste inclut les frais liés à nos trois roadtrip en voiture de location. Nous avons loué des véhicules à Salta, à la péninsule Valdès et sur la route des 7 lacs pour un coût de 364€ à nous deux. Heureusement que nous avons trouvé d’autres voyageurs avec qui partager les frais, sinon ce poste de dépense aurait été encore plus élevé.

Imaginez par exemple parcourir, Buenos Aires à Puerto Iguazu (ville proche des chutes d’Iguazu), ce sont 1300 kilomètres qui séparent ces deux villes. Le prix du ticket oscille entre 60 et 68€ par passager hors saison haute et jours fériés. Sachez tout de même que selon les zones du pays, le coût des kilomètres réalisés par les bus (colectivos) diffère (exemple : les coûts sont plus élevés en Patagonie que dans le Nord argentin).

 

Hébergement

875 € pour deux personnes ! Quand on regarde de plus près nos chiffres, nous savons que nous avons passé 75 nuits en couchsurfing et 88 nuits en volontariat. On peut dire que nous avons réellement payé 22% de nos logements (soit 47 nuits). Nous les avons passés soit en auberge de jeunesse soit dans des campings. On arrive à un prix moyen de 18€ pour deux personnes sur les nuits passées en logement. On ne vous cache pas notre petite fierté pour ce poste du budget, si peu élevé ! Il faut quand même relativiser, car lorsque nous étions chez l’habitant nous n’hésitions pas à dépenser un peu plus pour cuisiner pour tout le monde et partager de bonnes bouteilles. Partager un bon repas avec les copains, ça fait partie de nos petits moments de joies.

Il faut compter entre 9€ – 15€ pour dormir dans une auberge de jeunesse en dortoir (le petit-déjeuner peut être inclus selon l’établissement).

 

Autres

186€ de dépenses regroupant des petits payements. Un passage à la laverie, des produits d’hygiènes, un rendez-vous chez le coiffeur, un nouveau tour de cou, une petite doudoune… Des coûts occasionnels, pour rester présentable et remplacer certains objets.

 

Frais bancaires

Bien que nous n’ayons pas de frais sur nos banques personnelles, on constate que les frais bancaires des banques locales représentent un petit budget au fil du temps. 110€ pour retirer de l’argent tout de même… Quelle que soit votre banque, vous aurez des frais de la part des banques nationales.

Les retraits sont limités à généralement moins de 200€ et quel que soit le montant, les banques se prennent une commission fixe, donc autant retirer le maximum à chaque fois.

 

Boissons

Parlons de choses… pas très sérieuses ! Un poste que nous avons voulu différencier de la catégorie alimentaire, car, boire un verre de vin ou une bière n’est pas vital et compte vraiment comme un bonus. 152€ de boisson alcoolisé, acheté en supermarché (presque 0 consommation en bar). On ne peut pas dire que nous nous en sommes privés, c’était un peu un devoir pour nous de goûter les produits locaux (hihi). Qui dit couchsurfing, dit soirée, apéro et alcool. C’était parfois notre petite contribution au repas que nous partagions avec nos hôtes ou avec des voyageurs rencontrés sur la route 😉.

 

Cadeaux et souvenirs

Nous avons réalisé une catégorie pour ce type de dépense, qui dépend vraiment chacun de nous ! 99€ de cadeaux et de souvenirs pour nos amis fraîchement rencontrés pour les remercier de nous avoir reçus. Et bien évidemment quelques souvenirs ont été glissés dans nos sacs à dos.

 

Téléphone

13€ de frais pour disposer d’un peu de 3G sur la route. Nous avons principalement dépensé du crédit pour contacter nos hôtes sur Couchsurfing, nos référents pour nos volontariats et la famille via Whatsapp.

Nos dépenses de voyage en Argentine (sans volontariat)

  • Transport = 1565€
  • Alimentation = 1451€
  • Hébergement = 875€
  • Activité = 341€
  • Autres = 148€
  • Boisson = 134€
  • Frais bancaire = 99€
  • Cadeau = 72€
  • Téléphone = 14€

5 269€ pour 4 mois de voyage pour deux personnes

21 € par jour par personne en mode voyage

 

Nos dépenses journalières moyennes en étant uniquement en voyage s’élèvent à 21€. On peut dire qu’il s’agit d’un (très) petit-budget pour un voyage en Argentine. Cette moyenne a été calculée par rapport à nos 4 mois à sillonner le pays. On vous donne par la suite des pistes et des astuces, pour que vous aussi vous puissiez y arriver.

Pour voyager avec un tel budget, il ne s’agit pas seulement de faire attention à ses finances, mais aussi à sa façon de voyager.

Combien avons-nous dépensé par jour en volontariat ?

 

1.20€ par jour par personne en mode volontariat

Lorsque nous sommes en volontariat, nous ne dépensons presque pas un sou, enfin si 1,20€ par personne et par jour de volontariat ! Cela s’explique par le fait que nous avons acheté en complément de nos repas fournis, des petits plaisirs (sucreries ou boissons alcoolisées par exemple) et ce montant prend en compte l’unique volontariat où nous avons participé aux frais des repas. Notre dépense journalière a été calculée sur nos 3 mois passés en volontariat (semaines cumulées durant nos 7 mois en Argentine). Ce qui est fabuleux pendant les périodes de volontariat c’est qu’on ne se sert presque jamais du « livre des comptes », ça, c’est plutôt bon signe.

Nos astuces pour faire des économies en voyage en Argentine

Nous sommes partis en Argentine, en ayant en tête « Voyager le moins cher, pour voyager le plus longtemps possible », c’était le leitmotiv qui nous a poussés à faire attention à chacune de nos dépenses. Trouvez le vôtre ! Ne pas dépenser tant d’argent sur tel poste, revenir en France avec un montant bien précis, maîtriser ses achats pour poursuivre son voyage au Chili… Une fois que vous avez trouvé la raison ultime pour moins et mieux dépenser, retrouvez toutes nos astuces et les erreurs à éviter pour diminuer son budget voyage.

Tout ce que vous devez savoir aujourd’hui pour éviter des dépenses inutiles :

Vous n’êtes pas encore partis, on sait déjà ce que vous pouvez faire pour diminuer vos dépenses !

  • Organisez-vous pour réduire vos frais bancaires : il faudra connaître le montant maximum par retrait dans les banques et les frais associés avec votre carte de crédit (les conditions changent régulièrement) avant de procéder à votre premier retrait. Vous devrez aussi connaître les solutions alternatives pour retirer de l’argent (transferts d’argent par exemple) si vous comptez rester longtemps au même endroit. Et enfin : pensez à ramener de l’argent liquide, histoire de ne pas retirer de l’argent dès la première semaine. Les euros sont facilement changeables.
  • Prévoir large sur son itinéraire. Des sentiers peuvent être fermés pour x raisons, des vols annulés ou reportés une demi-journée plus tard… Vous serez en « retard » par rapport à votre planning prévu. Combien de fois avons-nous entendu que des personnes n’ont pas pu faire ce qu’ils voulaient parce qu’ils n’ont pas prévu assez de temps sur place ? Beaucoup trop ! Le résultat : des billets achetés non remboursables, des achats de ticket de transport à la dernière minute, des annulations de réservations… TROP se presser peut impacter votre porte-monnaie et créer certaines frustrations.
  • Ne pas changer de pays trop régulièrement. Je ne peux pas dire que cela va « pourrir » votre budget, mais on peut dire c’est assez déstabilisant. Notre expérience personnelle : le coût de la vie au Paraguay étant nettement inférieur, nous avions perdu certains de nos repères. Plus on reste longtemps dans un pays, plus on arrive à maîtriser ses dépenses (logique en même temps…).
  • Soyez bien équipés pour randonner et pour les activités outdoor de façon générale. On peut penser que c’est mieux d’acheter sur place, pour ne pas être chargé avec son matos dans son sac à dos, dès le début du voyage. Oui et non. Vous vous en mordrez les doigts ! Sur place, il y a quelques boutiques outdoor, mais cela ne vaut clairement pas l’offre que nous avons en France par exemple. Il y a peu de choix et les marques étrangères sont beaucoup plus chères. Du coup, ça coûte plus cher et on n’est pas forcément satisfait de son achat puisqu’on le choisit faute de mieux. Vous voilà prévenu ! Il y a aussi la location de matériel qui peut s’avérer intéressante pour des activités très occasionnelles, mais si vous comptez vraiment faire régulièrement des randonnées, du camping ou autre, il vaut mieux avoir son matériel.

 

Adopter les bons réflexes dès le départ

Il y a quelques astuces à savoir qui vous permettront de réduire vos dépenses en voyage. On vous donne 3 conseils qui peuvent faire la différence, que vous partiez en Argentine ou ailleurs dans le monde.

  • N’hésitez pas à vous intégrer dès le début du voyage auprès des locaux. Non seulement ça accélère la pratique de la langue, mais ils sont d’excellents ambassadeurs / experts de leurs territoires. Ils connaissent les quartiers à visiter, les lieux plus méconnus, les prix des produits et les bons plans. On se familiarise beaucoup plus facilement avec la monnaie aux côtés des habitants.
  • Notez les dates de fortes affluences touristiques argentines qui peuvent impacter les prix et les disponibilités des hébergements et des transports : le 9 juillet (jour férié pour la fête de l’indépendance), les vacances scolaires d’hiver débutent à partir de la seconde semaine du mois de juillet à début août selon les régions. Notez-vous soigneusement les jours fériés du pays (la semaine sainte aussi !) et surtout, repérez quel jour de la semaine ça tombe. Les longs week-ends sont très répandus en Argentine.
  • Les villes, c’est un peu traître pour le budget (enfin pour moi !) : des dizaines de tentations dans tous les sens, des bars, des restaurants, des boulangeries ou encore, des activités fun. On a envie de tout tester ! À ce moment-là, pensez à dresser une petite liste des choses que vous avez absolument envie de voir, goûter ou faire pour avoir une idée approximative des coûts associés.

 

Voyagez malins

Comment économiser en voyage ? Ma réponse ultime serait de faire naître ou renaître votre débrouillardise ! Nous sommes tous capables à son rythme, à sa façon, de veiller à ne pas sortir de son budget prévisionnel. Essayez de vous y tenir en écoutant votre bon sens et les conseils d’autres voyageurs qui voyagent comme vous (ok si possible avec un petit budget !)

  • Pensez à partager les dépenses entre voyageurs lors d’un roadtrip. Clairement, la location d’un véhicule et l’essence peut vite faire monter la facture. Nous étions 5 dans la voiture, certes ce n’est pas ce qu’il y a de plus confortable, mais ça valait la peine et on s’est bien marrés !
  • Voyager de nuit lorsque c’est possible. Les bus sont très confortables en Argentine, c’est vrai que ce n’est pas un vrai lit douillet, mais il ne faut pas avoir peur à l’idée de passer une nuit dans un bus argentin. On économise une nuit d’hébergement et du temps.
  • Le camping peut s’avérer une bonne option pour économiser sur les nuits d’auberges de jeunesse et profiter à fond et en toute liberté des alentours. Pensez surtout à bien vous équiper avant votre départ ou à louer le matériel adéquat sur place.
  • Les maisons/appartements en location via Airbnb ou Booking, sont une bonne alternative aux auberges de jeunesse dans la mesure où vous voyagez entre amis ou en famille. À quatre, ça ne revenait pas beaucoup plus cher de louer un gîte pour trois nuits que de prendre des chambres dans un petit hôtel ou une auberge de jeunesse. Le petit plus : la cuisine, la salle de bain rien que pour nous, plus d’espace…

 

Osez lever le pouce !

Les distances sont longues en Patagonie et en Argentine de façon générale : les routards c’est maintenant ou jamais pour faire du dedo (de l’auto-stop !). Cela nous a clairement permis de diminuer notre poste de dépense transport tout en rencontrant du monde et en améliorant notre espagnol. N’hésitez pas à franchir le pas ! On vous délivre nos impressions et nos conseils pour bien démarrer le stop en Argentine.

 

Testez le Couchsurfing

Voyageur à petit budget : couchsurfing est votre ami. Non seulement vous rencontrez du monde, mais vous arriverez à limiter vos dépenses pour vous héberger. Par contre qui dit, rencontres dit petit apéro, petit repas sympa. Une petite hausse du côté des dépenses « alimentaires », mais vous allez kiffer ! Nous avons eu beaucoup de chance d’avoir trouvé des hôtes assez régulièrement. Vous n’avez pas encore créé un compte sur le site Couchsurfing ? Vous ne savez pas par où commencer ? Retrouvez notre article qui va vous aider à vous lancer.

  • En Patagonie, on vous recommande plus spécifiquement d’anticiper un peu plus vos demandes auprès des hôtes. Il y a des hôtes, ce n’est pas le problème (quoiqu’à El Chalten, El Calafate et Ushuaia, c’est très compliqué), mais vous ne serez pas les seuls sur le coup.
  • Cordoba et Mendoza sont deux villes qui comptent des centaines d’hôtes actifs. Dans chacune de ces deux villes, nous avons trouvé aisément de très charmants hôtes 😊

Attention, le Couchsurfing est une expérience en soit, ce n’est pas un hébergement gratuit. Pensez-y avant d’envoyer vos premières demandes !

 

Devenez volontaire pour rester sur place plus longtemps

Le volontariat permet de voyager d’une façon différente et de découvrir de nouveaux horizons. Un moyen d’économiser pour rester là où vous avez envie.

  • Bien prévoir ses habits pour le volontariat. Ne pas sous-estimer les températures en Argentine en hiver. En Patagonie, on se doute qu’il fera froid, mais dans le nord du pays aussi on peut se cailler. Nous avons acheté une doudoune en cours de route. Non seulement nous étions un peu juste pour supporter les basses températures, mais nous avons ressenti le besoin d’avoir un manteau chaud qui ne craint rien pour les volontariats. Un vêtement auquel on ne tient pas spécialement et que l’on puisse salir sans remord.
  • Choisissez un lieu reculé où toute tentative d’achat impulsif n’est pas possible et où vous êtes sûrs de ne pas gaspiller votre argent.
  • Testez le wwoofing dans la Quebrada de Humahuaca. Le cadre est magique, on vous recommande chaudement de trouver votre volontariat idéal pour profiter du coin.

Vous êtes intéressés par le volontariat ? Retrouvez nos retours d’expériences et celles d’autres voyageurs dans le monde.

Conseils bonus pour économiser sur la route

À lire sans modération ! Nous avons repris plusieurs points essentiels par zone en Argentine, ceux qui nous paraissent les plus importants pour anticiper ses frais et même d’éviter les mauvaises surprises une fois sur place.

 

Buenos Aires – Iguazu – Esteros del Ibera

  • Buenos Aires : focalisez-vous par quartier et par zone lors de votre séjour à Buenos Aires. La ville est immense, non seulement ça évite de passer beaucoup de temps dans les transports et on économise quelques euros en évitant de prendre les transports en commun / taxis.
  • Esteros del Ibera : sachez qu’il y a peu d’auberges très « bon marché ». C’est une destination qui propose beaucoup de gîtes ou de maisons chez l’habitant. Si vous voyagez en haute saison, n’attendez pas non plus d’être sur place, vous risquez de dormir là où il reste de la place. La tente (avec moustiquaire bien sûr) peut s’avérer très utile pour économiser et profiter du parc !

Vous pensez visiter ces régions en Argentine ? Quelques prix à connaître :

  • Coût du billet d’entrée pour les chutes d’Iguazu (2019) : $700 soit 16€ (tarif étranger).
  • Coût du billet d’entrée pour les porteurs du PVT Argentine + DNI Argentin (= plein tarif pour les nationaux 2019) pour les chutes d’Iguazu : 360 pesos argentins soit 8€.
  • Coût du billet du Musée Malba à Buenos Aires (2019) : $170 soit 3,80€ (le mercredi à $85).
  • Coût de l’excursion en bateau (1h30) aux Esteros del Ibera par personne : entre $250 et $300 soit 7€.
  • Coût d’une nuit + petit-déjeuner dans une posada ou petit hôtel à Colonia Carlos Pelegrini (dans le parc national Ibera) : 25€ (2019) par personne.

 

Le Nord – Ouest argentin

  • La Quebrada de Humahuaca se fait très bien sans voiture de location ! Il y a une route principale, les bus sont fréquents et les horaires sont bien affichés sur certains arrêts de bus. Ensuite, il suffit de demander l’arrêt au conducteur. On peut même combiner avec le stop ! En couple ou en solo, il est très facile de circuler dans cette Quebrada.
  • Le Nord-Ouest argentin (NOA) est réputé comme étant l’une des régions les plus économiques pour voyager en Argentine. C’est VRAI ! Les prix sont largement inférieurs à la Patagonie ou à Buenos Aires par exemple. Profitez-en pour tester la cuisine de la région 😉.
  • Le NOA devient très populaire auprès des touristes, les prix peuvent vite grimper en haute saison. Partir avec une petite liste d’hôtels bon marché ou recommandés par d’autres voyageurs me semble une bonne idée.
  • Vous verrez des étalages de souvenir aux marchés de Tilcara, Purmamarca et Humahuaca par exemple. La plupart des produits sont d’origines boliviennes. Si vous comptez vous y rendre par la suite, attendez de franchir la frontière pour faire vos emplettes. Si au contraire vous ne comptez pas aller en Bolivie, mais repartir à tout prix avec l’un des produits, achetez-le maintenant. Sur la capitale ou dans l’aéroport le prix aura doublé ou vous ne trouverez tout simplement pas votre trésor.

Vous pensez visiter le Nord-Ouest argentin ? Quelques prix à connaître :

  • Location d’une voiture économique pour 4 jours à Salta (2019): entre $1 100 et $1 400 par jour soit 30-35€ par jour.
  • Une nuit en dortoir plutôt sobre dans un petit village sur la Boucle Sud de Salta : à partir de $450 soit 10€.
  • Visite du musée archéologique des Hautes Montagnes à Salta (2019) : $150 soit 4€.
  • Valeur du billet de bus de Salta à Tilcara (2019) : $450 soit 10€.
  • Ticket d’entrée pour accéder à l’Hornocal (la montagne des 14 couleurs) ! : $50 / voiture.
  • Prix d’un taxi Aller/ Retour Humahuaca – l’Hornocal : $200 par personne soit 4€.
  • Coût du billet d’entrée pour le parc Talampaya (2019) : $350 soit 8€.

 

Cordoba / Mendoza

  • Privilégiez les visites de caves gratuites à Mendoza (et les dégustations qui vont avec bien sûr) !
  • Ce n’est pas bien compliqué de se rendre jusqu’aux caves alentour de Mendoza (à condition de s’organiser un minimum bien sûr). Cela vous évitera de payer une excursion depuis Mendoza.
  • Pour les experts de l’Alpinisme ou plutôt de l’Andinisme, prévoyez votre budget pour l’ascension du sommet de l’Aconcagua.

Vous pensez visiter Cordoba et/ou Mendoza ? Quelques prix à connaître :

  • Prix du ticket d’entrée pour le parc Provincial Aconcagua (2019) : à partir de $700 soit 16 € pour accéder au circuit des lagunes.
  • Coût du billet d’entrée pour le parc de la Sierra de las Quijadas (2019) = $200 soit 5€ selon la saison touristique et les sentiers que vous souhaitez emprunter.
  • Prix d’une bouteille de vin d’un Malbec (normale, pas de la piquette, mais pas un grand cru non plus) : $200 à $250 peso soit autour de 5€.

 

La Patagonie

  • Visitez autant que possible la Patagonie hors saison touristique ! Dès décembre les prix augmentent (parfois même mi-novembre), venir en Patagonie avant que la saison estivale débute est bénéfique. D’une part, on trouve des hébergements plus facilement pour les voyageurs petit budget, d’autre part, on évite la foule !
  • Que vous veniez en été ou en printemps en Patagonie, il est toujours bon de prévoir des plans B lorsque la météo est mauvaise. L’idée est de ne pas s’éterniser à un endroit coûteux sans faire aucune activité.
  • Ayez une idée de votre itinéraire en Patagonie pour éviter de faire des allers et retours de 400km. Les distances ont aussi un coût, les bus sont certes confortables en Argentine, mais c’est aussi (un peu) cher (surtout quand on arrive de la Bolivie et du Pérou !).
  • Les produits alimentaires affichent des prix élevés par rapport aux restes du pays, de ce fait, si on ne veut pas faire exploser son budget en Patagonie, il faut se restreindre un chouia sur les restaurants.
  • S’équiper d’une bonne tente pour visiter la Patagonie Argentine est un excellent moyen d’économiser sur ses dépenses en hébergement.
  • L’erreur ultime serez de ne pas bien prendre en compte vos frais liés aux trajets en bus entre vos destinations. On arrive vite à 60€ par ci, 90€ par là. Mieux vaut prévenir que guérir !

Vous pensez visiter la région des Lacs et la Patagonie ? Quelques prix à connaître :

  • Prix d’un lit en dortoir avec un petit-déjeuner inclus hors saison touristique en Patagonie (2019) : à partir de 10€.
  • Coût de la location d’une voiture pour 1 semaine depuis Bariloche : entre $1 100 et $1 500 par jour soit entre 25€ et 35€ (selon le type de véhicule, le nombre de jour loué…). Comparez les prix des locations dès maintenant.
  • Prix d’une bonne grillade à Bariloche : 10€.
  • Montant du ticket d’entrée pour le parc de la Péninsule Valdès : $650 soit 15€.
  • Somme des « campings » dans le parc National de los Glaciares : Gratuit !
  • Valeur d’une cartouche de gaz pour le réchaud (grand format) (2019) = 13€

 

Ushuaïa, est-ce que c’est cher ?

Sincèrement venir à Ushuaia pour y rester trois petits jours, on pense que c’est bien dommage pour vous et pour votre budget. Entre le transport pour y aller et les dépenses sur place, c’est une étape sur laquelle il faut vraiment méditer. Nos informations et conseils pour prévoir votre passage à Ushuaïa :

  • Ne pas sous-estimer la distance à réaliser pour venir jusqu’à Ushuaia notamment si vous venez en bus ou en stop.
  • Si vous avez envie de rester sur Ushuaia quelques jours, renseignez-vous un maximum pour réduire vos frais d’hébergements. Les prix sont multipliés par 3 (voir plus) en haute saison à Ushuaïa. L’offre « backpackers » n’est pas très développée. Soyez vraiment attentifs sur ce point.
  • Le « bout du monde » est une destination au-dessus des prix pratiqués en Argentine. Ce n’est pas le moment de vouloir un peu de confort pendant son voyage.
  • Il y a plusieurs supermarchés à Ushuaia. L’un d’entre eux se trouve dans la rue commerçante, on vous conseille vivement de faire vos courses chez « la Anonima » au lieu de vous ruiner dans les restaurants.
  • Il est très facile et commun de faire de l’auto-stop pour rayonner autour d’Ushuaïa. D’ailleurs, c’est tellement répandu chez les voyageurs à petit budget que vous ne serez sûrement pas les seuls sur le coup.

Vous pensez visiter Ushuaia ? Quelques prix à connaître :

  • Coût d’un billet plein tarif pour le parc National Tierra del Fuego (2019): $490 soit 10€
  • Tarifs des «campings » du parc National Tierra del Fuego : Gratos
  • Prix d’une sortie en bateau de 4 heures dans le canal de Beagle : 70€.
  • Ticket de la navette pour aller à la Laguna Esmeralda depuis Ushuaia : plus de 15€ aller/retour par personne.

Nous espérons que ce budget vous sera utile et que vous pourrez vous faire une idée de comment visiter l’Argentine à petit prix. Le voyage au long court rime avec petites dépenses ! On prend notre temps, on n’enchaîne pas non plus tous les spots d’intérêts touristiques, ce qui fait que le budget journalier est moins élevé. Il ne faut non plus le nier, si vous partez dans l’optique de voyager longtemps, il faut s’imposer rapidement quelques limites sinon votre compte en banque va vite passer dans le rouge.

 

Notre budget global de voyage en Argentine est assez atypique n’est-ce pas ? Si avez des questions pour préparer votre budget, n’hésitez pas à nous les poser en commentaire !

Épinglez sur Pinterest :

Infographie Budget Argentine

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Comme cet article vous a plu ...

Peut-être aimeriez-vous nous suivre sur les réseaux sociaux ?

Désolé que cet article vous ai déplu

Vous pouvez nous aider à l'améliorer

Commentaires

  1. Bonjour et merci pour ce super Blog!

    Je vais bientot partir pour l’Argentine et je suis intéressé par le volontariat, où avez vous pu en trouver? Car ceux que je trouve demande une participation financière assez conséquente.

    Merci de votre aide 🙂

    Bonne journée!

    • Salut Flow !

      Nous avons trouvé des volontariats via les sites internet Workaway et Wwoofing. Il faut s’inscrire pour pouvoir contacter les hôtes. Néanmoins, tu peux déjà voir si des hôtes t’intéressent. A bientôt !

      • Ah oui, d’accord, c’est donc du wwoofing 🙂 c’est avec des particuliers et pas des associations 🙂
        Dac je comprends mieux. Je cherchais plus du volontariat auprès d’associations pour aider les populations locales 🙂 mais c’est assez coûteux, environ 2000eu les 4 semaines, logement et repas compris bien sûr 🙂 + certains transports le contact avec les locaux y est très favorable et la cause d’autant plus intéressante 🙂

      • Sur le site workaway, tu peux trouver des associations également. L’idéal est de trouver, selon moi, une association qui ne vit pas uniquement sur l’apport financier des volontaires. Je te confirme que de nos jours, ce n’est pas toujours aisé de trouver la solution qui te convient. Néanmoins, d’autres personnes peuvent peut-être t’orienter dans ta démarche. Tu as fouillé sur les groupes fb de volontariat ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *